La langue française

Doryphore

Sommaire

  • Définitions du mot doryphore
  • Étymologie de « doryphore »
  • Phonétique de « doryphore »
  • Évolution historique de l’usage du mot « doryphore »
  • Citations contenant le mot « doryphore »
  • Images d'illustration du mot « doryphore »
  • Traductions du mot « doryphore »

Définitions du mot doryphore

Trésor de la Langue Française informatisé

DORYPHORE, subst. masc.

A.− HIST. ANTIQUE. Soldat armé d'une lance, appartenant à certaines milices ou servant de garde du corps.
Spéc. Le Doryphore. Statue de Polyclète supposée représenter l'idéal des proportions humaines. Polyclète avait composé un traité sur les proportions du corps humain. La statue qu'il modela pour expliquer son écrit représentait un garde du roi de Perse, armé d'une lance : un doryphore (Ch. Blanc, Gramm. arts dessin,1876, p. 44).
B.− ENTOMOL. et usuel. Coléoptère s'attaquant aux feuilles de différentes plantes et en partic. coléoptère originaire d'Amérique, qui se nourrit des feuilles de pommes de terre. Synon. bête à patate, mouche à patate.Les perdreaux sont souvent empoisonnés par les bouillies arséniatées employées contre le doryphore (H. Bazin, Vipère,1948, p. 67).
Rem. D'apr. Privat-Foc. 1870 ,,Leur poitrine est armée d'une longue pointe dirigée en avant qui leur a valu leur nom`` (explication valable uniquement pour les espèces autres que le doryphore s'attaquant aux feuilles de pommes de terre).
P. anal., pop. ou fam. et péj. (gén. au plur.). Militaires allemands ainsi appelés par la population française des zones occupées pendant la guerre de 1939-1945 en raison de leur nombre :
Il ne venait pas souvent au cirque d'uniformes verts. Mais lorsqu'on signalait une telle présence les clowns étaient moins drôles et avec eux Eugène qui se croyait obligé d'introduire dans ses répliques des transparentes allusions aux « doryphores » ou au « vert-de-gris ». P. Vialar, Les 4 Zingari,1959, p. 228.
Prononc. : [dɔ ʀifɔ:ʀ]. Étymol. et Hist. I. 1752 antiq. (Trév.). II. 1817 entomol. (Cuvier Règne animal t. 3, p. 354 : [les chrysomèles] celles [...] dont l'arrière-sternum s'avance en forme de corne, composent le genre doryphore [doruphora] d'Illiger et d'Olivier). I empr. au lat. doryphorus de même sens (gr. δ ο ρ υ φ ο ́ ρ ο ς « qui porte une lance » en partic. « garde du corps, garde d'un prince »). II adaptation du lat. sc. doryphora (supra). Fréq. abs. littér. : 5. Bbg. Lefèvre (J.). Curiosités de l'étymol. Vie Lang. 1974, p. 400.

Wiktionnaire

Nom commun 1

doryphore \dɔ.ʁi.fɔʁ\ masculin

  1. (Antiquité) Lancier, soldat porteur de lance dans certaines armées grecques.
    • L’armée du roi se compose de soixante mille combattans, cent trirèmes et une quantité innombrable de vaisseaux de transport. Il a en outre mille doryphores couverts d’armures en or, et quatre-vingts chars de guerre. — (Ph. Le Bas, Sur la découverte d'un manuscrit : la traduction de Sanchuniathon par Philon de Byblos, dans La Revue des deux mondes, 1836, 4e série, vol.7, p.559)
    • À la mi-décembre, les Byzantins marchent vers la seconde armée vandale. Les doryphores et les hypapistes de la garde à cheval chargent et dispersent les hommes de Tzazo, qui tombe dans la mêlée. — (Patrick Louth, La civilisation des Germains et des Vikings, Genève : éd. Famot, 1976, page 72)
  2. (Par extension) Statue qui représente ce soldat.
    • Cette statue du Doryphore ou Porte-Lance était étudiée par tous les artistes grecs; et Lysippe lui-même, orfèvre dans sa jeunesse, disait qu'elle l'avait fait sculpteur : non parce t’elle créait un type qui devait sans cesse être reproduit, mais, au contraire, parce que cette statue avait la vérité pour base, et qu'elle démontrait comment on devait saisir la nature par ses plans, ses grandes divisions, en un mot, par ses grands aspects. — (Gustave Eyriès, Simart, statuaire de l'Institut : étude sur sa vie et sur son œuvre, Paris: chez Didier & Cie, 1860, p. 423)
    • Le plus célèbre des canons grecs est celui de Polyclète (quatre siècles et demi avant J. C.), qui avait composé un Traité des proportions, avec un modèle de marbre très-connu sous le nom de Doryphore, ou porte-lance. — (« Anatomie », dans le Dictionnaire encyclopédique des sciences médicales, dirigé par Amédée Dechambre, tome 4 (Amp-Ang), Paris : chez Victor Masson & chez P. Asselin, 1866, p. 232)

Nom commun 2

doryphore \dɔ.ʁi.fɔʁ\ masculin

  1. (Entomologie) Coléoptère nuisible au dos rayé dont les larves s’attaquent aux solanacées et particulièrement aux plants de pommes de terre, de tomates et à certaines fleurs comme le tabac ornemental, le dahlia ou le pétunia.
    • Nous sommes redevables à la lutte contre le Doryphore par les insecticides d’avoir pu maintenir la production de la pomme de terre dans une très grande partie de notre territoire, en dépit de l’invasion doryphorique. — (René Guy Busnel, Études physiologiques sur le Leptinotarsa decemlineata Say, Paris : libr. E. Le François, 1939, page 1)
    • L'aventure du phylloxera fut, d'ailleurs, sur le point de se renouveler quelques années plus tard, lors de l’invasion de l'Europe par le doryphore, vulgairement appelés bête du Colorado et comme son nom l'indique, lui aussi originaire de l'Amérique du Nord, et qui parasite la pomme de terre. — (Henri Noilhan, Histoire de l'agriculture à l'ère industrielle, n° 5 de la série L'agriculture à travers les âges, Paris : chez E. de Boccard, 1965, p. 180)
    • C’est donc la lutte chimique qui en fait, a été la méthode utilisée la première contre le doryphore puisque déjà vers 1860 fut employé pour la première fois un insecticide, l’acétoarsénite de cuivre ou vert de Paris. — (Patrick Rousselle, Yvon Robert et Jean-Claude Crosnier, La pomme de terre : production, amélioration, ennemis et maladies, utilisations, INRA, 1996)
    • Le souci repousse efficacement les insectes. Il éloignerait le criocère de l'asperge et le doryphore, la bibite à patates, des pommes de terre. — (Mélinda Wilson, Fleurs comestibles: du jardin à la table, Éditions Fides, 2006, p. 208)
  2. (Vieilli) (Injurieux) Nom donné aux soldats allemands qui occupaient la France durant la Seconde Guerre mondiale.
    • Un tableau répertoriait tous les noms d’oiseaux dont les Français affublaient les occupants : Fridolins, Doryphores, etc. Il n’en manquait qu’un seul, celui que les Parisiens utilisaient entre eux couramment pour les désigner avec dérision : « Ces Messieurs » […] — (Bertrand Herz, Le Pull-over de Buchenwald : J'avais 14 ans dans les camps de la mort, Tallandier, 2015)
    • Leurs premiers mots furent des moqueries à l’encontre du boche, du chleuh, du vert-de-gris, du doryphore, chacun y allant d’un sobriquet le plus méprisant possible pour qualifier l'allemand pincé par une étrille. — (Philippe Lhommet, Cauchois d'hier et d'autrefois, TheBookEdition, 2013, page 153)
  3. (Familier) (Péjoratif) (Sud-ouest de la France) Habitant de Bordeaux ; Bordelais.
  4. (Familier) (Péjoratif) (Sud-est de la France) Habitant de Marseille ; Marseillais.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

DORYPHORE (do-ri-fo-r') s. m.
  • 1 Terme d'antiquité. Nom que les Grecs du Bas-Empire donnaient aux soldats de la garde impériale, qui étaient armés d'une demi-pique.
  • 2Genre de coléoptères renfermant de grands et beaux insectes originaires d'Amérique, et dont la poitrine est armée d'une longue pointe dirigée en avant.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DORYPHORE. Ajoutez :

Le doryphora decem-lineata, nom scientifique d'une des espèces du genre doryphore. Ce destructeur, de petite taille, connu sous le nom d'insecte du Colorado, s'attaque, comme on le sait, aux pommes de terre…, Journ. offic. 30 oct. 1875, p. 8926, 1re col. Le doryphora n'attaque pas seulement les pommes de terre, il dévore également les feuilles de tomates, d'aubergines, etc. en un mot, les fanes de la plupart des plantes de la famille des solanées, ib. 2e col.

On dit aussi le colorado, du nom du pays d'où il provient.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « doryphore »

(1752)[1] Du grec ancien δορυφόρος, doruphóros (« porteur de lance »).
(Années 1940-1944) NC2 (2) car les réquisitions de nourriture et en particulier de pommes de terre de l’armée allemande étaient assimilables aux ravages des insectes du même nom.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Δόρυ, lance, et φορὸς, qui porte.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « doryphore »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
doryphore dɔrifɔr

Évolution historique de l’usage du mot « doryphore »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « doryphore »

  • Le doryphore est un insecte redoutable pour certaines cultures avec pour principale victime la pomme de terre. Classé dans la catégorie des ravageurs, il peut réduire à néant la récolte d’une parcelle. Wikiagri.fr, Doryphore de la pomme de terre
  • Importé d’Amérique du Nord, le doryphore de la pomme de terre est arrivé en France dans les années 1920. Des printemps secs favorisent son développement. Ce coléoptère consomme essentiellement le limbe des feuilles de pomme de terre et autres solanacées (tomate, aubergine, poivron, morelle…). Les larves et les jeunes adultes sont très voraces : 100 doryphores au cours de leur vie dévorent près d’un demi-kilogramme de végétal. En cas de forte invasion, le rendement des pommes de terre est très réduit (jusqu’à 50 % pour 40 larves par plante). Journal Paysan Breton - Hebdomadaire technique agricole, Le retour des doryphores | Journal Paysan Breton
  • Lorsque nous l’avons rencontré, il était justement sur son tracteur en train de buter les cinq rangs de patates longs d’environ deux cents mètres. Deux sont déjà propres, désherbés et, premier constat, pas un seul doryphore à l’horizon. Une bonne nouvelle pour Julien qui, s’il le peut, « évitera de traiter ». www.lamontagne.fr, La commune de Quinssaines (Allier) vient de planter cent kilos de pommes de terre pour les plus vulnérables - Quinssaines (03380)
  • "Dans mon jardin, les doryphores dévorent mes aubergines et non mes pommes de terre. Pour quelle raison?" Yvette de Volvic (63) France Bleu, Les doryphores mangent mes aubergines et pas mes pommes de terre
  • Insecte de la famille des chrysomélidés avec une taille moyenne d’une dizaine de millimètres, le doryphore ou chrysomèle de la pomme de terre est très facile à identifier avec son corps oblong bombé et son dos portant des rayures jaune et noir. Ce sont ces motifs qui préservent ces insectes de leurs prédateurs, rendant encore plus difficile leur extermination. Binette & Jardin, Le doryphore : lutte, traitement et remède 100 % biologique
  • Je suis citadin mais à 100% avec les éleveurs des montagnes que j'ai tant côtoyés en tant que doryphore, eh oui ! ladepeche.fr, Plan ours : les acteurs du pastoralisme mènent bataille à Toulouse - ladepeche.fr
  • Du côté des huiles essentielles d'agrumes, le citron, l'orange douce ou le pamplemousse ont une action positive contre le mildiou et une action répulsive contre les doryphores. auJardin.info, Utilisation des huiles essentielles au jardin

Images d'illustration du mot « doryphore »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « doryphore »

Langue Traduction
Anglais colorado beetle
Espagnol escarabajo de patata
Italien scarabeo del colorado
Allemand kartoffelkäfer
Chinois 科罗拉多甲虫
Arabe خنفساء كولورادو
Portugais besouro do colorado
Russe колорадский жук
Japonais コロラドカブトムシ
Basque kakalardo kakalardoa
Corse scarabeo di colorado
Source : Google Translate API
Partager