La langue française

Dépolarisation

Définitions du mot « dépolarisation »

Trésor de la Langue Française informatisé

Dépolarisation, subst. fém.Action de dépolariser et, p. méton., résultat de cette action. a) Physiol., phys. Anton. polarisation.Courant de dépolarisation (cf. Méd. Biol. t. 1 1970); onde de dépolarisation électrique (synon. courant* d'action, v. courant I C en partic.). Dépolarisation de la membrane (Policard, Histol. physiol.,1922, p. 97; cf. aussi Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 644).b) Biol. Anton. polarité.Les cellules [en culture] (...) peuvent présenter une dépolarisation, due aux rapports nouveaux qu'elles contractent avec leur milieu (J. Verne, Vie cellul.,1937, p. 107).c) P. métaph. ou au fig. Notre pays dépondéré se laisse mener par ses provinces méridionales et croit trouver son salut dans cette dépolarisation (Gide, Journal,1889-1939, p. 669). [depɔlaʀizasjɔ ̃]. 1reattest. 1838 (Ac. Compl. 1842); de polarisation, préf. dé-*. Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Nom commun

dépolarisation \de.pɔ.la.ʁi.za.sjɔ̃\ féminin

  1. (Physique) Action de dépolariser.
    • Deux conductances activées par une dépolarisation déclenchent deux boucles de rétroaction opposées. — (Yves Michaud, Qu’est-ce que la vie ?, volume 1, 2000)
  2. (Biologie) État d'une cellule lorsque la différence de potentiel entre le milieu extracellulaire et le milieu intracellulaire est moins élevée qu'au repos.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

DÉPOLARISATION (dé-po-la-ri-za-sion) s. f.
  • Terme de physique. Action de dépolariser.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dépolarisation »

(Siècle à préciser) Dérivé de dépolariser avec le suffixe -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dépolarisation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dépolarisation depɔlarisasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « dépolarisation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dépolarisation »

  • Le dispositif de surveillance d’électrocardiogramme est le processus d’enregistrement de l’activité électrique du cœur sur une période de temps à l’aide d’électrodes placées sur la peau. Ces électrodes détectent les minuscules changements électriques sur la peau qui résultent du schéma électrophysiologique des muscles cardiaques de dépolarisation et de repolarisation à chaque battement de cœur. Il s’agit d’un test de cardiologie très couramment effectué. Instant Interview, Impact COVID-19: Dispositif de surveillance d’électrocardiogramme marché | Analyse stratégique de l’évolution de l’industrie axée sur les principaux acteurs clés et analyse de la croissance des revenus par prévision jusqu’en 2026 – Instant Interview
  • Sauf que comme il est très difficile de détecter cette vague de dépolarisation avec l’EEG classique, plusieurs demeuraient avec un doute quant à son importance réelle lors de la mort d'un être humain. Et c’est ce doute que l’équipe de Dreier vient de lever en grande partie en obtenant des enregistrements d’une grande précision de cette vague de dépolarisation finale. Ils ont en effet profité du fait que de plus en plus de patients ayant subi des traumas cérébraux (comme la rupture d’un anévrisme cérébral) sont par la suite suivi par une technique invasive d’enregistrement, l’électrocorticographie, dans le but d’intervenir rapidement si une complication survient. On la qualifie d’invasive car, contrairement à l’EEG où les électrodes sont simplement posées sur le crâne, les électrodes sont ici placées sous le crâne, parfois directement sur certaines régions du cortex cérébral. Dans le cas des patients suivis par Jens Dreier et son équipe, certains ont eu de telles complications qu’il a fallu se résoudre suspendre les soins palliatifs. Mais avec l’accord de la famille, ils ont pu continuer à enregistrer les minutes qui ont suivi l’arrêt cardio-respiratoire. Et c’est à ce moment que le phénomène a pu être clairement enregistré… , Neurobiologie de la mort : on a réussi à enregistrer la vague de dépolarisation finale | Agence Science-Presse
  • Une vague électrique dite de "dépolarisation finale" parcours l'ensemble des neurones avant leur extinction finale, synonyme de mort de l'individu. Sciences et Avenir, Mort : comment les neurones rendent leur dernière impulsion - Sciences et Avenir
  • Mais au fait, que se passe-t-il vraiment dans le coeur en cas de fibrillation atriale ? En situation normale, la contraction des oreillettes est due à une dépolarisation cyclique d'un groupe de cellules situé au niveau de la partie haute de l'oreillette droite. Cette dépolarisation se propage à l'ensemble des cellules des deux oreillettes, déclenchant leur contraction synchronisée qui, elle-même, déclenche la contraction des deux ventricules. En cas de fibrillation atriale, des phénomènes de dépolarisation réexcitent de façon précoce des fibres -comme une sorte de tempête électrique- et la généralisation de ce mécanisme à l'ensemble du tissu auriculaire conduit à la fibrillation des oreillettes. www.pourquoidocteur.fr, Fibrillation atriale : une "tempête électrique" dans l'oreillette
  • Qu'ont montré les enregistrements réalisés à la Charité de Berlin ? Quelque chose de tout à fait fascinant, jusque-là inédit, et qui devrait peut-être amener les spécialistes à reconsidérer leur définition du décès et de son moment exact. Ce phénomène cérébral, indique l'étude, survient entre 2 et 5 minutes après l'ischémie, moment où les organes (dont le cerveau) ne sont plus alimentés en sang et donc en oxygène. Et il dure lui-même une petite dizaine de minutes. On peut l'assimiler à une sorte d'incendie électrique qui s'allume à un bout du cerveau et, de là, se propage à la vitesse de 50 microns par seconde dans tout l'encéphale avant de s'éteindre à l'autre bout, son oeuvre de destruction accomplie. Les neuroscientifiques parlent de « vague de dépolarisation ». Les Echos, La mort telle qu'elle n'avait jamais été vue | Les Echos
  • Ce phénomène, d’abord localisé, entraîne une réaction en chaîne qui conduit les neurones à "s’illuminer" une dernière fois, de proche en proche. Ultime chant du cygne, le cerveau est parcouru par cette "vague de dépolarisation terminale" qui se propage à la vitesse de 50 micromètres par seconde, soit 3 millimètres par minute. La disparition irréversible du potentiel électrique des neurones entraîne enfin leur désagrégation rendant tout le milieu extracellulaire hautement toxique. C’est la mort inéluctable. Sciences et Avenir, Dix minutes pour mourir - Sciences et Avenir
  • L'onde P C’est l’onde de dépolarisation des oreillettes. Elle représente l’impulsion électrique qui naît dans le nœud sinusal (ou auriculaire) et qui traverse les oreillettes entraînant leur contraction. La contraction des oreillettes permet le passage du sang des oreillettes aux ventricules à travers les valves tricuspide et mitrale. L’onde électrique poursuit son chemin jusqu’au nœud auriculo-ventriculaire. L'espace PR ou espace PQ L’intervalle PQ correspond au temps de conduction auriculo-ventriculaire (des oreillettes aux ventricules). Cette petite pause permet au sang de traverser les valves vers les ventricules. Le complexe QRS Cela correspond à la dépolarisation des ventricules et donc à la contraction des ventricules. L’impulsion électrique parcourt les deux ventricules à travers le faisceau de His et ses branches et entraîne la contraction des ventricules. Le segment ST Le segment ST correspond au début de la repolarisation des ventricules. L’onde T C’est l’onde de repolarisation des ventricules. Les myocytes ventriculaires « se relâchent » et se rechargent afin de pouvoir se dépolariser de nouveau. Actusoins - infirmière, infirmier libéral actualité de la profession, Comprendre l’ECG (électrocardiogramme), un défi osé ? - Actusoins actualité infirmière
  • Une synapse est une structure dans laquelle deux neurones adjacents communiquent en utilisant des molécules de neurotransmetteur, habituellement le glutamate. La libération de glutamate par le neurone présynaptique active les récepteurs de glutamate, appelés récepteurs AMPA et récepteurs NMDA, sur le neurone postsynaptique. L’activation des récepteurs provoque le passage d’ions à travers la membrane cellulaire, ce qui produit une dépolarisation – une augmentation de la charge positive à l’intérieur du neurone postsynaptique, qui entraîne une excitation. D’autres types de cellules, les cellules gliales, entourent la synapse et régulent la transmission du signal en éliminant le neurotransmetteur libéré. Certaines cellules gliales affectent « l’excitabilité » du neurone en régulant la concentration des ions potassium à l’extérieur de la cellule. cerveauetpsycho.fr, Liaisons dangereuses : les cellules tumorales forment des synapses avec les neurones | Cerveau & Psycho

Traductions du mot « dépolarisation »

Langue Traduction
Anglais depolarization
Espagnol despolarización
Italien depolarizzazione
Allemand depolarisation
Chinois 去极化
Arabe نزع الاستقطاب
Portugais despolarização
Russe деполяризация
Japonais 脱分極
Basque depolarization
Corse despolarizazione
Source : Google Translate API

Dépolarisation

Retour au sommaire ➦

Partager