La langue française

Dévoration

Sommaire

  • Définitions du mot dévoration
  • Étymologie de « dévoration »
  • Phonétique de « dévoration »
  • Évolution historique de l’usage du mot « dévoration »
  • Citations contenant le mot « dévoration »
  • Traductions du mot « dévoration »

Définitions du mot dévoration

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉVORATION, subst. fém.

Rare. Action de dévorer. Qu'importent ces dévorations d'insectes? (Valéry, Corresp.[avec Gide], 1898, p. 312).
P. métaph. La dévoration de la mystique royaliste par la politique royaliste (Péguy, Notre jeunesse,1910, p. 29).
Rem. On rencontre ds la docum. le synon. dévorement, subst. masc. Cette loi du dévorement des créatures (Goncourt, Journal, 1859, p. 613). Au fig. Une impression qui le protégeât contre les dévorements de sa pensée (Bloy, Désesp., 1886, p. 61).
Prononc. Seule transcr. ds Littré : dé-vo-ra-sion. Étymol. et Hist. 1393 vexation et devoration des oyseaulx (Le Ménagier de Paris, I, 113 ds T.-L.). Empr. au b. lat.devoratio « action de dévorer ». Fréq. abs. littér. : 6.

Wiktionnaire

Nom commun

dévoration \de.vɔ.ʁa.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de dévorer.
    • Le défaut ici porte sur la non-différenciation finale entre la dévoration de la vieille et celle de l'enfant. — (Claude de La Genardière, Le petit chaperon rouge à l'usage des adultes, 1996)
    • Abattu, je croyais réduire la dévoration du temps par la réduction des obstacles, mais en refusant l’escabeau je m’expose à des mésaventures hautes en couleur ; je suis vainc par la nécessité de l’acquérir 1 jour, puisque son absence multiplie les avanies et les heures passées à les réparer. — (Thomas Clerc, Intérieur, Gallimard, Paris, 2013)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

DÉVORATION (dé-vo-ra-sion) s. f.
  • Action de dévorer. C'est, permettez-moi cette expression un peu vulgaire mais énergique, cette dévoration du capital qui se manifeste de tous côtés, Rouland, Enquête sur la Banque, 1867, p. 45.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dévoration »

(Siècle à préciser) Du latin devoratio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dévoration »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dévoration devɔrasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « dévoration »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dévoration »

  • Sexe, dévoration, création : une riche anthologie multilingue de la littérature mondiale de 1842 à 1980 retisse le mythe de la fileuse octopode, entre horreur pour la prédatrice et fascination pour ses ouvrages d’art. , L’art de l’araignée - La Vie des idées
  • Si Nicolas Winding Refn a disséqué ce processus de dévoration circulaire de façon littérale dans The Neon Demon, il semble imprimer de façon plus ou moins discrète chacune des œuvres qui se frottent à l’actrice. Grimée en zombie pour les besoins d’un tournage amateur dans Super 8 de J.J. Abrams, elle quitte le cadre à la faveur d’un accident de train et croque le cœur du petit Joe. Enlisées dans les marges de la guerre civile américaine, les "proies" de Sofia Coppola, dont elle fait partie, se changent quant à elles en un gynécée vorace. Les Inrockuptibles, Elle Fanning, impériale dans la série “The Great”
  • Pendant ce temps, il a fallu gérer la continuité pédagogique avec les classes de lycée, une classe de seconde, deux classes de première qui devaient présenter l’épreuve orale et les étudiants de deuxième année de BTS qui devaient passer leur examen autour du 11 mai, et aussi sa préparation au concours car chacun, enseignants et candidats s’investissait sans compter pour contrer la dévoration du vide sidéral du calendrier. Club de Mediapart, Que sont les héros devenus? | Le Club de Mediapart
  • Auparavant, on aura saisi ce qui relie notre Nicolas Sevin et les Rogis, en suivant avec précision l’histoire successive de ces derniers se faufilant à travers les mailles serrées de la grande Histoire, sans oublier le premier dans ses tribulations nocturnes, sa quête de lui-même à travers des scènes d’amour fortes et provocatrices, qui tiennent à la fois du vampirisme et de la technique de groupe. Au sortir de ce roman à la fois corrosif, précis, glouton, décoiffant, on est à la fois passionné, intrigué, séduit et révulsé. Assez pour dire que cette « dévoration » se dévore sans modération. Le blog de Gilles Pudlowski - Les Pieds dans le Plat, La dévoration, de Nicolas d'Estienne d'Orves | Le blog de Gilles Pudlowski - Les Pieds dans le Plat
  • Pourtant, on aurait tort de n’y voir que du « théâtre filmé ». Mankiewicz joue déjà avec une grande finesse sur le fabuleux décor du jardin tropical de Violet, sorte de métaphore d’un inconscient troublé et des désirs désordonnés du défunt poète Sebastian. De la même façon, dans une scène mémorable, Violet donne une mouche à une plante carnivore, métaphore limpide de ce que sera ensuite tout le film : une histoire de dévoration et de cannibalisme. Causeur, «Soudain, l’été dernier», film de la dévoration - Causeur

Traductions du mot « dévoration »

Langue Traduction
Anglais devouring
Espagnol devorando
Italien divorante
Allemand verschlingen
Chinois 吞食
Arabe تلتهم
Portugais devorando
Russe пожирание
Japonais むさぼり食う
Basque irensten
Corse devore
Source : Google Translate API
Partager