La langue française

Démythisation

Sommaire

  • Phonétique de « démythisation »
  • Évolution historique de l’usage du mot « démythisation »
  • Citations contenant le mot « démythisation »
  • Traductions du mot « démythisation »

Phonétique du mot « démythisation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
démythisation demitisasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « démythisation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « démythisation »

  • « Même dans les milieux de l’exégèse catholique, la révision critique des récits traditionnels — la “démythisation” — est un fait acquis. Le vrai problème est le décalage entre le discours des spécialistes et le discours pastoral. Le pape actuel me semble faire tout ce qu’il peut pour freiner cette intégration des deux niveaux », déplore Pietro Boglioni, professeur d’histoire religieuse à l’Université de Montréal et auteur d’un livre critique sur le célèbre roman de Dan Brown (Le Da Vinci Code : Le roman, l’histoire, les questions). L’actualité, La Bible, une histoire inventée ? | L’actualité
  • 7La deuxième partie (p. 91‑188) change de tonalité : l’auteur passe à l’application des typologies d’intrigues archétypiques sur le roman russe classique. Alors que dans la première partie il avait montré l’ampleur interdisciplinaire de son regard, il mise ici sur une étude littéraire aiguë et ponctuelle. Dans son analyse de Pouchkine, Gogol, Dostoïevski, Biély et Tolstoï, E. Mélétinskymet en évidence la continuité ou la réfutation des intrigues archétypiques. Faire un résumé de toutes les caractéristiques identifiées par l’auteur dépasserait le cadre de ce compte rendu ; cependant, il serait utile d’en souligner les aspects clés. Ce qui intéresse l’auteur, c’est surtout le processus de démythisation du héros, qu’il constate à partir de Pouchkine, mais qui atteint son sommet chez Dostoïevski, où le personnage Stavrogin réunit les traits typiques du héros mythique et ceux de l’anti‑héros « sans qualités » du roman réaliste. Un autre trait qu’E. Mélétinsky tient à souligner dans son corpus est la présence du trickster et du carnavalesque. Gogol, par exemple, met en scène un vrai héros fripon de goût picaresque dans Lesâmes mortes ; Dostoïevski semble récupérer le couple mythique formé par le héros et son double, tout en le psychologisant ; Biély utiliserait le carnavalesque plutôt pour accentuer l’atmosphère démoniaque et symboliste de ses romans. D’après E. Mélétinsky, ces changements sont le miroir d’une transformation générale de l’intrigue de base de la narration humaine, voire de la lutte entre Cosmos et Chaos. Mais si le Chaos chez Gogol est transposé dans la vie quotidienne et ainsi banalisé, Dostoïevski fait revivre le souffle mythique du récit cosmologique et transpose le contraste Cosmos / Chaos dans l’intériorité psychologique des personnages. Tolstoï, en revanche, refuse explicitement ce schéma mythique et le remplace par l’opposition entre spontanéité et artifice. , Archétypes littéraires. Nouvelles perspectives pour l’anthropologie de la littérature (Acta Fabula)

Traductions du mot « démythisation »

Langue Traduction
Anglais demythization
Espagnol desmitización
Italien demitizzazione
Allemand entmythisierung
Chinois 去神话化
Arabe نزع الأسطورة
Portugais desmitização
Russe demythization
Japonais 神秘化
Basque demythization
Corse demitizazione
Source : Google Translate API
Partager