La langue française

Dévideur, dévideuse

Sommaire

  • Définitions du mot dévideur, dévideuse
  • Étymologie de « dévideur »
  • Phonétique de « dévideur »
  • Évolution historique de l’usage du mot « dévideur »
  • Citations contenant le mot « dévideur »
  • Images d'illustration du mot « dévideur »
  • Traductions du mot « dévideur »
  • Synonymes de « dévideur »

Définitions du mot « dévideur, dévideuse »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉVIDEUR, EUSE, subst.

Celui, celle qui dévide (le fil, la laine, etc.). Travail de dévideuse (Theuriet, Mariage Gérard,1875, p. 96).Ouvrier qui opère le dévidage dans les usines textiles. Dévideur de cocons.
P. ext. Des mains récureuses de plats, tripoteuses de reliefs sordides, dévideuses de tripes (Montherl., Célibataires,1934, p. 842).
Au fig. et fam. Bavard. Un beau dévideur de paroles (Musset, Lorenzaccio,1834, V, 5, p. 263).
Rem. Sens fig. attesté ds Guérin 1892.
Prononc. et Orth. : [devidœ:ʀ], fém. [-ø:z]. Ds Ac. 1718-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1380 desvoideur « dévidoir » (Lex. Aalma ds M. Roques, Rec. gén. des lex. fr. du Moy. Âge, t. 2, p. 169, s.v. girgillus) − 1474 desvuydeur ds Gdf., à nouv. en 1870 dévideur (Lar. 19e); 2. 1577 « ouvrier qui dévide les fils, etc. » (L. Le Roy, Vicissitude, 26 r ds A. H. Becker, Loys Le Roy, Paris, 1896, p. 330). Dér. du rad. de dévider*; suff. -eur2*. Cf. le fém. devoyderesses « celle qui vide, qui dévide » (J. de Garlande, Dictionarius, éd. A. Scheler ds Jahrbuch für rom. und engl. Lit., t. VI, 1865, p. 370, § 69, glose interlinéaire du ms. Bruges 536 [xiiie-xives.]) − 1636 (Monet). Fréq. abs. littér. : 3.

Wiktionnaire

Nom commun 1

dévideur \de.vi.dœʁ\ masculin (pour une femme on dit : dévideuse)

  1. Personne qui dévide des fils, des laines, des soies, ou en pelotons, ou en écheveaux.

Nom commun 2

dévideur \de.vi.dœʁ\ masculin

  1. (Informatique) Dérouleur de bande magnétique destiné à la sauvegarde des informations contenues dans un disque.

Nom commun

dévideuse \de.vi.døz\ féminin (pour un homme on dit : dévideur)

  1. Personne qui dévide des fils, des laines, des soies, ou en pelotons, ou en écheveaux.

Nom commun

dévideuse \de.vi.døz\ féminin (pour un homme on dit : dévideur)

  1. Personne qui dévide des fils, des laines, des soies, ou en pelotons, ou en écheveaux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉVIDEUR, EUSE. n.
Celui, celle qui dévide des fils, des laines, des soies, ou en pelotons, ou en écheveaux.

Littré (1872-1877)

DÉVIDEUR (dé-vi-deur, deû-z') s. m.
  • Celui, celle qui dévide. Que les maîtres, ouvriers travaillant à façon, et devideuses, seront tenus de montrer… aux dits marchands… les soies qu'ils auront reçues pour ouvrer ou dévider, Statuts des marchands de draps d'or, 9 juillet 1667, art. 35.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dévideur »

(Siècle à préciser) Dérivé de dévider avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dévideur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dévideur devidœr

Évolution historique de l’usage du mot « dévideur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dévideur »

  • Le jeune Michel naît au lieu-dit la Mine alors situé sur la commune du Chambon-Feugerolles, dans une famille de mineurs. Un métier qu’il va vite exercer sur le si e voisin de La Ricamarie où il se marie avec une dévideuse (ouvrière du monde de la soie) et où naîtront cinq de leurs enfants. , Lyon 2e | La vie ingrate de Michel Rondet, mineur, syndicaliste, qui a aussi tâté de la prison
  • On est tenté de commencer par le petit bout de la lorgnette. Le dévideur de ruban adhésif en forme de licorne rose. Le rainbow flag accroché à une armoire... Mais ces attributs queer disséminés dans le petit bureau de la rédaction de Komitid, à Montreuil, ne disent pas tout de ce nouveau site d'information. Certes, il ambitionne de devenir le média de référence" sur les questions qui concernent les personnes LGBT (lesbiennes, gays, bi et trans) et autres minorités sexuelles (d'où le +). Mais, comme l'explique Anne-Laure Pineau, 33 ans, l'une des six journalistes, "nous nous adressons aussi aux hétéros de notre génération qui considèrent que nos luttes sont les leurs". Grazia.fr, Komitid : un journal LGBT et + si affinités - Grazia
  • Mais rien n’y fit, la pluie s’obstinait à tomber en continue et déjà le quai de Toul an hery était détrempé. Seuls quelques exposants téméraires avaient pourtant déjà sorti quelques pièces prometteuses qui ne pouvaient craindre l’eau : salon de jardin en plastique, égouttoir à bouteilles métallique cher au pays (if pour les cruciverbistes), présentoir de cartes postales (vide), brouette, arrosoir ou dévideur de tuyau d’arrosage… enfin tout ustensile hétéroclite qui pouvait rappeler l’été. , Plestin. Le vide-grenier de Toul an Hery annulé | Le Trégor
  • Le produit Samsung n’a pas pour ambition d’être un dévideur de carte autonome. Présenté comme un SSD, il va de soi qu’il joue simplement le rôle d’un disque dur externe, plus rapide et moins encombrant, à la fois pour sauvegarder des fichiers, mais aussi pour servir au montage vidéo. Il est certes onéreux , mais si l’aspect SSD intéresse, on peux se procurer un SSD 2,5 pouces (chez Lexar, OCZ, Plextor, PNY, Samsung, SanDisk...) et l’insérer dans un boîtier. On gagne beaucoup en prix, mais l’encombrement est plus grand. , Samsung T1 : le SSD de poche - Le Monde de la Photo
  • Pola-pola.- Dans sa série de dessins humoristiques intitulée Moitié-moitié (pola-pola en hongrois) Iva Sintic retraduit à sa façon des histoires qu’on lui a contées. Brosse à dents pour couple, maison pour divorcés… Son installation reconstitue également une cuisine imaginaire avec dévideur de fromage collant et autres objets détournés rigolos… , Mulhouse | Natures humaines et objets paysages
  • Des recherches ont permis de trouver un marinier, dont le passeport datait de 1827 et portant la profession de « marinier-tailleur de pierres ». La Loire n’était navigable qu’à certaines périodes, hors crue ou sécheresse, d’où sans doute la nécessité d’une double activité. Un marinier est aussi tonnelier. Deux perruquiers exercent leur art, ainsi que six cordonniers, plus un « cordonnier en chambre », un portefaix (porteur de fardeaux), un entrepreneur de bains publics, mais aussi huit tailleurs de pierre. La commune vient de connaître de grands travaux, avec la construction de l’église, du pont sur la Loire et une forte augmentation de sa population. En 1901, la population a triplé depuis 1845. Le textile s’est développé et les nouveaux métiers font leur apparition : pelotonneuse, dévideuse, ourdisseuse, tisseuse, canneteuse, tordeuse, bobineuse, moulineuse, gareur. De nombreuses blanchisseries sont installées sur le Rhins et la Loire. En 1906, on note un exploitant forain de manège de chevaux de bois, un cabaretier ayant billard, un exploitant de lavoir public, un fruitier-oranger, un dragueur à bras, un marchand de sabot, un marchand de bois en grume. , Le Coteau | À la découverte des métiers d’autrefois aujourd’hui disparus

Images d'illustration du mot « dévideur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dévideur »

Langue Traduction
Anglais reel
Espagnol carrete
Italien bobina
Allemand spule
Chinois 卷轴
Arabe بكرة
Portugais bobina
Russe бобина
Japonais リール
Basque bobina
Corse bobina
Source : Google Translate API

Synonymes de « dévideur »

Source : synonymes de dévideur sur lebonsynonyme.fr
Partager