La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « désinciter »

Désinciter

Définitions de « désinciter »

Wiktionnaire

Verbe - français

désinciter \de.zɛ̃.si.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Manquer ou retirer les incitations à faire quelque chose, inciter à ne pas faire quelque chose.
    • Affirmant avoir voulu “privilégier la sécurité” et s’assurer un “retour”, Christine Lagarde a expliqué avoir “facturé des taux d’intérêts progressifs, construits pour désinciter les banques à utiliser l’État comme financeur et les conduire à revenir à un fonctionnement normal”. — (Aides aux banques : 2,7mds€€ pour l’État sur LeFigaro.fr, 18 mai 2011)
    • La première démarche permettant de désinciter l’offre illégale sur internet est de rendre l’offre numérique légale plus attractive […] en termes de facilité d’utilisation, de disponibilité et de prix. — (A. Granchet, « Le développement et la protection des œuvres culturelles sur les nouveaux réseaux : recommandations de la mission Olivennes », La revue européenne des médias, 2007-2008, n° 5)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « désinciter »

Composé de dés- et inciter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « désinciter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
désinciter desɛ̃site

Évolution historique de l’usage du mot « désinciter »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « désinciter »

  • 2) Mettre en place des frais de notaires progressifs, sur le modèle du système anglais (The Stamp Duty Land Tax), avec un taux de 12% (contre 4,5% aujourd’hui) sur les biens immobiliers de prestige afin d’accroître leur coût d’acquisition. Ce taux pourrait être majoré pour les biens présentant une consommation énergétique supérieure à un certain seuil, en se fondant sur le diagnostic de performance énergétique (DPE) (4). Ainsi, cela désinciterait l’acquisition tant de propriétés mal isolées que des biens de grande taille, qui nécessitent de facto une plus grande consommation d’énergie. Libération, On peut faire mieux que l’ISF climatique – Libération
  • Depuis son départ de Matignon, il restait plutôt sous le niveau de la mer, on ne l'entendait pas trop, jouait à plus loyal que moi tu meurs. Il le sera pour la présidentielle. Mais, la grisaille à perpète, ce n'est pas son genre. Le voilà qui, le 30 septembre, dans Challenges « sonne l'alerte ». Il n'y va pas de main morte : « Nous préférons continuer à danser au-dessus du volcan que prendre les mesures drastiques, parfois amères, qui s'imposent ». Quant à ce qu'il pense du revenu d'engagement pour les jeunes, il ne l'envoie pas dire à Emmanuel Macron : « Distribuer un revenu pour les jeunes en prenant le risque de désinciter à l'entrée sur le marché du travail me paraît en revanche plus contestable ». Les Echos, Edouard Philippe : bien parti ? | Les Echos
  • Quant au revenu d'engagement pour les jeunes, promis par Emmanuel Macron mais dont les contours doivent encore être précisés, Édouard Philippe se montre dubitatif : «distribuer un revenu pour les jeunes en prenant le risque de désinciter à l'entrée sur le marché du travail me paraît en revanche plus contestable». SudOuest.fr, Retraites : Édouard Philippe plaide pour un relèvement de l'âge de départ jusqu'à 67 ans
  • Mme Hénosdroits:  Outre un durcissement des conditions de contrôle de l’isolement, le projet de loi prévoit que les mesures d’isolement soient étendues aux personnes présentes sur le territoire (...). La notion de « (…) tout examen médical probant concluant à une contamination par la Covid-19 » demeure insuffisamment précise au regard de la privation de liberté qu’il peut entraîner. En opportunité, il est à craindre que ces dispositions combinées à la possibilité de rendre payant les tests, aient pour effet de désinciter à se faire tester et ne freine la politique de dépistage massif, favorisant ainsi la circulation du virus. Mediapart, Sadicuss: passe numerique en juillet | Le Club
  • Ces taxes sont composées de la TICPE et de la TVA. La TICPE a pour objectif de désinciter à l’utilisation des produits néfastes pour l’environnement selon le principe du pollueur-payeur. Depuis 2014, elle intègre la composante carbone dont le prix a été gelé à 44,6€/t après la crise des gilets jaunes. Le pourcentage de 20% de TVA est appliqué à la fois sur le prix du carburant mais aussi sur la TICPE. La TICPE devrait rapporter au total 33 milliards d’euros en 2022. On peut estimer que cette année, les Français et les entreprises françaises paieront environ 5 milliards d’euros de TVA sur la taxe TICPE.   , Le chèque inflation : pourquoi ne pas supprimer simplement la TVA sur les taxes ? | Fondation IFRAP
  • [La question élue par nos abonnés] Un contrat qui commence le mauvais jour du mois, une heure de baby-sitting déclarée pendant les études… et ce sont les allocations qui fondent comme neige au soleil. L’Unédic pointe les effets pervers d’une réforme qui pourrait désinciter les chômeurs à retrouver un emploi. Alternatives Economiques, La réforme de l’assurance chômage va-t-elle inciter les demandeurs d’emploi à refuser du travail ? | Alternatives Economiques
  • Vincent Vicard : Ce serait de donner la possibilité aux pays d'origine des multinationales de taxer leurs multinationales à partir du moment où elles ne sont pas taxées suffisamment à l'étranger. D'où l'importance de ce taux minimum. Typiquement, pour une entreprise française qui aurait une filiale dans un paradis fiscal et qui paierait 3 ou 4% d'imposition sur ses bénéfices déclarés là-bas, la France récupérerait le droit de taxer le différentiel entre ces 3% et le taux qui serait de 15 ou 21%, selon ce qui sera déterminé. L'objectif derrière, c'est d'une part de désinciter les multinationales à localiser artificiellement leurs profits à l'étranger, dans des pays où elles payent très peu d'impôts. Et aussi de désinciter les pays à trop baisser leur taux d'imposition. Parce qu'un des objectifs, c'est aussi de lutter contre la concurrence fiscale entre États. Franceinfo, Impôt minimal mondial sur les entreprises : l'objectif est de "lutter contre la concurrence fiscale entre États", selon un économiste
  • Pour le député PS Boris Vallaud, c’est indispensables dans le contexte actuel. "On est au milieu d'une crise qui est d'une violence sociale inouïe, en particulier pour la jeunesse. On a besoin de lui tendre la main et ce minimum jeunesse est à la fois un filet de sécurité et un tremplin pour qu'elle puisse continuer à s'inventer un avenir. Loin de désinciter au travail, ça va remettre le pied à l'étrier à beaucoup de jeunes qui, aujourd'hui, se désespèrent", expose-t-il au micro d’Europe 1. Europe 1, Moqué en 2017, le revenu universel fait son retour dans le débat politique

Désinciter

Retour au sommaire ➦

Partager