La langue française

Dipeptide

Définitions du mot « dipeptide »

Wiktionnaire

Nom commun

dipeptide \di.pɛp.tid\ masculin

  1. (Biochimie) Molécule constituée de deux acides aminés liés par une liaison peptidique.
    • L’association de deux acides aminés donne des dipeptides, celle de trois acides aminés conduit à un tripeptide, etc. — (Pierre Goudet, Philippe-José Yindoula, Matière et énergie dans les systèmes: Manuel de Chimie - Biochimie alimentaire, Bac technologique 1res et terminales STAV, 2008)

Nom commun

dipeptide \Prononciation ?\ masculin

  1. (Biochimie) Dipiptide.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « dipeptide »

 Dérivé de peptide avec le préfixe di-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dipeptide »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dipeptide dipɛptid

Évolution historique de l’usage du mot « dipeptide »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dipeptide »

  • La molécule, qui pourrait devenir un remède contre cette maladie, est un dipeptide composé de deux acides aminés, la tyrosine et la proline. Il s’agit donc d’un composé protéique unique qui ne change pas pendant la digestion et passe facilement de l'estomac au cerveau sans changements. , Ce produit pourrait prévenir les troubles de la mémoire chez les malades d’Alzheimer - Sputnik France
  • La flore polaire résiste à des conditions extrêmes (- 45°C, des vents de 220 km/h et 6 mois de nuit pendant l’hiver boréal). Lors de ses expéditions, Daniel Kurbiel, fils d’explorateurs du Grand Nord, étudie les extraordinaires actifs que ces plantes synthétisent pour survivre. Polaar Men, sa première ligne dédiée à l’homme lancée en 2006, contient un composant de la micro-algue Thalasossira Antactica, qui vit « dans les profondeurs des fjords polaires et peut survivre jusqu’à – 3 760 m », raconte Daniel Kurbiel. Le dipeptide d’algue arctique protège la peau contre la déshydratation, le stress et la pollution. (Crème hydraprotect UV +, Polaar Men, 40,60 euros, chez Marionnaud) En 2007, il lance sa ligne femme après la découverte des vertus de l’Olivier de Sibérie : « Cette plante concentre le plus de vitamines, de poly phénols et d’omégas dans l’hémisphère nord », se réjouit-il. Du pôle nord à votre salle de bain, il n’y a qu’une crème, La Véritable Crème De Laponie (Polaar, 29,70 euros, chez Marionnaud), le secret de beauté des Lapones dans son petit boîtier en métal, en passe de devenir culte. Riches en vitamines A, C, E, framboises, mûres et airelles arctiques déploient leurs vertus anti-radicalaires et nourrissantes. Le rhodiola arctique, traditionnellement utilisé pour soigner les blessures, et l’algue Laminaria digitata protègent des agressions extérieures. , Cosmétique: Les superpouvoirs des actifs venus du froid
  • Une nouvelle formule pour ce soin, plus réparatrice et anti-marque, qui soulage et répare activement avec un dipeptide cicatrisant, un extrait de plantule d'avoine réparateur et de l'acide hyaluronique hydratant dans une texture riche que l'on peut masser. Topsante.com, Cicatrisation : 5 conseils pour bien cicatriser - Top Santé
  • Mais les effets néfastes de l'aspartame sont légion. Ce dipeptide est instable sous forme liquide et au delà de 30 degrés il se transforme en une molécule toxique. C'est notamment pour cela que les sodas light sont à "conserver très frais". Mais sachant que la température moyenne d'un corps humain oscille autour des 37 degrés, on vous laisse imaginer la dégradation de la molécule dans l'organisme. Les Inrockuptibles, "Le light, c'est du lourd": plongée dans l'arnaque des produits minceur qui font grossir
  • L’aspartame est un édulcorant non nutritif, une substance qui a une saveur sucrée très supérieure à celle du saccharose (le sucre), de l’ordre de 200 fois, et qui permet donc de remplacer celui-ci dans les aliments et les boissons, sans apporter de calories en quantité appréciable. L’aspartame est l’ester méthylique d’un dipeptide, c’est-à-dire une molécule constituée de l’association de deux acides aminés (l’acide aspartique et la phénylalanine) constituants normaux des protéines alimentaires et de nos protéines corporelles. Il a été découvert par hasard en 1965 par un scientifique de la firme Searle qui s’était involontairement mouillé les doigts avec une solution de ce qui n’était alors qu’un intermédiaire de synthèse et qui en a découvert la forte saveur sucrée ! La synthèse de l’aspartame peut être chimique ou enzymatique. C’est une molécule très stable en milieu solide et qui se dégrade lors d’une conservation de longue durée en milieu aqueux. Ses produits de dégradation en milieu acide ou en milieu neutre ou basique sont parfaitement connus, et ils n’ont plus de saveur sucrée. Afis Science - Association française pour l’information scientifique, Aspartame - Sucrette story - Afis Science - Association française pour l’information scientifique

Traductions du mot « dipeptide »

Langue Traduction
Anglais dipeptide
Espagnol dipéptido
Italien dipeptide
Allemand dipeptid
Chinois 二肽
Arabe ثنائي الببتيد
Portugais dipeptídeo
Russe дипептид
Japonais ジペプチド
Basque dipeptide
Corse dipeptide
Source : Google Translate API

Dipeptide

Retour au sommaire ➦

Partager