La langue française

Dévêtement

Définitions du mot « dévêtement »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉVÊTEMENT, subst. masc.

Action de se dévêtir; résultat de cette action :
1. C'est lui [le peintre Moronobou] qui le premier a annoncé l'acte d'amour par un petit dévêtement du bout de l'épaule de la femme, une chaste et délicate indication de ce qui va se passer bientôt entre la femme et l'homme. Goncourt, Journal,1885, p. 507.
2. À présent, je sais que le plus intime et le plus cher moi-même ne connaît la femme que comme une mère avec une robe. J'attends, sans y penser, le chaste dévêtement. Alain-Fournier, Corresp.[avec J. Rivière], 1907, p. 83.
P. métaph. :
3. Vous regardez monter la lourde ingratitude. Et ce dévêtement de la vénalité. Péguy, Ève,1913, p. 743.
Rem. 1. Dans ce sens également on rencontre ds la docum. la forme dévêtissement. La température ce qui conditionne le dévêtissement et la composition de la mise en train (R. Vuillemin, Memento Éduc. phys., 1941, p. 62). P. métaph. Elle [l'humanité] tend à un dévêtissement... à une désinvolture complète (Proudhon, La Révolution sociale démontrée par le coup d'État du 2 décembre, 1852, p. 38). 2. Les dict. avec la mention ,,vieilli`` indiquent seulement sous cette graphie : Dr. Action de se dessaisir d'un bien en faveur de quelqu'un. Le dévêtissement de ses biens en faveur de ses enfants (Ac. 1835, 1878).
Prononc. et Orth. Seule transcr. ds Littré : dé-vê-te-man. Étymol. et Hist. I. 1. Ca 1300 devestement « action de se dessaisir de quelque chose » (Chart. de Philippe le Bel, Richel. 1. 9785, fo54 vods Gdf.) − 1448 (Cart. Esdr. de Corb., Richel. 1. 17760, fo9 ro, ibid.); 2. 1375 « action de se dévêtir » (Moulins, Arch. P 1355, ibid.); 1572 (Amyot, De Isis et d'Osiris, 39 ds Hug. [ici au fig., en parlant d'arbres]); à nouv. en 1845 (Besch.). II. 1. 1314 devestissement « action de se dessaisir de quelque chose » (Arch. nat. L 764 ds Gdf. Compl.), attest. isolée, à nouv. av. 1701 (C. B. ds Fur.); 2. 1845 « action de se dévêtir » (Besch.). Dér. du rad. de dévêtir*; I suff. -(e)ment1*, II suff. -(isse)ment1*. Fréq. abs. littér. : 7.

Wiktionnaire

Nom commun

dévêtement \de.vɛt.mɑ̃\ masculin

  1. Action de dévêtir.
    • Il faut, en effet, « une grande innocence de pensée dans les esprits pour que le dévêtement féminin ne provoque chez les hommes non seulement aucun geste, aucune parole déplacée, mais ne détourne pas leur regard et ne suscite dans leur cœur aucune convoitise. — (Georges Hardy, Un Apôtre d’aujourd’hui: le Révérend Père Aupiais, provincial des Missions africaines de Lyon, 1949)
    • En fait de dévêtement en progression savante, sa danse des sept voiles était une escroquerie. — (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, page 94.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

DÉVÊTEMENT (dé-vê-te-man) s. m.
  • Action de dévêtir ; état de ce qui est dévêtu.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DÉVÊTEMENT. Ajoutez : - HIST. XVe s. Elles avoient donnez leurs joyaulx et leurs habits de si grant cuer aux chevaliers, qu'elles ne se appercevoient de leur desnuement et devestement, Perceforest, t. I, f° 155, verso.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dévêtement »

Dévêtir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de dévêtir avec le suffixe -ment → voir vêtement.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dévêtement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dévêtement devɛtœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « dévêtement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dévêtement »

  • Le dévêtement, objet trouble et troublant, crée un problème de signes et de sens, de catégorisation et de perception. Au-delà de la pudeur et de la décence, il s’agit également de franchir la barrière-peau pour dévoiler l’intériorité du corps et la question du visible et de l’invisible, de l’ob-scène et de la transgression. Le contraste peau/tissu, rendant perceptible le « moi-peau » défini par Didier Anzieu, jouera de ces troubles. , Vêtements : corps, tissus, fils et espaces dans les arts scéniques et visuels (Valenciennes)
  • C'est sans doute l'une des morts les plus cocasses et les plus connues. Président de la République française de profession, Felix Faure décède le 16 février 1899 en son palais de l'Elysée. Le motif? Des soins de nature intime prodigués par Mme Marguerite Steinheil, jeune femme mariée à un peintre qui devait faire le portrait du président. A quelques cris oppressés venant du boudoir, l'on subodora qu'il se passait quelque chose, impression renforcée par la découverte d’un Félix Faure "dans le dévêtement le plus significatif", agonisant une touffe de cheveux à la main. lejdd.fr, Gambetta, Faure... Comment ont-ils passé l'arme à gauche
  • En ce qui concerne la surfeuse, le dévêtement du corps féminin, en parallèle à la libération sexuelle des années 1960, a tôt fait d’assimiler chair dénudée, sensualité et sex-appeal. Dès lors, impossible d’imaginer une surfeuse avec un physique anodin: la sportive se doit d’exciter les mâles plus par ses courbes avantageuses et son joli minois que par ses performances de surfeuse… Slate.fr, Le surfeur, personnage de tous les fantasmes | Slate.fr
  • L'élément érotique est évident dans la coutume des dames qui offrent leurs faveurs à leur chevalier préféré. Il s'agit d'une écharpe, d'un voile, d'une manche (certaines robes sont pourvues de manches cousues de manière à s'en détacher pour cet usage) ou autre parure dont l'élu orne le haut de son casque, son écu ou sa cotte d'armes. Dans la frénésie des combats, les dames offrent tant de parures aux chevaliers qu'à la fin elles se retrouvent nue-tête avec leur cotte sans manche, sans chemise ni chasuble et se prennent à rire de leur aventure « ne s'étant point aperçues de leur dévêtement ! » , Tournois, joutes et jeux d'armes au Moyen Âge

Images d'illustration du mot « dévêtement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dévêtement »

Langue Traduction
Anglais clothes
Espagnol ropa
Italien abiti
Allemand kleider
Chinois 衣服
Arabe ملابس
Portugais roupas
Russe одежда
Japonais
Basque arropa
Corse panni
Source : Google Translate API

Synonymes de « dévêtement »

Source : synonymes de dévêtement sur lebonsynonyme.fr

Dévêtement

Retour au sommaire ➦

Partager