La langue française

Dîmée

Sommaire

  • Définitions du mot dîmée
  • Phonétique de « dîmée »
  • Évolution historique de l’usage du mot « dîmée »
  • Traductions du mot « dîmée »

Définitions du mot « dîmée »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÎMER, verbe.

Vieux
A.− Emploi intrans. [Gén. suivi d'un compl. circ. de lieu] Lever la dîme. Dîmer dans un champ, sur un quartier de vigne, au pressoir (Ac. 1835, 1878).
P. ext. Effectuer un prélèvement en nature, de façon plus ou moins indue. Il courait au milieu des troupeaux de chèvres (...); il dîmait dans les javelles laissées aux champs (Chateaubr., Mém.,t. 4, 1848, p. 458):
On se plaint de la poudre, et on a tort de s'en plaindre, elle est très bonne; mais on ne veille pas d'assez près les Maîtres Canonniers qui ont coutume de dîmer sur les gargousses : voilà pourquoi on a vu pendant la guerre les boulets des Anglais atteindre nos vaisseaux, tandis que les nôtres n'alloient point à mi-portée. Kerguelen, Voyage dans les mers australes,1782, p. 145.
B.− Emploi trans. Soumettre à un prélèvement souvent indu ou excessif. Sur la table un pain noir sous une nappe blanche, dont chaque mendiant vient dîmer une tranche (Lamart., Jocelyn,1836, p. 704).Il s'était attribué (...) un certain nombre [de billets] qui lui permettaient de dîmer les recettes (Balzac, Cous. Pons,1847, p. 196).
P. métaph. Je prends sur mes nuits. Il est cinq heures, j'ai déjà écrit 4 pages. Je suis obligé de dîmer avant le jour, car on dîme alors mes soleils (Lamart., Corresp.,1836, p. 234).
Prononc. et Orth. : [dime]. Ds Ac. 1694-1878. Pour les var. cf. dîme. Étymol. et Hist. 1. 1160-74 diesmer « décimer » (Wace, Rou, éd. A.-J. Holden, III, 4718) − xvies. ds Hug., sens répertorié par DG et Guérin; 2. ca 1170 dismer « lever la dîme » (Rois, éd. E.-R. Curtius, I, VIII, 16, p. 16); 3. 1180-1220 fig. « rançonner » (Conon de Béthune, Chanson, V, 28, éd. A. Wallensköld, p. 9); av. 1695 dîmer « faire un prélèvement » (La Font., Cord. ds Littré). Dér. de dîme*; dés. -er; cf. lat. decimare (décimer*). Fréq. abs. littér. : 5.

Wiktionnaire

Nom commun

dîmée \di.me\ féminin

  1. Droit de lever la dîme.
    • Avoir la dîmée.
    • Une évolution plus grave fut celle qui tendit à attribuer la dîmée non plus au service des hôtes dos moines ou chanoines mais à la communauté elle-même. — (Revue d’histoire ecclésiastique, 1913)

Forme de verbe

dîmée \di.me\

  1. Participe passé féminin singulier du verbe dîmer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

DÎMÉE (dî-mée) s. f.
  • Droit de lever la dîme. Avoir la dîmée.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « dîmée »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dîmée dime

Évolution historique de l’usage du mot « dîmée »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « dîmée »

Langue Traduction
Anglais tithe
Espagnol diezmo
Italien decima
Allemand zehnten
Chinois 什一税
Arabe العشور
Portugais dízimo
Russe десятина
Japonais 十分の一税
Basque hamarrenak
Corse diètimu
Source : Google Translate API
Partager