La langue française

Démyélinisation

Sommaire

  • Définitions du mot démyélinisation
  • Étymologie de « démyélinisation »
  • Phonétique de « démyélinisation »
  • Évolution historique de l’usage du mot « démyélinisation »
  • Citations contenant le mot « démyélinisation »
  • Traductions du mot « démyélinisation »

Définitions du mot « démyélinisation »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉMYÉLINISATION, subst. fém.

MÉD. Destruction de la myéline enveloppant la fibre nerveuse. Des lésions de démyélinisation.
Démyélinisation segmentaire. Dégénérescence segmentaire périaxile (cf. Méd. Biol. t. 1 1970).
Rem. On rencontre ds la docum. l'adj. démyélinisant, ante. Leuco-encéphalite démyélinisante (Ce que Fr. a apporté à méd., 1946, p. 274).
Étymol. et Hist. 1946 (Ce que Fr. a apporté à méd., p. 274). Dér. de myéline*; préf. dé-*; suff. -isation (-iser* + -(a)tion*).

Wiktionnaire

Nom commun

démyélinisation \Prononciation ?\ féminin

  1. Destruction de la myéline d’un organe.
    • La leucodystrophie est une maladie rare caractérisée par un processus de démyélinisation de la matière blanche du système nerveux central et périphérique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « démyélinisation »

 Dérivé de démyéliniser avec le suffixe -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « démyélinisation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
démyélinisation demjelɛ̃isasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « démyélinisation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « démyélinisation »

  • Il est essentiel de savoir reconnaître les signes cliniques neuro-ophtalmologiques en lien avec la démyélinisation, afin de poser un diagnostic de SEP dès l’apparition des premiers signes isolés. C’est grâce à cette démarche qu’il est possible de prévenir les exacerbations futures et la progression de la maladie. Medscape, Quiz express : signes neuro-ophtalmologiques de la SEP
  • Catherine Marchand-Leroux développe : “Or, suite au choc traumatique, on va avoir la lésion primaire sous forme de contusion, d’hémorragie, de déficit énergétique mais également de réponse neuro-inflammatoire. Cette lésion primaire va évoluer dans les heures et les jours qui suivent en lésion secondaire, notamment dans des altérations de la substance blanche du cerveau, en particulier avec le phénomène de démyélinisation. Et on sait aujourd’hui que ces altérations de la substance blanche vont conduire dans les heures, les semaines, les mois, voire les années, au déficit moteur, cognitif et émotionnel que l’on peut observer chez les patients traumatisés.” www.pourquoidocteur.fr, Traumatisme crânien : une chercheuse récompensée pour ses travaux sur la neuro-inflammation
  • Sans myéline, l’axone permet plus de propager l’influx nerveux qu’à environ 10m/s et de plus, le processus de démyélinisation peut conduire à une perturbation allant jusqu’à l’arrêt de la transmission du signal. Santé sur le net, Sclérose en plaques (SEP) : symptômes, dignostic, traitements
  • De quoi s'agit-il ? La maladie de Krabbe est liée à une mutation du gène GALC (14q31) : cette mutation anormale entraîne l'accumulation d'une substance toxique pour les cellules – la psychosine. Résultat : on observe une démyélinisation progressive des systèmes nerveux central (cerveau et moelle épinière) et périphérique (nerfs). En clair : une destruction de la myéline, la substance qui protège et isole les fibres nerveuses. Femme Actuelle, Maladie de Krabbe : ce qu'il faut savoir sur cette maladie infantile (et incurable) : Femme Actuelle Le MAG
  • La sclérose en plaques est une maladie neurologique qui touche environ 80 000 personnes en France. Elle est due à une destruction, « en plaques » disséminées, de la substance blanche du système nerveux central (cerveau, tronc cérébral, moelle épinière, nerf optique). Cette démyélinisation est liée à l’apparition d’une réaction inflammatoire dans le système nerveux central : des cellules du système de défense se multiplient et attaquent la gaine de myéline. La myéline permettant à l’information de se propager entre les régions du système nerveux central, sa destruction entraîne l’apparition d’un trouble de conduction dans l’axone démyélinisé : l’influx nerveux est ralenti ou s’arrête complètement. L’absence de myéline rend aussi l’axone plus sensible aux agressions du système de défense. Le trouble de la conduction et l’environnement agressif participent à la dégénérescence de l’axone et sont les causes des symptômes neurologiques de la maladie. En effet, les patients peuvent souffrir de troubles divers affectant la vision, l’ouïe, la parole, la mémoire et le mouvement. Pourlascience.fr, À quoi sert la substance blanche ? | Pour la Science
  • La lésion commence par une démyélinisation de type inflammatoire au voisinage d'une veinule. Une remyélinisation partielle, voire totale, est possible mais l'évolution naturelle se fait vers une gliose astrocytaire caractérisant les plaques anciennes. Quel que soit le stade d'avancement, la destruction des gaines de myéline contraste avec la préservation des corps cellulaires et des axones. Les lésions entrainent des dysfonctionnements disséminés du système nerveux central (SNC) qui se manifestent par des symptômes polymorphes que l'on peut regrouper en 5 catégories : , La sclérose en plaques

Traductions du mot « démyélinisation »

Langue Traduction
Anglais demyelination
Espagnol desmielinización
Italien demielinizzazione
Allemand demyelinisierung
Chinois 脱髓鞘
Arabe إزالة الميالين
Portugais desmielinização
Russe демиелинизация
Japonais 脱髄
Basque demyelination
Corse demielinizazione
Source : Google Translate API
Partager