La langue française

Désincarner

Définitions du mot « désincarner »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉSINCARNER, verbe trans.

N'être plus/pas incarné, étoffé de chair ou attaché à la chair.
A.− [P. réf. à la chair en tant que composante prédominante du corps hum.]
1. RELIG., SPIRIT., gén. à la forme pronom. [Le compl. d'obj. dir. désigne une pers.] Dépouiller/être dépouillé (par la mort) de l'enveloppe charnelle, du corps. Le Pharaon voyagera entre les sanctuaires qui lui permettent de se réincarner, désincarner, monter de stade en stade jusqu'au stade définitif (Cocteau, Maalesh,1949, p. 90).Se dégage[r] des liens passagers de l'incarnation (...) se désincarner en d'autres-que-lui surnaturels (Durry, Nerval,1956, p. 122).
P. anal. Tout ce que ces jonchées pouvaient contenir de candeur et de virginité, désincarné de leur corps de plante, réfugié lors de leur mort, dans l'âme permanente des paysages (Malègue, Augustin,t. 2, 1933, p. 57).
P. métaph. [Le compl. d'obj. dir. désigne une valeur abstr.] (Se) dépouiller de la possibilité d'être représenté en chair et en os par une personne. Désincarner la divinité en tuant ses représentants sur la terre? (Camus, Homme rév.,1951, p. 142).L'autorité se dilua en se désincarnant. (...) le Comité de salut public, réduit à la guerre et aux affaires étrangères, se vit dépouillé de la direction dominante (Lefebvre, Révol. fr.,1963, p. 434).
2. [Le compl. d'obj. dir. désigne une pers. considérée dans son aspect ext.] Amenuiser le volume des chairs; donner une apparence diaphane évoquant une créature immatérielle, un pur esprit. La sécheresse, la nudité de son style [de Whistler] (...) semble désincarner l'être, n'en laisser qu'une silhouette remplie d'ombre et qui exprime l'âme par des lumières froides (Mauclair, De Watteau à Whistler,1905, p. 308).
B.− [P. réf. à la chair comme synon. de matière en gén., p. oppos. à l'esprit; le compl. d'obj. dir. désigne une pers., une valeur hum.] Gén. à la forme pronom. (Se) détacher de la condition humaine, du monde des apparences, de la réalité présente par un effort intellectuel ou une volonté d'ascèse spirituelle. Efforts de pures énergies spirituelles pour s'affranchir de la matière qui les emprisonne, pour s'élargir dans l'espace et le temps, pour se désincarner (Barrès, Amori et dolori sacrum,1902, p. 130).L'homme doit faire l'acte de s'incarner, car il est désincarné par l'imagination (Weil, Pesanteur,1943, p. 61):
... quand il veut être grivois, il cite du Pétrone : c'est une manière d'échapper à notre temps; tout son effort tend à se désincarner. C'est pourquoi, entre toutes les carrières, il a choisi d'être professeur. (...). Il échappe aux déterminations concrètes, il n'est plus qu'un homme, l'homme éternel. Vailland, Drôle de jeu,1945, p. 161.
Prononc. : [dezε ̃kaʀne]. Étymol. et Hist. 1891 (A. France, Vie Littér., t. 3, p. 145). Dér. de incarner*; préf. dé(s)-*. Fréq. abs. littér. : 6. Bbg. Quem. Fichier.

Wiktionnaire

Verbe

désincarner \de.zɛ̃.kaʁ.ne\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Éloigner de la réalité, des choses terrestres.
    • Ainsi, ce qui caractérise cet emploi de dénomination, c’est que le nom propre y est désincarné et que le rôle de l’énoncé est justement de l’incarner. — (Sarah Leroy, Le Nom propre en français, Éditions Ophrys, 2004)
  2. Être détaché d’un support corporel.
    • Elle semblait se redresser d’un suprême effort et darder jusqu’au ciel le cri d’angoisse de l’âme désincarnée, jetée nue, en pleurs, devant son Dieu. — (Joris-Karl Huysmans, En route, 1895)
    • L’âme au XIXe siècle est désincarnée. On lit sa victoire ou sa défaite sur le corps, mais sa vertu, même si elle peut y être visible, ne se transmet plus au corps lui même. — (Michel Porret, Le Corps violenté : du geste à la parole, Librairie Droz, 1998)
    • La parole du prédicateur, invisible à cause de l’obscurité, est désincarnée. — (Josette Soutet, La Figure du prêtre dans l’œuvre romanesque de Barbey d’Aurevilly, éditeur Peter Lang, 2004)

se désincarner (pronominal : se désincarner)

  1. S’éloigner de la réalité, des choses terrestres.
    • L’homme se désincarne, sort de sa condition pour créer une image omnisciente. — (Bernard Andrieu, Les Cultes du corps : éthique et sciences, Éditions L’Harmattan, 1994)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « désincarner »

(Vers 1922) De incarner, avec le préfixe dés-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « désincarner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
désincarner desɛ̃karne

Évolution historique de l’usage du mot « désincarner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « désincarner »

  • "C'est peut-être un réveil pour les enfants - mais malheureusement stressant, vraiment profondément stressant, car c'est une expérience corporelle. Vous ne pouvez pas vous désincarner pour y échapper." BBC News Afrique, Black Lives Matter: parler du racisme "mon travail en tant que parent" - BBC News Afrique

Traductions du mot « désincarner »

Langue Traduction
Anglais disembody
Espagnol incorporar
Italien disembody
Allemand disembody
Chinois 体现
Arabe ينزل
Portugais desencarnar
Russe расформировывать
Japonais 解体する
Basque disembody
Corse disembodi
Source : Google Translate API

Synonymes de « désincarner »

Source : synonymes de désincarner sur lebonsynonyme.fr

Désincarner

Retour au sommaire ➦

Partager