La langue française

Déségrégation

Sommaire

  • Définitions du mot déségrégation
  • Étymologie de « déségrégation »
  • Phonétique de « déségrégation »
  • Évolution historique de l’usage du mot « déségrégation »
  • Citations contenant le mot « déségrégation »
  • Traductions du mot « déségrégation »

Définitions du mot déségrégation

Wiktionnaire

Nom commun

déségrégation \de.se.ɡʁe.ɡa.sjɔ̃\ féminin

  1. Processus visant à mettre fin à la ségrégation raciale.
    • Le seul point de divergence entre les différents tribunaux portait sur l’étendue de l’effort de déségrégation. — (Revue Française d’études Américaines, Numéros 91 à 94, 2002)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « déségrégation »

De l’anglais desegregation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « déségrégation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déségrégation desegregasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « déségrégation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déségrégation »

  • Jean-Claude Beaujour : Non. Les États-Unis ont eu un système fondé sur la ségrégation raciale, qui d'ailleurs, au départ, ne concernait pas que les Noirs. La ségrégation comportait une dimension psychologiquement douloureuse, car elle organisait la vie de chacun, séparés mais dans un même espace. Toute une partie de la population se voyait interdire l'accès à des restaurants, des hôtels ou même des toilettes… Jusque dans les années 1950, on pouvait vous refuser l'accès à des sanitaires ou un mariage mixte, en fonction de votre couleur de peau. Tout cela engendrait une conséquence simple : les gens se regardaient en chiens de faïence, entraînant de la frustration et de la rancœur. La politique de déségrégation n'a été réellement été entamée qu'en 1964 avec le Civil Rights Act, adopté par le président Johnson. Or, 60 ans pour modifier une culture en profondeur, c'est extrêmement court. Le fait qu'un acte soit raciste ou pas n'est pas un sujet, mais ce qu'il y a de sous-jacent, c'est qu'un pays qui a vécu avec une politique de ségrégation, cela laisse forcément des stigmates auprès de la population noire. D'autant plus que la déségrégation comme l'abolition de l'esclavage se sont faites dans un système où il vous faut des moyens financiers pour accéder à l'activité économique, ce qui a entraîné la création de poches de pauvreté, touchant toutes les communautés, mais en particulier la communauté noire. Le Point, « Nous n'avons pas eu de politique de ségrégation en France » - Le Point
  • Wilson a pratiqué ‘’la ségrégation dans la fonction publique de cette nation après des années de déségrégation, faisant revenir l’Amérique en arrière dans la recherche de la justice’’, a ajouté le dirigeant de Princeton, dans le New Jersey, qui fait partie de l’Ivy League, club ultra-select regroupant huit excellentes universités du Nord-est du pays. L-FRII, États-Unis / Racisme : retrait du nom du président Wilson d’une école - L-FRII
  • Le sport reflète la société. Les athlètes noirs ont depuis toujours été au premier plan pour lutter contre les discriminations. Il y a eu quatre vagues de sportifs activistes. Les pionniers de la première vague, comme Jesse Owens, qui a défié l’idéologie nazie aux JO de Munich, Jack Johnson ou Joe Louis, qui ont fait pression pour être reconnus et légitimés dans une société d’apartheid. En 1896 déjà, le cycliste Major Taylor protestait contre son interdiction de participer à des courses dans son pays. Après la Seconde Guerre mondiale, des athlètes comme Jackie Robinson, Larry Doby, Kenny Washington et Chuck Cooper ont été les catalyseurs de la déségrégation dans les sports d’équipe américains. C’est la deuxième vague. Le Temps, Harry Edwards: «Colin Kaepernick mérite le Prix Nobel de la paix» - Le Temps
  • Une recrudescence de violence suivie d’assassinats des Noirs que s’expliquent difficilement les têtes couronnées d’Afrique. Ce d’autant plus qu’après de longues années d’esclavage, de ségrégation raciale et de discrimination que les Noirs ont subis en Amérique après leur déportation, la reconstruction après la guerre de sécession, la déségrégation et le mouvement des droits civiques constituaient des étapes importantes vers la reconnaissance des droits afro-américains. Mieux, l’accession de Barack Obama, premier président noir, né d’un père kenyan et d’une mère américaine blanche, à la tête des Etats-Unis en 2009, était perçue comme la fin de ce long cheminement pour l’égalité des droits entre les Blancs et les Noirs. Malheureusement...Lire la suite dans L'inter du 17-06-2020 , Assassinats des afro-américains aux Etats-Unis: Les têtes couronnées d’Afrique, en colère, condamnent - Linfodrome
  • Mais bon, la déségrégation du cinéma avait commencé : Sidney Poitier devait être la première star noir jouant des films de blancs dans les années 1950. Revoyant une série qui avait charmé ma jeunesse, Les Mystères de l’Ouest, j’ai été frappé de la peinture des peu nombreux personnages noirs : bons ou méchants, ils sont tous dignes, bien habillés et distingués. C’était une façon, dans les années 1960, de rompre avec les clichés racistes qui avaient cours précédemment. Contrepoints, Autant en emporte le racisme… cinéma et bien-pensance | Contrepoints
  • L’injustice raciale est la question centrale et fondamentale, mais l’injustice sociale est l’une des facettes du problème. Si on prend par exemple la crise du coronavirus – dont nous ne sommes pas encore totalement sortis –, on voit que les Afro-Américains sont les premières victimes de cette pandémie. D’un point de vue économique, ils sont également les plus durement touchés. Suite au confinement, de nombreux magasins ont fermé, par exemple. Les Noirs ont été frappés de plein fouet par la conjoncture actuelle. L’économie et les violences policières sont des facettes de ce problème, mais c’est toute la société qui est structurée par cet imaginaire de la mise à mort des Noirs, car le racisme est encore extrêmement profond aux États-Unis. Le mouvement de la déségrégation n’a pas éliminé les discriminations à l’égard des Noirs, que ce soit à l’hôpital ou dans l’éducation par exemple. Ce phénomène traverse la totalité des sphères sociales. L'Echo, Norman Ajari, philosophe franco-américain: "Aux Etats-Unis, les Noirs se trouvent encore au bas de l'échelle dans tous les domaines" | L'Echo

Traductions du mot « déségrégation »

Langue Traduction
Anglais desegregation
Espagnol desegregación
Italien disgregazione
Allemand aufhebung der rassentrennung
Chinois 去种族隔离
Arabe إلغاء الفصل العنصري
Portugais dessegregação
Russe десегрегация
Japonais 分離
Basque desegregation
Corse desegregazione
Source : Google Translate API
Partager