La langue française

Déscolarisation

Définitions du mot « déscolarisation »

Wiktionnaire

Nom commun

déscolarisation \de.skɔ.la.ʁi.za.sjɔ̃\ [dé.sco.la.ri.za.sion] féminin

  1. Action de déscolariser, de ne plus faire fréquenter l’école.
    • Déscolarisation, violences, drogues... Jamais le monde des adolescents n’a paru si hermétique aux adultes. Pourtant, à l’origine de leurs maux, des causes révélatrices de certaines solutions. — (Dur d’être adolescent aujourd’hui, 19.05.2010, <www.lasemainedansleboulonnais.fr>)
    • Le problème de l’enseignement traditionnel est grave, ceux de l’enseignement général ne le sont pas moins : à la faveur de la crise économique actuelle, le processus de déscolarisation s’accentue. — (André Hérault, Le Maroc à visage découvert, 1966)
  2. (Plus rare) Action de déconditionner, de libérer physiquement et mentalement, d’émanciper vis à vis des structures institutionnelles et étatiques qui, par l’école, rendent les individus hétéronomes.
    • Tout mouvement de libération de l’homme ne saurait plus passer maintenant que par une déscolarisation. — (Ivan Illich, Une société sans école, 1971)
    • Se déscolariser est un long processus, surtout parce que la scolarisation pénètre et imprègne tellement tous les cerveaux que ça nous prend longtemps avant de comprendre ce que peut être un cerveau déscolarisé. Et il n’y en a pas beaucoup autour. Même nos analphabètes sont scolarisés parce qu’ils ont intégrés dans leur cerveau leur scolarité ratée comme un échec. Tous nos décrocheurs et écœurés-de-l’école sont bien scolarisés parce qu’ils vivent leur non-conformité comme une faute, comme un péché. L’école imprègne tous les cerveaux dits civilisés comme jadis l’Église pénétrait les moindres recoins de l’âme des catholiques entre autres. Hors de l’Église, point de salut. Aujourd’hui, hors de l’école, point de salut. — (Léandre Bergeron, "Comme des invitées de marque", 2007)
    • La déscolarisation est une convalescence. Le temps qu’il faut pour se remettre de la maladie qu’est l’école varie avec le temps d’exposition et la force de résistance (l’intolérance) de l’individu. Un enfant intolérant exposé pendant quelques mois à l’école peut s’en remettre en quelques semaines tandis qu’un enfant tolérant, blessé plus profondément, y mettra des mois, des années, s’il s’en remet jamais. D’autre part, un enfant intolérant ayant subi sept ou huit ans d’école, et qui la quitte donc en pleine adolescence, mettra bien quelques années avant d’ouvrir un livre tandis que l’enfant tolérant du même âge aura toujours vis-à-vis du livre une réaction allergique.— (Léandre Bergeron, "Comme des invitées de marque", 2007)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « déscolarisation »

(XXe siècle) Dérivé de déscolariser avec le suffixe -ation.
Attesté en 1966.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « déscolarisation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déscolarisation deskɔlarisasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « déscolarisation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déscolarisation »

  • Le risque de contamination au coronavirus pris en retournant à l'école "est bien inférieur au risque de la déscolarisation de l'enfant", estime le professeur d'immunologie pédiatrique Alain Fischer. Franceinfo, Rentrée des classes : "Il faut rassurer les parents. Il est temps que les enfants retournent pleinement à l'école", assure un médecin
  • Alors que le spectre d’une seconde vague épidémique semble s’éloigner, se profile une crise sociale et scolaire qui se soldera, pour des dizaines de milliers d’enfants, par plus de cinq mois de déscolarisation, plus ou moins compensée par les familles. Au vu de la situation parfaitement anomique qui règne aujourd’hui dans bon nombre d’établissements, où l’on ne sait plus très bien qui décide de quoi en matière d’accueil (Etat, collectivités territoriales, enseignants, parents), il est à craindre que la rentrée de septembre soit elle-même perturbée. Libération.fr, La seconde vague : l’effondrement du système scolaire ? - Libération
  • Cédrine Jarlier est psychologue à Cournon-d'Auvergne. Elle reçoit des enfants et des adolescents atteints de phobie scolaire. Le témoignage d’une maman d’enfant phobique scolaire suivant des cours au Cned (paru le 31 août), n’a pas manqué de la faire réagir d'autant qu'à l'approche des vacances de Toussaint, elle a « déjà eu affaire à beaucoup d'absentéisme et aux premières déscolarisations de l'année ». www.lamontagne.fr, Pour la psychologue du Puy-de-Dôme Cédrine Jarlier, « la déscolarisation entretient la phobie scolaire » - Clermont-Ferrand (63000)

Images d'illustration du mot « déscolarisation »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « déscolarisation »

Langue Traduction
Anglais school dropout
Espagnol abandono de escuela
Italien abbandono scolastico
Allemand schulabbrecher
Chinois 辍学
Arabe التسرب من المدارس
Portugais abandono escolar
Russe бросивший школу
Japonais 学校中退
Basque eskola uztea
Corse abandone scola
Source : Google Translate API

Déscolarisation

Retour au sommaire ➦

Partager