La langue française

Déstalinisation

Définitions du mot « déstalinisation »

Wiktionnaire

Nom commun

déstalinisation \des.tal.li.ni.za.sjɔ̃\ féminin

  1. (Histoire) (Politique) Action de se débarrasser de l’influence, de l’idéologie et des pratiques de Staline.
    • Le processus de déstalinisation est entamé dès l’arrivée au pouvoir de Khrouchtchev qui réoriente aussitôt la politique du régime. — (site web www.maxicours.com)
    • Le rapport est publié in extenso quelques semaines plus tard. Il consacre la prise de pouvoir par Nikita Khrouchtchev et clôt son entreprise de « déstalinisation », trois ans après la mort du Vojd (« Guide » en russe, surnom de Staline). — (site web www.herodote.net)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « déstalinisation »

Construit à partir du nom de Staline.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « déstalinisation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déstalinisation destalɛ̃isasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « déstalinisation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déstalinisation »

  • Le président russe Dmitri Medvedev va lancer une campagne de "déstalinisation" de la Russie en rappelant aux Russes les crimes commis par le dictateur soviétique Joseph Staline, rapporte aujourd'hui le quotidien économique Vedomosti.Le rôle de Staline dans l'histoire russe fera notamment l'objet d'une rencontre en janvier de M. Medvedev avec les membres du Conseil consultatif des droits de l'homme auprès du Kremlin, ont indiqué des invités à cette réunion, cités par le journal.Selon Vedomosti, le Conseil a élaboré un projet de programme fédéral ayant pour objectif de rendre hommage aux millions de victimes des répressions staliniennes.Ce projet comprend entre autres une déclassification des archives secrètes soviétiques, les recherches des restes des personnes qui ont péri dans les camps et l'installation de nouveaux monuments pour commémorer les victimes.Le Conseil va également appeler M. Medvedev à "donner une appréciation politique et juridique des crimes du totalitarisme", ajoute Vedomosti."Cela ne sera pas le procès de Staline (...). Cela sera une appréciation du régime. Pour moi, il est évident que tout le peuple (soviétique) en a été victime", a déclaré le conseiller aux droits de l'Homme du Kremlin, Mikhaïl Fedotov, cité par l'agence Interfax.Dans ce contexte, le Parlement russe a voté vendredi un texte reconnaissant que le massacre des milliers d'officiers polonais en 1940 dans la forêt de Katyn avait été ordonné par Staline.Pendant des décennies, l'Union soviétique a accusé les Nazis d'avoir commis ces assassinats. Ce n'est qu'en avril 1990 que le dirigeant soviétique Mikhaïl Gorbatchev a reconnu la responsabilité de son pays dans ces massacres.Le règne de Staline fut marqué par un régime de terreur et par l'exécution sommaire ou l'envoi aux goulags de millions de personnes. L'attitude est pourtant ambiguë à son égard en Russie où il est vu à la fois comme un tyran et comme le héros de la victoire sur les nazis.Dmitri Medvedev avait déjà fustigé en mai le régime "totalitaire" de l'URSS et les crimes "impardonnables" commis par Staline, dans un geste hautement symbolique visant à moderniser l'image de la Russie."Pour être honnête, le régime qui a été mis en place en Union soviétique (...) ne peut être qualifié autrement que de totalitaire", a-t-il déclaré dans une interview au quotidien Izvestia à deux jours de la commémoration du 65e anniversaire de la victoire sur les nazis. Le Figaro.fr, Russie: campagne de "déstalinisation"
  • Une nouvelle ère s'ouvre pour le communisme mondial. Les relations de l’URSS avec les démocraties populaires comme avec le reste du monde s'en trouvent modifiées. La « déstalinisation » va plus loin : Khrouchtchev établit, en URSS et en Europe de l’Est, des conditions politiques plus libérales. Mais, pour éviter tout débordement, il mène une politique interventionniste dans les démocraties populaires, et les chars seront utilisés à Budapest en 1956 pour réprimer un soulèvement populaire. , Nikita Khrouchtchev (1894-1971) - Biographie
  • La déstalinisation du système bureaucratique a en fait commencé en juin 1953 : les principaux dirigeants communistes dont Rakosi (secrétaire général du parti et premier ministre) sont convoqués à Moscou. Les dirigeants soviétiques jugent, d’après les informations qu’ils reçoivent directement de Hongrie, que la situation est critique. Ils imposent comme nouveau premier ministre un homme alors écarté du premier cercle du pouvoir, Imre Nagy, mais Rakosi reste secrétaire du parti. A partir de ce moment, la direction hongroise commence à osciller alors que se développent les prémisses d’un mouvement « d’en bas », d’abord parmi les intellectuels. , Hongrie : la déstalinisation ouvre la voie au mouvement populaire | NPA
  • ZIL pour Zavod Imeni Likhatchiova, un constructeur soviétique de grosses voitures dénommé ainsi par Nikita Kroutchev en 1956, en hommage au directeur de l’usine, un certain Yvan Likhatchiov. Auparavant et depuis 1933, ZIL s’appelait ZIS, avec un S comme Staline. Pour les oublieux, 1956, c’est le début de la déstalinisation et d’une certaine démocratisation. Enfin, il ne faut pas exagérer, quelques mois plus tard, les blindés BTR-152 de l’Armée rouge écraseront l’insurrection de Budapest. L'Obs, Voitures mythiques : ZIL 4104, le dinosaure soviétique
  • Dubček était un bureaucrate carriériste du PC tchécoslovaque, qui voyait dans cette vague de changement une opportunité personnelle. La déstalinisation entamée par Khrouchtchev mettait Novotný en difficulté, dirigeant du parti sous Staline, il s’était illustré par son autoritarisme en organisant des procès publics, incarcérations et exécutions de dissidents, afin de conforter la domination de la bureaucratie, et devait maintenant réhabiliter ceux qu’il avait persécutés des années durant. Dubček comprit que s’opposer à lui servirait ses plans de carrière. Révolution : Tendance marxiste internationale, Leçons du Printemps de Prague (1968) - Révolution : Tendance marxiste internationale
  • Au début de son histoire, le métro de Moscou recelait de nombreuses images à l’effigie de Staline. Mais le 20ème congrès du parti communiste, présidé par Nikita Khrouchtchev, mit fin au culte du Grand Guide et une campagne de déstalinisation des esprits fut alors lancée. Pour effacer le "Petit Père" des consciences et lui ôter tout pouvoir, il fallait l’effacer partout ailleurs, à commencer par le métro. , Le métro de Moscou à l’heure de la déstalinisation | Russie Information
  • Le 1er mars 1953, Joseph Staline est victime d’une attaque cérébrale dans sa datcha, près de Moscou. Il faudra plusieurs heures pour que le personnel de sécurité, intrigué par le silence qui règne dans les appartements du dictateur, ose intervenir. Quelques heures encore pour que celui qui cumule alors tous les pouvoirs en URSS succombe après un dernier sursaut, et soit officiellement déclaré mort. Et quelques jours seulement pour que le pays entame la phase de déstalinisation. France Culture, Back in the USSR
  • Mais en 1961, après la déstalinisation engagée par Nikita Kroutchev, c'est la rupture entre le dictateur albanais et l'URSS "révisionniste" et ses satellites est-européens. L'Obs, En Albanie, l'amour au temps d'Enver Hoxha

Images d'illustration du mot « déstalinisation »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « déstalinisation »

Langue Traduction
Anglais de-stalinization
Espagnol desestalinización
Italien destalinizzazione
Allemand entstalinisierung
Chinois 脱盐
Arabe نزع الستالينية
Portugais desestalinização
Russe десталинизация
Japonais 脱塩素化
Basque de-stalinization
Corse de-stalinizazione
Source : Google Translate API

Déstalinisation

Retour au sommaire ➦

Partager