La langue française

Désatomisation

Sommaire

  • Phonétique de « désatomisation »
  • Évolution historique de l’usage du mot « désatomisation »
  • Citations contenant le mot « désatomisation »
  • Traductions du mot « désatomisation »

Phonétique du mot « désatomisation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
désatomisation desatɔmisasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « désatomisation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « désatomisation »

  • La téléportation apparaît au 24e siècle être très au point si on se fie à la série américaine (on perd rarement un membre du personnel pour cause de désatomisation dans ces téléportateurs du futur). Aujourd’hui cependant, on arrive seulement à téléporter des protons. Il s’agit en fait d’un pas de côté, et non vers l’avant, vers la téléportation. RCI | Français, Un pas de côté de plus au Canada vers la téléportation humaine – RCI | Français
  • Mais les stratèges américains répliquent que cette «désatomisation» des arsenaux occidentaux sera compensée par un «rôle accru» des armements conventionnels, grâce à l'élaboration d'armes de forte puissance non nucléaires, dites «Prompt Global Strike» («frappe mondiale immédiate»), rapporte le New York Times. Ces armes, des missiles intercontinentaux dotés de charges explosives conventionnelles puissantes, qui seraient tirées à partir des États-Unis, pourraient frapper n'importe où dans le monde dans un délai d'une heure. En 2001, l'Administration Bush les avait déjà mentionnées dans sa posture. De ce point de vue, au-delà du caractère spectaculaire des annonces prévues sur la réduction des stocks, la stratégie Obama refléterait en réalité une tendance de fond de la doctrine américaine : moins de nucléaire et plus de conventionnel. Le Figaro.fr, Barack Obama peine à imposersa doctrine nucléaire
  • Permettez moi ici de faire une courte parenthèse philosophique : Démocrite avec son atome matérialiste s’opposait, à son époque, à la spiritualité de Platon : Matière éternelle contre idée éternelle. La chair contre l’âme. Chacun de ces points de vue niant l’autre, et, refoulant l’un et l’autre le devenir par lequel les idées aussi bien que la matière étaient soumises au temps. Platon haïssait Démocrite et faisait brûler ses livres et Démocrite le lui rendait bien. Aujourd’hui, les médias voudraient nous faire croire qu’il y a d’une part, le tout génétique et d’autre part, le tout religieux : toujours le conflit de la chair et de l’âme. Mais avec l’inconscient freudien et la physique quantique cette dispute n’a plus court, elle n’est plus qu’un combat virtuel, fantasmatique et un jeu d’arrière garde. Artémis d’Éphèse figure la Grèce présocratique, c’est-à-dire la pensée du devenir, ou de l’inconscient, à laquelle s’opposait la pensée de Parménide : l’être éternel et immobile. Cette sphère immobile Platon en faisait une idée, Démocrite un corps. Alors qu’Artémis, ou la conception du devenir, prônait à la fois la désatomisation de la matière et la désidéologisation de l’esprit, comme le font aujourd’hui l’inconscient freudien et la physique moderne. Mais ces conceptions du devenir, la doxa commune, comme on dit, ne veut rien savoir. Donc, pour être clair, aujourd’hui il faut dire et penser qu’il n’y a plus de substance et qu’il n’y a plus d’idée fixe. Il n’y a plus que du temps. Comme dit le célèbre mathématicien anglais Hawkins, spécialiste des trous noirs : « Fin de la physique, début du temps ». Fin de la physique mais ajoutons, pour le même prix, fin de la dualité métaphysique et parlons de l’inconscient comme d’une pulsation temporelle, ainsi que nous y engage Lacan dans Les Quatre concepts. Soit. Fermons notre parenthèse philosophique. Mais alors Cronos, le temps, demandez-vous, dans une saine exigence de vérité, quand pouvons-nous le voir ? Car le présent étant insaisissable on ne voit jamais ce présent, il est toujours « déjà passé » ; et le passé n’est plus, il a toujours disparu, et l’avenir n’est pas encore là, et même en toute rigueur, « jamais là ». Alors, nous voulons voir Cronos. Mais pourquoi faire ? Pour le tuer ? , Artémis d'Éphèse, déesse de la castration - Psychanalyse-Paris.com

Traductions du mot « désatomisation »

Langue Traduction
Anglais deatomization
Espagnol desatomización
Italien deatomization
Allemand deatomisierung
Chinois 脱原子
Arabe التفتيت
Portugais deseatomização
Russe deatomization
Japonais 脱原子化
Basque deatomization
Corse deatomizazione
Source : Google Translate API
Partager