La langue française

Désétablissement

Sommaire

  • Définitions du mot désétablissement
  • Étymologie de « désétablissement »
  • Phonétique de « désétablissement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « désétablissement »
  • Citations contenant le mot « désétablissement »
  • Traductions du mot « désétablissement »

Définitions du mot désétablissement

Wiktionnaire

Nom commun

désétablissement \de.ze.ta.blis.mɑ̃\ masculin

  1. Action de désétablir.
  2. (Christianisme) Action d’ôter ses privilèges légaux à l’Église anglicane.
    • Le sacerdotalisme s’habitue à l’idée du désétablissement, qui le délivrerait de l’opposition des latitudinaires et des évangéliques. — (Joseph Milsand, Revue des Deux-Mondes, 15 septembre 1874, page 382)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

DÉSÉTABLISSEMENT (dé-zé-ta-bli-se-man) s. m.
  • 1Action de désétablir.
  • 2Action d'ôter ses priviléges légaux à l'Église anglicane. Le sacerdotalisme s'habitue à l'idée du désétablissement, qui le délivrerait de l'opposition des latitudinaires et des évangéliques, J. Milsand, Rev. des Deux-Mondes, 15 sept. 1874, p. 382.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « désétablissement »

(Siècle à préciser) Dérivé de désétablir avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « désétablissement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
désétablissement desetablisœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « désétablissement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « désétablissement »

  • Et d’ajouter que les rapatrie?s pourront choisir, selon la région et la catégorie désétablissement affichées aux niveaux des consulats . Les tarifs incluent l’hébergement en pension complété et le transfert de l’aéroport a l’hôtel. African Manager, Les rapatriés devront présenter le voucher de leur hôtel avant tout enregistrement - African Manager
  • Les Etats-Unis et la France sont deux anciennes Républiques et il est possible d’estimer que la démocratie politique moderne est née au sein de ces deux nations. Le regard réciproque entre Américains et Français mêle souvent estime et défiance. Et cela est particulièrement net en ce qui concerne la séparation des Eglises et de l’Etat. D’un point de vue américain, le modèle français de séparation, la laïcité, n’en accorde pas assez à la liberté religieuse. Les deux lois récentes, celles de juin 2001 sur les sectes et la loi de mars 2004 sur les signes religieux à l’école apparaissent comme des manifestations de cette liberté religieuse tronquée. Du côté français, la présence de la devise « In God we trust », imprimée sur les dollars, la formule « One nation under God » dans le serment d’allégeance, l’invocation de Dieu par le président des Etats-Unis lors de conflits, comme le conflit irakien, font penser à beaucoup de gens que la séparation américaine n’est pas une « vraie » séparation et que la confusion du religieux et du politique règne aux USA. La comparaison des deux modèles met (certes) à jour des différences que l’on peut référer à des constructions historiques nationales et ainsi mieux les comprendre. Elle permet aussi de constater que les différences sont peut-être moins profondes qu’il n’y paraît car souvent les problèmes rencontrés de part et d’autres s’avèrent analogues, même si les citoyens des deux pays n’acceptent pas facilement cette analogie. Le sociologue américain Robert Bellah a proposé d’expliquer les rapports entre religion et politique aux Etats-Unis en articulant le désétablissement des Eglises à la notion de religion civile(Rappelons que la notion de « religion civile » provient de Rousseau. Dans le Contrat Social (1762)). La situation américaine serait marquée par la conjonction d’une séparation des Eglises et de l’Etat, issue du premier amendement et d’une religion civile implicite issue de la référence à Dieu dans la Déclaration d’Indépendance. Le Point, Denis Lacorne : "L'État américain est fondamentalement laïque" - Le Point
  • Plusieurs pays ou sites ont déjà misé sur le tourisme religieux pour dynamiser le secteur, à l’instar du Portugal (sanctuaire Fatima qui accueille quatre millions de visiteurs /an), de la Terre sainte, de Lourdes, du Vatican, de Compostelle, de Notre-Dame de Guadeloupe de Mexico, pour ne citer que les lieux les plus populaires dans le monde. « Le Liban, pays de la confluence des religions, riche en sites archéologiques, culturels et religieux, mérite d’obtenir sa place dans ce type de tourisme car il contribue à la croissance économique et à la création d’emplois », estime Roula Ajouz Sidani. Lors de la présentation, elle a expliqué les étapes de mise en œuvre de la première phase du projet et les résultats obtenus par l’unité, notamment désétablissement d’une base de données de 250 sites archéologiques couvrant les différentes régions du Liban, la création de cartes d’itinéraires mettant en évidence des repères religieux et culturels, ainsi que d’un site web pour le projet www.sacredlebanon.com, qui donne accès à des informations historiques et touristiques. Ont également été préparés un film promotionnel ainsi qu’un livre contenant un échantillon des trésors cachés du Liban. L’ensemble décliné sous le logo « LebanOne » qui indique l’unité dans la diversité. L'Orient-Le Jour, Un projet pour donner au Liban la place qu’il mérite sur la carte mondiale du tourisme religieux - L'Orient-Le Jour
  • Le dialogue œcuménique développé avec le concile Vatican doit aussi beaucoup à la pensée de Newman. Il est un pont entre les deux Eglises et plus globalement avec le protestantisme. Sans anathème ni condamnation. Il est aussi l’homme de la post-modernité. Newman avait le sentiment très vif que l’on était sorti de l’Eglise constantinienne, c’est-à-dire de tous les amalgames politico-théologiques encore très forts au XIXe siècle et pas seulement chez les catholiques. Il se réjouit de la perte des Etats pontificaux. Il milite pour un ‘désétablissement’. En ce sens, il estime qu’il ne faut lire les médiévaux, mais les apologistes et les Pères de l’Eglise qui sont beaucoup plus ‘actuels’. Parce qu’ils définissent un ‘éthos’ chrétien avant le monde christianisé. Il avait compris que l’Eglise allait vers un monde qui allait perdre tout repère chrétien. Il faut donc avoir les moyens de parler à ce monde, dans la liberté. (cath.ch/mp) cath.ch, Grégory Solari: «John Henry Newman est un précurseur» – Portail catholique suisse

Traductions du mot « désétablissement »

Langue Traduction
Anglais disestablishment
Espagnol desestablecimiento
Italien disestablishment
Allemand deaktivierung
Chinois 瓦解
Arabe انحلال
Portugais desestabilização
Russe отмена
Japonais 崩壊
Basque disestablishment
Corse disestablishment
Source : Google Translate API
Partager