La langue française

Discophile

Définitions du mot « discophile »

Trésor de la Langue Française informatisé

DISCOPHILE, subst.

Amateur, collectionneur de disques. Le répertoire musical du discophile moyen est limité à quelques grands chefs-d'œuvre (Samuel, Art. mus. contemp.,1962, p. 637).
Rem. Le subst. dér. discophilie au sens de « science, goûts du discophile; intérêt porté aux disques » est attesté ds Lar. encyclop., Quillet 1965, Rob. Suppl. 1970, Lar. Lang. fr.
Prononc. : [diskɔfil]. Étymol. et Hist. 1929, mars (B. de Schloezer, in NRF no210, 466 ds Quem. Fichier). Composé des éléments préf. disco-* et suff. -phile*. Bbg. Dub. Dér. 1962, p. 70.

Wiktionnaire

Nom commun

discophile \dis.kɔ.fil\ masculin et féminin identiques

  1. Collectionneur de disques de musique.
    • Le discophile peut donc être assuré d’acquérir avec ces deux disques l’interprétation la plus riche et la plus fidèle d’une musique qui ne souffre pas la médiocrité. — (La Nouvelle revue des deux mondes, 1962)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « discophile »

Dérivé de disque avec le suffixe -phile.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « discophile »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
discophile diskɔfil

Évolution historique de l’usage du mot « discophile »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « discophile »

  • Étrange année 2019, qui nous vaut une situation jamais vue de mémoire de discophile, avec des produits majeurs arrivant entre la fin de novembre et la mi-décembre. Il y aura ainsi une bataille sur le fil entre trois intégrales de l’œuvre de Beethoven, compositeur fêté en 2020. Ces boîtes paraissent chez Universal, Warner et Naxos, une rivalité que nous ne pouvons encore trancher ici faute d’avoir tous les produits en main. Le Devoir, Disques et coffrets de musique classique à offrir | Le Devoir
  • Vous êtes mélomane, discophile ? Vous êtes prêt à en parler au micro de France Musique ? La tribune des critiques de disques consacre une émission spéciale le 20 juin 2019 en donnant la parole à ses auditeurs ! Envoyez-nous votre candidature sur francemusique.fr jusqu'au 1er juin. France Musique, Devenez critique musical pour La Tribune des critiques de disques !
  • Cet album est l’un des plus réussi de la grande collection proposée depuis vingt ans par le label Aeolus aux mélomanes amateurs d’orgue. La prise de son en stéréo ou multichannel surround, au choix en fonction de l’installation du discophile, est d’un équilibre des plus convaincants, l’iconographie de l’album est soignée avec photos et textes de premier choix. Le succès d’une telle version reviendra sans nul doute et avant tout à Daniel Beckmann, jeune organiste allemand, élève de Gerhard Weinberger. Il est chargé de cours et organiste à Mainz. Grâce à son approche d’une rare inspiration, portée par une étude approfondie des textes musicaux, il nous éclaire sur les rapports étroits entre Schumann et l’orgue, le piano pédalier initial lui servant de tremplin pour sublimer un discours d’un romantisme exacerbé et génial à tous points de vue. , Un Schumann de référence avec l’organiste Daniel Beckmann « À Emporter « ResMusica
  • Si la dématérialisation a permis aux amateurs de se constituer une formidable discothèque virtuelle, « Internet prive le discophile d'une part essentielle de son plaisir : le fétichisme de l'objet. Accéder n'est pas posséder », fait justement remarquer l'écrivain Jean-Hubert Gailliot dans Libération. Il a notamment recueilli le souvenir d'une amie de jeunesse – oui, il existe aussi des filles discophiles ! – roulant à Mobylette sous des trombes d'eau en ayant pris le soin de blottir sous son K-Way, contre sa poitrine, le LP du groupe américain protopunk Rocket From the Tombs – futur Pere Ubu – qu'elle venait d'acheter en import. « Je ne voyais plus rien, je ne pensais qu'à mon disque, la pochette était belle », raconte-t-elle. Porte d'entrée dans la musique pour des milliers d'adolescents devenus aujourd'hui largement quinquagénaires, la pochette de vinyle a été, au fil de 1 001 classements tous aussi érudits que loufoques, élevée au rang d’œuvre d’art. Voici notre compilation hommage à l'objet pop ultime. Le Point, Avril, mois du vinyle : c'est dans la poche... tte ! - Le Point

Traductions du mot « discophile »

Langue Traduction
Anglais discophile
Espagnol discófilo
Italien discophile
Allemand diskophil
Chinois 嗜盘菌
Arabe مغرم
Portugais discófilo
Russe discophile
Japonais 嫌悪者
Basque discophile
Corse discofile
Source : Google Translate API

Discophile

Retour au sommaire ➦

Partager