La langue française

Dévirer

Définitions du mot « dévirer »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉVIRER, verbe trans.

A.− MARINE
1. Emploi trans. factitif. Faire tourner en sens inverse. Dévirer un cabestan. On vire les chaînes hautes en dévirant les chaînes basses de manière à redresser le vantail (Quinette de Rochemont, Trav. mar.,1900, p. 468).
2. Emploi subjectif abs., vieilli. Aller à la dérive. Au lieu que ça soit l'hélice qui tourne, c'est le bateau − et alors, il se dévire (Pagnol, Fanny,1932, II, 3, p. 118).
B.− Région. (surtout Ouest et Canada).
1. Emploi trans. Faire aller en sens contraire, faire prendre une autre direction à. Synon. détourner.Le troisième [enfant] des Fruchet, Toussaint, dévirait les poules (E. Pérochon, Au cri du chouan,Paris, Plon, 1976 [1933], p. 17).
Emploi pronom. réfl. Se retourner, se détourner, partir. Soudain, se dévirant, il ouvre la porte, il est sorti (J. Ferron, Le Ciel de Québec,Montréal, Le Jour, 1969, p. 318).
Rem. On rencontre ds la docum. déviré, ée, en emploi adj. Dirigé dans un sens différent ou inverse. Sans bouger la tête du plein de son œil déviré, le prisonnier regarda Jolivet (Giono, Gd troupeau, 1931, p. 216).
2. Emploi subjectif abs., au fig. Perdre la raison. Pour moi, tu dévires (...) T'as pus toute ta tête (V.-L. Beaulieu, En attendant Trudot,Montréal, L'Aurore, 1974, p. 28).
Prononc. : [deviʀe], (je) dévire [devi:ʀ]. Étymol. et Hist. A. 1. 1594 pronom. « se détourner » (Chassignet, Le Mespris de la vie, Sonn. 346 ds Hug.), attest. isolée; 2. 1690 mar. intrans. « reculer au lieu d'avancer (en parlant du cabestan) » (Fur., s.v. linguet); 1834 mar. trans. « tourner en sens contraire » (Land.). B. 1845 « tourner une pièce de construction » (Besch.). Dér. de virer*; A préf. dé-*, (lat. dis-); B préf. dé-*, (lat. de-). Fréq. abs. littér. : 2. Bbg. Straka (G.). En Relisant Menaud, maître-draveur. In : [Mél. Imbs (P.)]. Trav. Ling. Litt. Strasbourg. 1973, t. 11, p. 287.

Wiktionnaire

Verbe

dévirer \de.vi.ʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Marine) Détourner un cabestan, pour donner du mou à un cordage.
    • Abordage se dit encore du choc de plusieurs vaisseaux que la force du vent ou l’ignorance du timonier fait devirer les uns sur les autres, soit lorsqu’ils vont en compagnie, ou lorsqu’ils se trouvent au même mouillage. — (Diderot et d’Alembert, Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, article « Abordage », XVIIIe siècle)
  2. Changer de direction.
    • Il ne réussit à se débarrasser des oiseaux qu’en se débattant violemment, et en assomma même un ou deux avec ses poings en gesticulant. Ils poussèrent en tombant un gémissement qui fit dévirer tout le vol derrière le pignon d’un toit où leurs griffes grêlèrent sur les tuiles. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 147)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

DÉVIRER (dé-vi-ré) v. a.
  • Terme de marine. Détourner un cabestan, pour donner du mou à un cordage qu'on avait roidi en virant. Dévirer une manœuvre, la faire tourner sur son axe dans le sens opposé à son commettage.

    Terme de construction navale. Donner du renflement à des pièces de bois

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dévirer »

Dé… préfixe, et virer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Composé de dé- et virer. Le deuxième sens de ce verbe (sens 2) aurait pour auteur Jean Giono.[1]
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dévirer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dévirer devire

Évolution historique de l’usage du mot « dévirer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dévirer »

  • C'est ce qui s'appelle ne pas dévirer de son cap. Fondé au début du millénaire, Asylum Pyre vient de sortir son quatrième album, toujours à base de power metal mélodique avec chanteuse, aux paroles s'inquiétant à nouveau de l'état désastreux de la planète. Dans ce «N°4 » bien nommé, Johann Cadot, fondateur et seul membre présent depuis les débuts, injecte cependant quelques ingrédients nouveaux, comme des boucles électroniques, et des voix nettement plus thrash que d'habitude. leparisien.fr, Asylum Pyre, et de 4 ! - Le Parisien
  • La délicatesse et la subtilité du film passe par l’art du détournement, de contourner le plaidoyer anti-raciste, présent mais pas imposant, pour dévirer du côté du buddy movie, soit une histoire d’amitié touchante construite à partir d’un canevas conventionnel. , Peter Farrelly – “Green Book” | Culturopoing

Images d'illustration du mot « dévirer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dévirer »

Langue Traduction
Anglais twist
Espagnol giro
Italien torcere
Allemand twist
Chinois
Arabe إلتواء
Portugais torção
Russe скрутить
Japonais ねじれ
Basque bihurritu
Corse torsione
Source : Google Translate API

Dévirer

Retour au sommaire ➦

Partager