La langue française

Désexualisation

Définitions du mot « désexualisation »

Wiktionnaire

Nom commun

désexualisation \de.sɛk.sɥa.li.za.sjɔ̃\ féminin

  1. Démarche qui supprime toutes connotations sexuelles.
    • La reconnaissance de la valeur de l’expérience féminine et la lutte pour l’égalité des droits, la liberté sexuelle et la désexualisation des rôles constituent le fond des tendances qui animent le féminisme contemporain. — (Marie-Geneviève Pinsart, Genre et bioéthique, 2003, page 7)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « désexualisation »

De désexualiser, avec le suffixe -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « désexualisation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
désexualisation desœksyalisasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « désexualisation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « désexualisation »

  • Hollywood est un monde cruel, surtout pour les jeunes femmes. Interrogez celles qui ont eu le malheur de croiser de trop près le producteur Harvey Weinstein, qui sera d’ailleurs jugé en janvier 2020. En attendant, le scandale a rebattu les cartes. Les femmes-objets n’ont enfin plus la cote. A la légendaire pudibonderie des Américains a succédé la désexualisation. Elle Fanning, avec son physique de ballerine, répond aux nouvelles normes. , Elle Fanning, la nouvelle fiancée de Hollywood | Illustré
  • Son objectif est de lancer un débat sur la désexualisation du corps féminin. L’actualité, Des participantes défileront seins nus à la Caribana de Toronto | L’actualité
  • Récemment, une personne l'a qualifiée de «pionnière de "Free the nipple" («Libérez le téton»)» sur les réseaux sociaux, un mouvement militant pour la désexualisation des tétons féminins. Un compliment auquel l'actrice de 48 ans ne s'attendait pas, n'ayant jamais pensé ces tenues avec une once de militantisme : «Je ne sais pas quoi dire à propos de ça! (...) En plus je portais un soutien-gorge», affirme Jennifer Aniston, expliquant les dessous des cette impression de tétons nus : «Je ne vois pas pourquoi on devrait avoir honte de nos tétons. Le fait qu'on les voit était juste dû à la forme de mes seins. Mais bon, si on me qualifie de pionnière du mouvement "Free the nipple", je ne vais pas me plaindre», se réjouit la star. leparisien.fr, Pour Jennifer Aniston, il ne faut pas «avoir honte de nos tétons» - Le Parisien
  • On vous a vraiment imposé un tel spectacle ?Oui. On m’a imposé ce spectacle en feignant de ne pas le faire. On m’a imposé deux choses. La première : être à hauteur de sexes d’adultes. L’adulte a beau désexualiser la chose, reste que pour un enfant il n’y a rien de désexualisé là-dedans. Il y a mystère, interrogation, terreur, effroi… Et, à 7 ans, vous êtes confronté au spectacle que vous n’avez pas demandé d’avoir sous les yeux, de ces organes différenciés, gigantesques… La seconde chose : vous êtes sommé vous-même d’être nu puisque l’on considère que, à votre âge, ce n’est pas grave, que vous n’avez pas voix au chapitre. Donc vous êtes à la fois impressionné, humilié naturellement, et dans une situation détestable pour un enfant. La désexualisation du corps n’est pas admise pour un enfant, on la présuppose. Il y a là un paradoxe, le rêve d’une humanité rendue à son enfance aux dépens des enfants. C’est l’une des choses les plus désagréables qu’un enfant puisse connaître. , Raphaël Enthoven : "Il y a quelque chose de liberticide de la part des naturistes eux-mêmes"
  • Après avoir fait l’amour avec fougue et spontanéité, «ils atteignent une certaine sérénité. Ils ont une chambre, un lit, mais là plus rien ne se passe.» Une désexualisation qui s’appuie sur une sorte de compromis non verbalisé. «Certains craquent, bien sûr, et vont voir ailleurs, quitte à revenir dans ce couple au sein duquel il n’y a plus de sexualité, estime Marie-Hélène Stauffacher. D’autres n’ont pas forcément l’air d’en souffrir, sans trouver cela totalement normal. Ils s’entendent bien, peuvent faire preuve de tendresse même, mais dorment chacun de leur côté dans le lit.» Femina, Femina | Pourquoi certains couples ne font-ils plus l'amour (mais…
  • Pendant des millénaires, les domaines de l'existence ont été assignés à l'un et à l'autre sexe en vertu d'une logique implacablement hiérarchique : aux femmes, la sphère privée de la vie familiale, aux hommes, la sphère publique des affaires communes. Ce partage a traversé les siècles, par-delà même la rupture qu'a représenté la mise en œuvre du projet démocratique moderne. Il a fallu attendre les années 1970 pour qu'enfin il soit contesté, avec la redéfinition féministe de l'ordre domestique comme un lieu politique de rapports de pouvoir. La frontière entre le privé-féminin et le public-masculin a alors commencé de s'effacer à la faveur d'évolutions sociologiques qui ont porté un processus irrésistible de désexualisation du monde. Le Huffington Post, Pourquoi nous approchons de la fin de la frontière entre les sexes | Le Huffington Post LIFE

Traductions du mot « désexualisation »

Langue Traduction
Anglais desexualization
Espagnol desexualización
Italien desessualizzazione
Allemand desexualisierung
Chinois 去性化
Arabe نزع الجنس
Portugais dessexualização
Russe десексуализации
Japonais 脱性化
Basque desexualization
Corse desideriu
Source : Google Translate API

Désexualisation

Retour au sommaire ➦

Partager