La langue française

Démasclage

Sommaire

  • Définitions du mot démasclage
  • Étymologie de « démasclage »
  • Phonétique de « démasclage »
  • Évolution historique de l’usage du mot « démasclage »
  • Citations contenant le mot « démasclage »
  • Traductions du mot « démasclage »

Définitions du mot « démasclage »

Wiktionnaire

Nom commun

démasclage \de.mas.klaʒ\ masculin

  1. Action de démascler.
    • Le démasclage est pratiqué lorsque les jeunes arbres offrent un diamètre de 0m10 à 0m15, ce qui a lieu vers l’âge de 20 ans. — (Alphonse Du Breuil, Les vignobles et les arbres à fruits à cidre. L’olivier, le noyer, le mûrier et autres espèces économiques, 1875)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

DÉMASCLAGE (dé-ma-skla-j') s. m.
  • Action d'ôter l'écorce. Le démasclage des chênes-liéges.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DÉMASCLAGE. Ajoutez : - ÉTYM. Dé… préfixe, et mâle, écrit autrefois masle, du lat. masculus. Cette dérivation est prouvée par le passage suivant : L'enlèvement de ce premier liége qu'on appelle dans la pratique le liége mâle, d'où le nom de démasclage donné à l'opération elle-même, est nécessaire pour obtenir des produits utiles, H. Fliche, Manuel de botan. forest. Nancy, 1873, p. 198.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « démasclage »

(Siècle à préciser) De démascler avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « démasclage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
démasclage demasklaʒ

Évolution historique de l’usage du mot « démasclage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « démasclage »

  • On croyait la technique définitivement enfermée dans les mémoires et les musées de la vie rurale. à Monteton, le démasclage (l’enlèvement de l’écorce de liège) reprend du service... ladepeche.fr, Agen. La tradition du «démasclage» des chênes-liège perdure - ladepeche.fr
  • Un argumentaire qui prend tout son sens pour le visiteur, à la vue des merveilles que recèle le Parc national d’El-Kala, le PNEK, comme on le désigne dans la région. Il y a tellement d’avantages à tirer de ces richesses, comme la promotion et la valorisation des savoir-faire locaux, ou encore l’extraction des huiles, le démasclage de liège, l’arboriculture et l’apiculture. Il y a aussi des possibilités à explorer dans le cadre du montage de projets de développement durable, de la stratégie de la communication, l’éducation environnementale et l’écotourisme. http://www.liberte-algerie.com/, Une réserve dénaturée: Toute l'actualité sur liberte-algerie.com
  • Passionné de subériculture, Michel Prevot possède, sur sa propriété, environ 2000 chênes-lièges, dont 460 âgés de 13 ans. Cinq de ces arbres ont la taille minimum requise pour être démasclé, c’est-à-dire ôter la première écorce de liège, dénommée liège mâle. Le démasclage indique que l’arbre est en production, puisque le liège mâle, sans valeur, est retiré afin que se développe du liège « femelle », plus rentable car destiné à la fabrication des bouchons en liège. Ce démasclage ne s’effectue qu’en montée de sève, soit en juin, juillet et août, sur des arbres ayant une circonférence d’environ 70 cm. Le liège est ôté sur une longueur d’une fois et demie la circonférence. SudOuest.fr, L’art de mettre à nu le chêne-liège
  • C’est la saison du démasclage, la levée du liège sur les chênes. Au Moulin, un arbre a subi cette opération, et… 50 grammes d’écorce ont été retirés, de quoi faire un bouchon de pêche ou deux. Car il ne s’agit pas du vénérable chêne tricentenaire du mas Santol, l’arbre emblématique du village, avec ses 5,60 m de circonférence et son houppier royal à 20 m de haut où se cachent nombre d’oiseaux, écureuils et insectes : il a été démasclé pour la dernière fois en 1990 et une nouvelle levée le liège risquerait de le fragiliser. La famille Arnaudiès en prend grand soin et il a été lauréat au concours du plus bel arbre de la région Languedoc-Roussillon en 2013, considéré comme l’un des plus grands chênes liège du monde, exposé dans les jardins de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) à Paris. lindependant.fr, Le géant et le bonzaï : histoire de famille à Reynès - lindependant.fr
  • Depuis 2005, l'association «le Liège gascon» a relancé la levée de liège en Aquitaine. Cette activité était abandonnée dans notre région depuis une quarantaine d'années, le liège étant importé du Portugal ou d'Espagne. Créé par des industriels locaux, le premier travail du «Liège gascon» a été de relancer les levées de liège en Gascogne et permettre à cet arbre endémique de notre région de retrouver ses lettres de noblesse. Cette exploitation est relancée dans un souci de préservation future des suberaies (forêts de chênes-liège) avec les techniques les plus respectueuses de l'environnement. Des leveurs de liège sont donc formés pour la perpétuer. Les deux principales zones de répartition du chêne-liège en Gascogne sont le Marensin, au sud des Landes, et l'Albret. La famille Réjalot possède des parcelles boisées dans la forêt landaise, dans le secteur de Caubeyres. Des chênes-liège ont été plantés en 1996 par Jacques Réjalot, ils ont été laissés en concurrence avec le semis naturel de pin maritime. Les petits arbres ont été taillés et tuteurés, au bout de vingt ans ils sont montés en tige du fait de l'environnement en pins maritimes. Il est désormais temps de lever le liège mâle et débuter la période de croissance du liège noble. L'opération est réalisée avec l'association «Le Liège gascon» et le musée du liège, de Mézin. Quelques leveurs de l'association sont venus le récolter. La levée est pratiquée du 15 juin au 15 septembre. Elle ne doit pas être effectuée par temps de pluie, car la mère mise à nue par la levée de son écorce serait lessivée, ni par grand vent car elle sécherait trop vite. Le démasclage (l'enlèvement de l'écorce de liège) s'effectue à l'aide d'une petite hache, nommée «picasson» et requiert une grande technicité afin de ne pas blesser l'arbre. Une couronne est entaillée à une hauteur du sol respectant un coefficient correspondant à 1 fois et demie la circonférence de l'arbre. Le leveur décolle l'écorce minutieusement, à l'aide du picasson, en prenant soin de ne pas taper trop fort pour ne pas abîmer la mère, ce qui fournirait un champ propice aux maladies et aux infestations d'insectes et serait très préjudiciable pour le chêne. La toute première levée sur un arbre donne une récolte de liège mâle, léger et très irrégulier. Celui-ci n'a que peu de valeur et est utilisé en isolation, il peut entrer dans la composition de panneaux d'aggloméré. L'écorce va mettre une quinzaine d'années à se reformer, pour donner naissance au liège femelle, plus compact, plus ordonné, plus lisse et plus dense. Seul le liège femelle est utilisable en bouchonnerie, sa qualité augmentera au fur et à mesure des levées. Dans le cas présent, les chênes-lièges donneront leurs premiers bouchons en 2036. Le liège mâle levé partira en direction la Sté Agglolux à Soustons. Le liège femelle, qui sera prélevé plus tard, sera envoyé vers les Ets Ducasse-Buzet à Cestas, spécialistes du bouchon de liège. ladepeche.fr, Caubeyres. Levée de liège à la surède des Chacals - ladepeche.fr
  • Le démasclage du liège ou la misère Les habitants de ces régions montagneuses sont restés en marge du développement. Les localités dispersées dans le grand massif de Collo ne vivent que des subsides de la forêt, surtout les arbres fruitiers.  Les jeunes d'aujourd'hui ne veulent plus vivre la malvie de leurs parents. Ils ne sont pas faits pour les travaux forcés de l'exploitation des forêts, comme le démasclage du liège. Sur tout le territoire de cette vaste montagne qui abrite plus de 200 000 habitants dans une centaine de localités, aucun espoir de trouver un boulot dans une entreprise économique.  http://www.liberte-algerie.com/, Quand la harga est synonyme d’espoir: Toute l'actualité sur liberte-algerie.com
  • D’autre contraintes liées à la difficulté d’accéder à certaines zones, faute de pistes et à cause du relief très accidenté  et au manque de la main d’œuvre spécialisée dans l’opération de démasclage (récupération de liège), ont également empêché  d’attendre le chiffre des 22.900 qx, a ajouté ce même responsable qui a observé que l’ERGR-Djurdjura a dû faire appel à des démascleurs de la wilaya de Skikda pour épauler ceux de Tizi-Ouzou issus principalement de la région de Yakourene, et dont le nombre (de cette main d’œuvre locale) "n’est pas suffisant" pour toute l’opération, a-t-il insisté. , Hausse de plus de 100% de la production : récolte "record" de liège à Tizi-Ouzou | Radio Algérienne

Traductions du mot « démasclage »

Langue Traduction
Anglais demascling
Espagnol desmascarado
Italien demascling
Allemand demascling
Chinois 脱模
Arabe تفكيك
Portugais demascling
Russe demascling
Japonais デマスキング
Basque demascling
Corse trascicuraghju
Source : Google Translate API
Partager