La langue française

Démystificateur

Définitions du mot « démystificateur »

Wiktionnaire

Nom commun

démystificateur \de.mis.ti.fi.ka.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : démystificatrice)

  1. Celui qui démystifie.
    • Il est un réaliste, un critique, un démystificateur sans merci. — (Philippe Forest, Sarinagara, 2004)

Adjectif

démystificateur \de.mis.ti.fi.ka.tœʁ\ masculin

  1. Qui démystifie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « démystificateur »

(Siècle à préciser) Dérivé de démystifier ; voir mystificateur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « démystificateur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
démystificateur demiztifikatœr

Évolution historique de l’usage du mot « démystificateur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « démystificateur »

  • Petit glossaire démystificateur de l’intelligence artificielle Numerama, Petit glossaire démystificateur de l'intelligence artificielle
  • Le toucher est le plus démystificateur de tous les sens, à la différence de la vue, qui est le plus magique. De Roland Barthes / Mythologies
  • Le monde d’après, toujours… Dans la floraison de livres consacrés à l’après-coronavirus, celui-ci a le grand mérite de la clarté et du réalisme. Hubert Védrine fut, pour de longues années, un proche conseiller de François Mitterrand, puis ministre des Affaires étrangères, son domaine de prédilection. Il est rattaché à la gauche, mais il prend souvent un malin plaisir à dénicher les saints de sa paroisse, relevant par exemple la persistance des nations dans un monde multipolaire, ou bien douchant d’une eau froide les élans européistes des partisans du fédéralisme en plaidant pour une Europe de la coopération entre Etats plus que pour une Union qui les remplacerait. Sur l’après-crise, il jette ainsi un regard démystificateur qu’on peut aimer ou détester, mais qui force à réfléchir. Rien ne sera plus comme avant ? Tout va changer ? Hubert Védrine n’y croit guère. Il estime que les crises ne bouleversent pas forcément les structures antérieures, et il préfère cette formule plus prudente : rien ne sera plus exactement comme avant, ce qui évite aux esprits de battre la campagne tout en regardant en face le nécessaire travail de réforme qui nous permettra de nous adapter aux nouveaux défis. Libération.fr, Hubert Védrine, l’écolo - Libération
  • Mais le démystificateur Limonov fascina aussi pour un trait de caractère que l’on trouve peu : non seulement ce n’était pas un moraliste, un vertueux, mais sa morale et sa vertu était anti-moraliste, anti-vertueuse, et, finalement, anti-démocrate. Il était en cela très nietzschéen, préférant la crudité et la violence à toute idée de péché et de culpabilité. Dans ses livres, il n’y avait pas de mansuétude, sauf, parfois, lorsqu’il évoquait les vauriens dans lesquels il se reconnaissait, les prolos dont il avait été, les femmes qu’il avait aimées. Finalement, le cœur de Limonov est peut-être tout entier dans cette remarque du romancier Zakhar Prilepine, embrassant toutes ses lumières et toutes ses noirceurs : « C’est un être magnifique, capable d’actes monstrueux. » Lengadoc Info, Edouard Limonov le démystificateur - Lengadoc Info
  • Mais on le lira surtout pour son récit implacable de la vie littéraire de l'époque. Éditeur et préfacier du copieux volume, Jean-Luc Barré a trouvé le mot juste pour cerner Matthieu Galey : "le démystificateur". Critique littéraire et théâtral (Arts, Combat, L'Express, etc.), membre du comité de lecture des éditions Grasset, il a interrogé, fréquenté, côtoyé, lu tous les noms qui comptaient dans la vie des lettres des années 1950 jusqu'aux années 1980. Il leur a consacré ses journées, sa curiosité, son admiration ou sa détestation, son talent d'écrivain qui avait renoncé peut-être par orgueil à le devenir lui-même et qui se contentait d'être un journaliste plus doué que la plupart de ses confrères. Dans ses articles, il était souvent vif, narquois, raide et, quand il aimait, subtil et profond. Dans son Journal, la liberté aidant, il est tout simplement terrible. lejdd.fr, Matthieu Galey, le démystificateur
  • Plan large sur celui qui incarne le dernier des grands classiques hollywoodiens, Clint Eastwood, cinéaste hors du temps, franc-tireur, démystificateur et reconstructeur. C’est une anomalie, dans un Hollywood qui produit, à destination du public jeune, des franchises de super-héros à la pelle et des remakes ad nauseam. A 88 ans, Clint Eastwood est le doyen des cinéastes américain de fiction en activité. , Que faire chez soi ce mardi 26 mai ?
  • Les défenseurs lucides et courageux de la liberté ne sont pas si nombreux, de nos jours. Je ne parle pas de ceux pour qui les apparences de la transgression sont, paradoxalement, devenues une nouvelle doxa. Ce conformisme de l’anticonformisme permet encore parfois d’attirer sur soi l’attention. Il ne projette pas le faisceau démystificateur de la pensée rationnelle et de la connaissance véritable sur le monde. Il le transforme en spectacle, achevant de brouiller les frontières entre l’illusion et la réalité. Je pense à ceux qui ont montré qu’ils étaient prêts à courir des risques personnels par passion de la liberté, comme Ayaan Hirsi Ali, ou Salman Rushdie, les rédacteurs de Charlie Hebdo, tombés sous les balles des terroristes Kouachi. Carlo Strenger en faisait partie, qui nous a quittés cette semaine à 61 ans.  France Culture, Carlo Strenger, pour qu'on n'éteigne pas les Lumières

Traductions du mot « démystificateur »

Langue Traduction
Anglais debunking
Espagnol desacreditar
Italien debunking
Allemand entlarven
Chinois 揭穿
Arabe فضح
Portugais desmascarando
Russe развенчание
Japonais 暴く
Basque desmitifikatzeko
Corse debunking
Source : Google Translate API

Démystificateur

Retour au sommaire ➦

Partager