La langue française

Disulfiram

Phonétique du mot « disulfiram »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
disulfiram disylfiram

Évolution historique de l’usage du mot « disulfiram »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « disulfiram »

  • je suis soignée par le BCAen Allemagne depuis 4 ans avec toujours des symptomes , des rechutes losque j’arrète les traitements antibio . Je suis sous disulfiram depuis 9 semaines mais très mal ,beaucoup de fatigue, brulures intenses des mollets ,sinusite j’aimerais avoir des renseignements . Merci Le Progrès de Coaticook, Maladie de Lyme: de retour d'Allemagne, Lise Couture va maintenant mieux - Le Progrès de Coaticook
  • Un de ces « vieux » médicaments qui semble particulièrement prometteur est le disulfirame, une molécule utilisée depuis longtemps pour traiter la dépendance à l’alcool. Certains métabolites dérivés du disulfirame bloquent l’action d’une enzyme impliquée dans le métabolisme de l’alcool (l’aldéhyde déshydrogénase), ce qui cause une élévation très importante des taux d’acétaldéhyde, la molécule responsable de la gueule de bois associée à l’excès d’alcool. La personne qui consomme de l’alcool ressent donc immédiatement un fort malaise et cesse de boire, pour éviter l’inconfort ressenti. Le Journal de Montréal, Un vieux médicament anti-alcoolisme pour traiter le cancer | JDM
  • Plusieurs études avaient déjà mis en évidence le potentiel anticancéreux du disulfiram, une molécule utilisée dans le traitement contre l'alcoolisme. L'équipe de Raphaël Frédérick, chercheur au Louvain Drug Research Institude de l'UCLouvain, en collaboration avec les équipes des professeurs Olivier Feron (Institut de recherche expérimentale et clinique de l'UCLouvain) et Johan Wouters (UNamur), vient de découvrir le mécanisme qui en explique la raison. Site-LeVif-FR, On sait pourquoi un médicament anti-alcool est aussi anti-cancer - Santé - LeVif
  • C’est un nouvel espoir pour les malades du cancer. Une équipe internationale menée par les chercheurs de l’Université Palacký d’Olomouc a découvert que le disulfirame, un médicament utilisé pour lutter contre la dépendance à l’alcool mieux connu plutôt sous ses appellations commerciales d’Espéral et d’Antabuse, pouvait servir aussi dans le traitement de tumeurs. Cette découverte révolutionnaire, publiée par la prestigieuse revue scientifique Nature, fait actuellement l’objet d’essais cliniques. Radio Prague International, Des chercheurs tchèques découvrent les effets anti-tumoraux d’un remède contre l’alcoolisme | Radio Prague International
  • Le disulfiram, découvert comme traitement potentiel de la dépendance à l’alcool à la fin des années 1930, a rendu involontairement abstinents des laborantins exposés à ce médicament après avoir bu de l’alcool. Cette molécule a comme principale action pharmacologique d’inhiber l’aldéhyde déshydrogénase et la dopamine β-hydroxylase (DBH), enzyme intervenant dans la conversion dopamine-noradrénaline, en augmentant les taux cérébraux de dopamine et en diminuant les taux de noradrénaline. Elle aurait donc un effet agoniste-like dopaminergique. Un métabolite du disulfiram pouvait bloquer les récepteurs glutamatergiques.Le disulfiram, comparé au placebo, est à l’origine d’une réduction significative de la consommation de cocaïne, de la dysphorie, du craving, et un rôle dans le maintien de l’abstinence5. La posologie de choix dans les études est de 250 mg/j. Cependant, une étude a montré l’intérêt de l’utilisation de cette molécule en mg/kg. Une posologie de 4 mg/kg diminuerait la prise de cocaïne. L’approche pharmacogénétique a montré que des patients ayant des génotypes ANKK1, DRD2 ou les deux, MTHFR, DBH pourraient être identifiés comme candidats au disulfiram. Une étude en phase II, évaluant l’efficacité et la tolérance du nepicastat, un inhibiteur de la DBH dans la réduction de l’usage de cocaïne chez des sujets dépendants à la cocaïne, est en cours. Le choix de l’utilisation du disulfiram chez les sujets dépendants à la cocaïne doit prendre en compte la question de l’usage d’alcool quelle que soit son intensité. vih.org, Approches pharmacodynamiques dans les troubles liés à l’usage de cocaïne | vih.org
  • Le médicament, appelé disulfiram (noms de marque selon les pays : Antabuse, Esperal...), réveille le virus dormant dans l'organisme infecté, permettant ainsi de le détruire ainsi que les cellules qui l'hébergent, et ce, sans effets secondaires, notent les auteurs dont l'étude paraît dans la revue médicale en ligne, The Lancet HIV. RTL Info, Sida: un médicament contre l'alcoolisme pourrait contribuer à l'élimination du virus - RTL Info
  • La méthode adoptée par les chercheurs est intéressante en ce qu’elle compare les effets indésirables du baclofène avec ceux des molécules autorisées dans le traitement de l’alcoolisme (acamprosate, naltrexone, nalméfène, disulfiram). Les risques associés au baclofène augmentent parallèlement aux doses: entre 75 et 180 mg/jour, «le risque d’hospitalisation est modérément augmenté, de 15 %, mais l’augmentation du risque de décès atteint 50 % par rapport aux traitements des problèmes d’alcool avec AMM», écrivent les auteurs. «Au-delà de 180 mg/jour, malgré une analyse portant sur des effectifs limités, l’augmentation du risque d’hospitalisation et surtout de décès des patients traités par Baclofène par rapport aux traitements des problèmes d’alcool avec AMM apparaît particulièrement nette: + 46 % pour les hospitalisations et + 127 % pour les décès», poursuivent-ils. Parmi les causes de décès: maladies respiratoires, épilepsie, intoxication par médicaments. , Alcoolisme : alerte sur les risques du baclofène 

Traductions du mot « disulfiram »

Langue Traduction
Anglais disulfiram
Espagnol disulfiram
Italien disulfiram
Allemand disulfiram
Chinois 双硫仑
Arabe ديسفلفرام
Portugais dissulfiram
Russe дисульфирам
Japonais ジスルフィラム
Basque disulfiram
Corse disulfiram
Source : Google Translate API

Disulfiram

Retour au sommaire ➦

Partager