La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « désignifier »

Désignifier

[desinjifie]
Ecouter

Définitions de « désignifier »

Désignifier - Verbe

  • Rendre dénué de signification.

    Mon propos était de vider le contenu des mots, de désignifier le langage, c'est-à-dire de l'abolir.
    — Eugène Ionesco, Un homme en question

Étymologie de « désignifier »

De signifier, avec le préfixe dé-.

Usage du mot « désignifier »

Évolution historique de l’usage du mot « désignifier » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « désignifier » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Citations contenant le mot « désignifier »

  • Dans une époque de surinformation, l'art contemporain s'échine à désignifier les symboles culturels pour provoquer le questionnement.
    Henri Duval — Citation fictive générée à l'aide d'intelligence artificielle
  • L'écrivain moderne, dans sa quête d'authenticité, se doit non seulement de signifier, mais aussi de désignifier, de déconstruire ce qui était jusqu'alors indiscutable.
    Claire Fontaine — Citation fictive générée à l'aide d'intelligence artificielle
  • Le rôle du philosophe n'est plus de chercher la vérité, mais plutôt de désignifier les fausses évidences qui enferment la pensée collective.
    Marc Léonard — Citation fictive générée à l'aide d'intelligence artificielle

Traductions du mot « désignifier »

Langue Traduction
Anglais designate
Espagnol designado
Italien designare
Allemand benennen
Chinois 指定
Arabe عين
Portugais designar
Russe назначенный
Japonais 指定する
Basque izendaturiko
Corse designà
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.