La langue française

Désorceleur

Définitions du mot « désorceleur »

Wiktionnaire

Nom commun

désorceleur \de.sɔʁ.sə.lœʁ\ masculin (pour une femme on dit : désorceleuse)

  1. Personne qui désorcèle, qui désensorcèle, qui conjure les sortilèges, qui délivre de l’ensorcèlement.
    • La réponse locale est qu’on peut alors s’adresser au désorceleur qui jouit, lui aussi, de pouvoirs surhumains, mais qui les met au service des innocents. — (« Jeanne Favret-Saada : “La sorcellerie, on y croit toujours plus qu’on ne croit” », leSoir.be, 10 octobre 2011)
    • Lorsqu’elle s’adressa à la désorceleuse, Isabelle avait déjà acquis une certaine expérience dans le domaine des thérapies « magiques » puisqu’en moins de dix ans, elle avait consulté une dizaine de thérapeutes, parmi lesquels : trois magnétiseurs, trois extra-lucides [...], un marabout d’origine nord-africaine, le Père Samuel [...] et un prêtre exorciste « officiel ». — (Olivier Schmitz, « Le désensorcellement comme cure psychodynamique », dans Olivier Schmitz, Les médecines en parallèle, 2006)
    • En présence de la famille ensorcelée, et d’elle seule, le désorceleur fait bouillir un cœur de bœuf qui représente le sorcier absent, y plante mille épingles, défie le sorcier désigné, et paraît soutenir une lutte féroce avec lui ; [...]. — (Jeanne Favret-Saada, « Le désorcèlement comme thérapie », dans Christine Planté, Sorcières et Sorcelleries, 2002)
    • Le désorceleur, par une technique appropriée [...] fait dire à son client le nom de son « sorcier » et le mène à consentir à son anéantissement. — (Élisabeth Claverie, « Les symbolysmes majeurs », dans Isac Chiva et Utz Jeggle, Ethnologies en miroir, 1992)
    • Il y avait, pour tout cela, quelques individus, aristocrates sans présomption, qui se plaisaient à surprendre le désorceleur en flagrant délit, et à le fustiger. — (Georges Métivier, Dictionnaire franco-normand, 1870)
    • Celui dont je veux parler est le métier de Désorceleur. — (« Histoire du Curé d’Agenv***., fameux Désorceleur. », dans Chronique burlesques, ou recueil d’histoires divertissantes et d’avantures comiques, 1742)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « désorceleur »

(XVIIIe siècle) Dérivé de désorceler avec le suffixe -eur.
Attesté en 1742.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « désorceleur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
désorceleur desɔrsœlœr

Évolution historique de l’usage du mot « désorceleur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « désorceleur »

  • Comment retourner le maléfice à l'envoyeur ? Comment lui renvoyer l'envers de ses pouvoirs et lui faire payer ainsi sa magie malfaisante ? Voilà tout le travail du désorceleur. "N'y en aurait-i' pas par hasard qui te voudraient du mal ?" Ainsi prend place cet étonnant triangle (sorcier, ensorcelé, désorceleur) qui a longtemps fait l'ordinaire caché de drames dans nos campagnes. Une histoire implicite et secrète. Vieille comme les haies touffues qui séparent les parcelles. Têtards de frêne et aubépines. Prunelliers, noisetiers, ronces et saules. Impénétrables entrelacs. Nous sommes dans le bocage. Le Monde.fr, "Désorceler", de Jeanne Favret-Saada : sorciers, ensorcelés, désorceleurs
  • Ce que je sais, c’est que ce juge dans mon roman est une utopie de juge, il est peut-être la communauté des hommes tout entière, et c’est en cela qu’il ressemble tant à un psychanalyste, à un désorceleur, pourquoi pas. Dans toutes ces formes, il y a un point commun, c’est que la parole et, plus encore, l’adresse à l’autre est une promesse. Une promesse de quoi, ce n’est jamais très clair, mais c’est quand même cette promesse qui aimante la parole et même la cimente. C’est cette promesse qui cristallise toute l’énergie jusqu’alors atomisée du narrateur. C’est sans doute cette même promesse qui me pousse, moi, à écrire. DIACRITIK, Tanguy Viel : « Habiter une langue qui a ses connivences dans le réel » (Article 353 du code pénal)

Traductions du mot « désorceleur »

Langue Traduction
Anglais disorcher
Espagnol desordenador
Italien disorcher
Allemand deschercher
Chinois 混乱者
Arabe مشوش
Portugais desorganizar
Russe disorcher
Japonais 解任者
Basque disorcher
Corse disorbitore
Source : Google Translate API

Désorceleur

Retour au sommaire ➦

Partager