La langue française

Dépoétiser

Définitions du mot « dépoétiser »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉPOÉTISER, verbe trans.

Ôter la poésie*; faire perdre le caractère poétique*.
A.− [Le compl. désigne un animé] J'entends le lecteur qui se récrie. On lui ravale, on lui dépoétise Julien! [Julien Sorel] (Thibaudet, Réflex. litt.,1936, p. 258).
P. iron. Et ma perruque... à l'envers. (Il la rajuste). Me voilà dépoétisé!... j'ai perdu mon charme (Labiche, Noces Bouchencœur,1857, III, 5, p. 205).
B.− [Le compl. désigne un inanimé concr. ou abstr.] Ses vieux palais [de Venise] (...) ces merveilles avec lesquelles le savant sympathise d'autant plus qu'il les colore à son gré, et ne dépoëtise pas ses rêves par le spectacle de la réalité (Balzac, Facino Cane,1836, p. 379):
Je reprochais à Rosny l'alchimie de ses ciels, lui disant que l'effet produit par un ciel sur un humain est une impression vague, diffuse, poétiquement immatérielle, (...) et qu'avec ses qualifications rigoureuses, ses mots techniques, ses épithètes minéralogiques, il solidifiait, matérialisait ses ciels, les dépoétisait enfin de leur poésie éthérée... Goncourt, Journal,1887, p. 659.
Rem. À noter l'expr. rare dépoétiser la mort (Nerval, Lorely, 1852, p. 48).
Prononc. et Orth. : [depɔetize], (je) dépoétise [depɔeti:z]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1695 part. « faire cesser de jouer le rôle de poète » (Mongin, Les Promenades de Paris, d'apr. Guerardi, Théâtre italien, VI, 146 [1741] ds Quem. Fichier); v. 1810 « faire perdre le caractère poétique » (Staël, Corresp. gén., billet à MmeRécamier, I, 1, p. L, ibid.). Dér. de poétiser*; préf. dé-*. Fréq. abs. littér. : 8.
DÉR.
Dépoétisation, subst. fém.Action de dépoétiser; résultat de cette action. Cette dépoétisation affreuse, devant quoi tout mon cœur se glaçait, n'était rien, après tout, que le retour au naturel; lentement si je l'avais surélevée, si je m'étais formé d'elle une idole, l'ornant de tout ce dont j'étais épris, que restait-il de mon travail, que ma fatigue?... Sitôt abandonnée à elle-même, Alissa était revenue à son niveau, médiocre niveau (Gide, Porte étr.,1909, p. 573).Attesté aussi ds Lar. Lang. fr. [depɔetizasjɔ ̃]. 1reattest. 1909 id.; de dépoétiser, suff. -(a)tion*. Fréq. abs. littér. : 2.
BBG. − Arveiller (R.). Contribution à l'ét. du lex. fr. In : [Mél. Gamillscheg (E.)]. München, 1968, p. 28. − Darm. 1877, p. 135. − Quem. 2es. t. 1 1970; t. 3 1972; Fichier.

Wiktionnaire

Verbe

dépoétiser \de.pɔ.e.ti.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Enlever son caractère poétique, idéal, à une personne ou une chose.
    • Vous ne sentez pas, sous les berceaux de clématite où vous méditez sur les poésies, l’odeur du cigare qui dépoétise les manuscrits ; …. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Taisez-vous donc !... au lieu de chercher à dépoétiser votre gendre... — (Eugène Labiche et Marc- Michel, Mon Isménie, 1852, scène 4)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉPOÉTISER. v. tr.
Dépourvoir du caractère poétique, idéal, une personne ou une chose. Dépoétiser un héros, une femme, un site, une tradition.

Étymologie de « dépoétiser »

De poétiser, avec le préfixe dé-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dépoétiser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dépoétiser depɔetize

Évolution historique de l’usage du mot « dépoétiser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dépoétiser »

  • L'expression poétique semble inhérente au théâtre classique. Pourtant, les pièces de la seconde moitié du xviie siècle, en particulier les tragédies, sont le fruit de principes réguliers qui ont cherché à dépoétiser le théâtre et ont largement réussi dans cette entreprise. Pour rendre compte de ce processus, il est nécessaire de retracer l'histoire de la poésie au théâtre depuis la naissance de la tragédie humaniste jusqu'à l'instauration du classicisme. Il apparaît ainsi que l'élocution lyrique s'est progressivement déplacée du genre tragique vers le genre comique en suivant l'évolution de la poésie lyrique depuis le style sublime de la Pléiade jusqu'à l'expression burlesque de Scarron. , S. Garnier, Érato et Melpomène ou les sœurs ennemies. L’expression poétique au théâtre (1553-1653)
  • Tout d’abord, dans ce cours, Aron commence son analyse de la démocratie en la définissant de manière sociologique. Aussi étonnant que cela puisse paraître, pour ce philosophe de formation, il est important de « dépoétiser » un régime politique pour l’analyser. Ainsi, Raymond Aron ne définit jamais la démocratie par les valeurs qui la fondent ou par celles qu’elle met en avant. Des expressions comme la « souveraineté du peuple », l’« égalité » ou encore la « liberté » sont polysémiques et trop abstraites pour permettre un décryptage clair de la réalité démocratique. Par conséquent, il préfère définir la démocratie comme étant « l’organisation de la concurrence pacifique en vue de l’exercice du pouvoir ». Le Devoir, Raymond Aron et l’apparition des démocraties «illibérales» | Le Devoir
  • Pareille désacralisation peut sembler dangereuse. Même au Concile, de nombreux Pères n'ont-ils pas craint qu'à force de dépoétiser la religion, et sous prétexte d'oecuménisme, on ne s'oriente trop dans le sens du protestantisme ?   LExpress.fr, 1965 - Religion : le latin laisse des regrets - L'Express
  • On veut le faire passer pour une science, alors que cela n’a absolument rien de scientifique. C’est un spectacle, et ce sont les artistes qui font le spectacle. Vouloir dépoétiser le football et étouffer la créativité est l’erreur la plus grande que nous soyons en train de faire. Si on enlève la part de poésie du football, alors autant y jouer sur l’ordinateur. , Les Dé-Managers : pour parler tactique, pas pour meubler. » Blog Archive » MASSIMILIANO ALLEGRI : “LE FOOTBALL, CE N’EST PAS SEULEMENT DE LA TACTIQUE ET DES SCHÉMAS”
  • "C’est affreux ! J’ai l’impression que c’est un tour de force d’arriver à dépoétiser à ce point et enlever toute la féerie, tous les sortilèges. C’est horrible, c’est mièvre. Autant passer à autre chose." France Inter, La Belle et la bête : "effroyable", "sans histoire" ou "mieux que les Tuche" ?
  • L'homme est justement réputé se distinguer du monde animal par le fait qu'il est capable de "dépasser"son instinct. Alors, pourquoi chercher à tout prix à démystifier cette douce et incroyable alchimie pouvant se produire entre deux êtres de sexe opposé (ou pas) ? Pourquoi devrait-on, nécessairement, dépoétiser la relation sexuelle, déromantiser nos pulsions, décérébraliser nos élans amoureux ; en un mot, rationaliser la passion? leplus.nouvelobs.com, Les hommes infidèles à cause de leurs testicules ? La science au service du sexisme - le Plus

Traductions du mot « dépoétiser »

Langue Traduction
Anglais depoetize
Espagnol despoetizar
Italien depoetize
Allemand depoetisieren
Chinois 去化
Arabe يزيل
Portugais depoetizar
Russe depoetize
Japonais 寄付する
Basque depoetize
Corse depoetize
Source : Google Translate API

Dépoétiser

Retour au sommaire ➦

Partager