La langue française

Dorique

Sommaire

  • Définitions du mot dorique
  • Étymologie de « dorique »
  • Phonétique de « dorique »
  • Évolution historique de l’usage du mot « dorique »
  • Citations contenant le mot « dorique »
  • Images d'illustration du mot « dorique »
  • Traductions du mot « dorique »

Définitions du mot dorique

Trésor de la Langue Française informatisé

DORIQUE, adj.

A.− Rare. Synon. de dorien; relatif aux Doriens.Niobé symbolise une lutte fort ancienne entre les traditions doriques et une théogonie venue de Phrygie (Leconte de Lisle, Poèmes ant.,1852, p. XVII).
1. LING. Relatif, spécifique au dialecte dorien. Dialecte dorique; forme dorique; génitif dorique. Les passages en dialecte dorique qui ne se trouvent que dans le célèbre manuscrit du douzième siècle de la bibliothèque de Naples (Hugo, Misér.,t. 2, 1862, p. 262).
2. MUS. Le mode dorique. Cf. dorien B.Le mode ionique et le mode dorique (Barrès, Cahiers,t. 3, 1902-1904, p. 140).
B.− En partic., ARCHIT. L'ordre dorique et subst. le dorique. Le premier et le plus simple des trois ordres de l'architecture grecque ancienne (cf. corinthien, ionique), caractérisé par la colonne cannelée, de forme légèrement conique, sans base, et reposant directement sur le soubassement, par le chapiteau sans astragale, à échine nue, de forme évasée, débordant largement le fût de la colonne, et supportant une dalle carrée (l'abaque), enfin par un entablement avec une architrave entièrement lisse et une frise ornée de triglyphes et de métopes. Dorique romain. Interprétation latine du dorique grec. Colonne, entablement dorique. Le Parthénon était entièrement construit de marbre blanc (...). Il consistait en un carré long, entouré d'un péristyle de quarante-six colonnes d'ordre dorique (Lamart., Voy. Orient,t. 1, 1835, p. 142):
Voici l'affirmation dorique, l'unité architecturale coïncidant partout avec une unité mythique indiscutée, le monument austère où la piété unanime des foules inscrit, sur les frontons et les métopes, la danse immobile des formes, la certitude rude et saine que trahit la pureté des profils. Faure, L'Esprit des formes,1927, p. 19.
Rem. La docum. atteste a) L'adv. doriquement. À la manière des Doriens. Le vicaire de Diane-Arténois se lève, doriquement drapé (Laforgue, Moral. légend., 1887, p. 107). b) Le subst. masc. dorisme. Ensemble des dialectes doriens, trait linguistique spécifique aux dialectes doriens (cf. dorien ex. 2).
Prononc. et Orth. : [dɔ ʀik]. Ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1526-37 (Sagredo, Raison d'architecture antique, 21 vods Cah. Lexicol. t. 18, p. 106). Empr. au lat. class.doricus « dorien » lui-même empr. au gr. δ ω ρ ι κ ο ́ ς « dorien ». Fréq. abs. littér. : 46.

Wiktionnaire

Adjectif

dorique \dɔ.ʁik\ masculin et féminin identiques

  1. (Architecture) Relatif à l'ordre architectural grécolatin caractérisé notamment par des colonnes à chapiteau à échine plate (nue, sans décors), dont le fût est orné de vingt cannelures et sans base.
    • L’ordre dorique.
    • Une colonne dorique.
    • L’entablement dorique a sa frise ornée de triglyphes et de métopes.
    • Les colonnes du péristyle et du portique reposaient immédiatement sur les degrés du temple ; elles étaient sans base, cannelées et d’ordre dorique s’étaient écoulé. — (François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem, 1811)
    • Les gens qui aiment le bon goût et la sobriété en architecture, doivent trouver l’Escurial quelque chose de parfait, car la seule ligne employée est la ligne droite, le seul ordre, l’ordre dorique, le plus triste et le plus pauvre de tous. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)

Nom commun

dorique \dɔ.ʁik\ masculin

  1. (Architecture) L’un des cinq ordres d’architecture antique.
    • Le dorique.
  2. Dialecte grec parlé par les Doriens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DORIQUE. adj. des deux genres
. T. d'Architecture. L'ordre dorique ou, par ellipse, le dorique, L'un des cinq ordres d'architecture antique. Une colonne d'ordre dorique, ou Une colonne dorique. L'entablement dorique a sa frise ornée de triglyphes et de métopes.

Littré (1872-1877)

DORIQUE (do-ri-k') adj.
  • 1 Terme de grammaire. Qui est propre aux Doriens. Dialecte dorique. Génitif dorique. Les chœurs des tragédies et des comédies du théâtre athénien offrent beaucoup de formes doriques, Burnouf, Gramm. grecque, § 391.

    Substantivement. Le dorique. Le dorique a été premièrement en usage parmi les Lacédémoniens et ceux d'Argos ; ensuite il passa dans l'Épire, dans la Libye, la Sicile, Rhodes et Crète ; c'est celui qu'ont suivi Archimède et Théocrite, tous deux de Syracuse, et Pindare, Rollin, Hist. anc. Œuvres, t. II, p. 507.

  • 2 Terme d'architecture. Ordre dorique, le second des cinq ordres, dans lequel le rapport de la hauteur de la colonne à son diamètre est de 8 modules ; on le place entre le toscan et l'ionique, parce qu'il a plus de modules que le toscan et moins que l'ionique ; il se distingue par sa simplicité. Dorus, fils d'Hellen et de la nymphe Opique, roi d'Achaïe et de tout le Péloponnèse, ayant autrefois fait bâtir un temple à Junon dans l'ancienne ville d'Argos, ce temple se trouva par hasard être de cette manière que nous appelons dorique, Perrault, Vitruve, IV, 1. Comme ils ne savaient pas bien quelle proportion il fallait donner aux colonnes qu'ils voulaient mettre à ce temple, ils cherchèrent le moyen de les faire assez fortes pour soutenir le faix de l'édifice et de les rendre agréables à la vue ; pour cela, ils prirent la mesure du pied d'un homme, qui est la sixième partie de sa hauteur, sur laquelle mesure ils fournirent leur colonne, en sorte qu'à proportion de cette mesure qu'ils donnèrent à la grosseur de la tige de la colonne, ils la firent six fois aussi haute en comprenant le chapiteau ; et ainsi la colonne dorique fut premièrement mise dans les édifices, ayant la proportion, la force et la beauté du corps de l'homme, Perrault, ib.

    Substantivement. On a rappelé le dorique, l'ionique et le corinthien ; ce qu'on ne voyait plus que dans les ruines de l'ancienne Rome et de la vieille Grèce, devenu moderne, éclate dans nos portiques et dans nos péristyles, La Bruyère, I.

    Le dorique grec, le véritable ordre dorique, tel qu'il était employé par les Grecs ; le dorique romain, altération latine du dorique grec.

    Un dorique, un petit ordre de pilastres. Un dorique règne dans tous les dehors de la maison, La Bruyère, VI.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DORIQUE, terme de Grammaire. Le dialecte dorique est un des quatre dialectes ou manieres de parler qui avoient lieu parmi les Grecs. Voyez Dialecte.

Les Lacédémoniens, & particulierement ceux d’Argos, furent les premiers qui s’en servirent ; delà il passa dans l’Epire, la Libye, la Sicile, l’île de Rhodes & celle de Crete. C’est dans ce dialecte qu’ont écrit Archimede, Théocrite & Pindare.

Cependant on peut dire que le dialecte dorique étoit la maniere de parler particuliere aux Doriens, après qu’ils se furent retirés vers le mont Parnasse, & qu’il devint ensuite commun aux Lacédémoniens, qui le porterent à d’autres peuples.

Quelques auteurs ont distingué le dialecte lacédémonien du dialecte dorique ; mais ces deux dialectes ne sont en effet que le même, si l’on en excepte quelques expressions particulieres aux Lacédémoniens, comme l’a montré Rulandus dans son excellent traité de linguâ græcâ ejusque dialectis, lib. V.

Outre les auteurs dont nous avons déjà parlé, & qui ont écrit dans le dialecte dorique, on peut compter Archytas de Tarente, Dion, Callinus, Simonides, Bacchylides, Alcman, &c.

On trouve le dialecte dorique dans les inscriptions de plusieurs médailles des villes de la grande Grece & de la Sicile, comme ΑΜΒΡΑΚΙΩΤΑΝ. ΑΠΟΛΛΟΝΙΑΤΑΝ. ΑΧΕΡΟΝΤΑΝ. ΑΧΥΡΙΤΑΝ. ΗΡΑΧΛΕΩΝΤΑΝ. ΤΡΑΚΙΝΙΩΝ. ΘΕΡΜΙΤΑΝ. ΚΑΥΛΟΝΙΑΤΑΝ. ΚΟΠΙΑΤΑΝ. ΤΑΥΡΟΜΕΝΙΤΑΝ ; ce qui prouve que ce dialecte étoit en usage dans toutes ces villes.

Voici les regles que la grammaire de Port-royal donne pour discerner le dialecte dorique :

D’ἦτα, d’ω grand, d’ε, d’ο & d’ου l’α fait le dore.
D’ει fait ἦτα, d’ου, & d’ω αν fait encore.
Ote ι de l’infini, & pour le singulier
Se sert au féminin du nombre plurier.

Voyez le dictionn. de Trév. & Chambers. (G)

Dorique, terme d’Architecture, voyez Ordre.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « dorique »

Du latin Doricus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Δωριϰός.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « dorique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dorique dɔrik

Évolution historique de l’usage du mot « dorique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dorique »

  • « Au fond du parc, il y avait aussi la maison de l'Ermite, raconte l'élu. Monville avait embauché un paysan pour tenir ce rôle. Le contrat stipulait qu'il ne pouvait ni se laver, ni se raser, ni se couper les ongles. L'homme a tenu un an. » La plus incroyable de ces créations est une colonne dorique artificiellement détruite, allégorie de la Tour de Babel, et haute de 22 m. Monville y réside quand il n'est pas dans son hôtel particulier parisien. Au dernier étage de ce cylindre, il a aménagé son atelier, où il passe des heures à mener ses recherches de physique, chimie ou botanique. Ecrire des poésies, des morceaux de musique. leparisien.fr, Patrimoine : dans les Yvelines, l’étonnante traversée du Désert de Retz - Le Parisien
  • Situé sur le Rocher sacré dans le centre historique d'Athènes, le temple dorique de Parthénon consacré à la déesse Athéna, protectrice de la cité antique homonyme, date de la période classique de l'Antiquité grecque (Ve siècle av. J-C).   Le Journal de Montréal, COVID-19 : l'Acropole rouvre après deux mois de confinement à Athènes | JDM

Images d'illustration du mot « dorique »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dorique »

Langue Traduction
Anglais doric
Espagnol dórico
Italien dorico
Allemand doric
Chinois 多立克
Arabe دوريك
Portugais dórico
Russe дорический
Japonais ドリス
Basque doriar
Corse doric
Source : Google Translate API
Partager