La langue française

Déhiscence

Définitions du mot « déhiscence »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉHISCENCE, subst. fém.

Séparation naturelle; ouverture spontanée.
A.− Domaines techn.
1. BOT. Fonction de certains organes végétaux qui s'ouvrent sans se déchirer à certaines époques pour libérer leur contenu : fruit, graine, pollen ou spore. Déhiscence operculée, poricide; fentes de déhiscence. C'est surtout par leurs fruits, des capsules à déhiscence soit septicide, soit loculicide et d'autre part des baies, que les Liliacées diffèrent les unes des autres quand on les classe (Plantefol, Bot. et biol. végét.,t. 2, 1931, p. 306).
2. BIOL. Libération d'un ovule par l'ovaire. Déhiscence de l'œuf. Le tissu ovarien (...), donne chaque mois une déhiscence ovulaire et un corps jaune (Apert dsNouv. Traité Méd.,fasc. 8, 1925, p. 375).
B.− P. anal. ou p. métaph., littér. Séparation.
1. [En parlant de choses concr.] Rare, p. plaisant. Les ordures déboulèrent de la boîte métallique et churent en trombe dans la poubelle (...) une odeur molle et parasitaire accompagna cette déhiscence (Queneau, Loin Rueil,1944, p. 9).
2. [En parlant des sentiments, des réalités humaines] Encore un mois et la maison sera presque vide. Je ne peux quand même y songer sans un serrement de cœur. C'est l'époque de la déhiscence, comme dirait M. Bonnier : le fruit s'ouvre et les graines sautent (Duhamel, Terre promise,1934, p. 242):
La puberté et la post-puberté, de dix-huit à vingt ans, marquent l'âge où l'adolescent doit se détacher par une sorte de déhiscence non pas de la famille en soi mais de cette communauté caduque qui fut la forme infantile de ses rapports familiaux. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 103.
Prononc. et Orth. : [deisɑ ̃:s]. [ss] double ds Land. 1834, Nod. 1844, Littré, DG, et comme var. [s] simple ds Barbeau-Rodhe 1930. Admis ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1798 (L. C. Richard, Dict. élémentaire de bot.); 1802 (Bulliard, Dict. élémentaire de bot., Paris, Fuchs). Dér. de déhiscent*; suff. -ence, v. -ance. Fréq. abs. littér. : 8.

Wiktionnaire

Nom commun

déhiscence \de.ʔi.sɑ̃s\ ou \de.is.sɑ̃s\ féminin

  1. (Médecine) Ouverture et destruction de la zone pélucide qui permet la libération du blastocyte dans l’utérus et sa fixation à l’endomètre.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. (Botanique) Ouverture qui se produit dans un organe clos le long de la suture d’union de ses parties distinctes.
    • C’est l’époque de la déhiscence, le fruit s’ouvre et les graines sautent. — (Duhamel)
  3. (En particulier) Ouverture spontanée des anthères pour laisser sortir le pollen, ou du péricarpe pour laisser échapper les graines, les semences.
    • Déhiscence de l’anthère d’une étamine.
  4. (Par extension) Dissémination des membres d’une communauté.
    • À la fin de ces études, il fallait affronter le brevet supérieur, dont les résultats prouvaient que la « promotion » était parvenue à maturité.
      Alors, par une sorte de déhiscence, la bonne graine était projetée aux quatre coins du département, pour y lutter contre l'ignorance, glorifier la République, et garder le chapeau sur la tête au passage des processions.
      — (Marcel Pagnol, La gloire de mon père, 1957, collection Le Livre de Poche, page 27.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉHISCENCE. n. f.
T. de Botanique. Ouverture qui se produit dans un organe clos le long de la suture d'union de ses parties distinctes. Il se dit spécialement de l'Ouverture spontanée des anthères pour laisser sortir le pollen, ou du péricarpe pour laisser échapper les graines, les semences.

Littré (1872-1877)

DÉHISCENCE (dé-i-ssan-s') s. f.
  • Terme de botanique. Action par laquelle les parties distinctes d'un organe clos s'ouvrent sans déchirure, le long de la suture d'union.

    Rupture déterminée et régulière qui, à une certaine époque, s'opère dans des organes clos pour laisser sortir ce qu'ils contiennent.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « déhiscence »

Déhiscent.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin dehiscens, participe présent de dehiscere (« s'entrouvrir »), avec le préfixe dé-, du verbe hiscere (« s’ouvrir », « ouvrir la bouche (pour parler) », (Par extension) « dire, raconter »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « déhiscence »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déhiscence deissɑ̃s

Évolution historique de l’usage du mot « déhiscence »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déhiscence »

  • Si le professionnel découvre une déchirure au niveau de la rétine et qu’elle est accompagnée de symptômes (appelée déhiscence périphérique symptomatique), il pourra prescrire un traitement au laser, connu sous le nom de barrage laser. Sans symptômes, le laser ne sera pas nécessaire.  Parole de mamans, « Enceinte, j’ai l’impression que ma vue baisse » : tout savoir sur la myopie pendant la grossesse | Parole de Mamans
  • La régénération osseuse guidée a prouvé depuis plus de 20 ans sa capacité à reconstruire des volumes osseux déficients de manière reproductible. Les nombreuses publications ont validé les différentes étapes clé de son évolution depuis la reconstruction pré implantaire jusqu’à la régénération per implantaire de déhiscence ou fenestration avec des membranes résorbables autour d’implants non enfouis. (1)(2)(3)(4)(5)(6)(7)(8)(9). LEFILDENTAIRE magazine dentaire, La greffe osseuse horizontale en pré-implantaire
  • L’étude du comportement d’une collection de 30 variétés de pistachier, sous les conditions climatiques d’Ain Taoujdate, a montré que les variétés Achouri et Mateur sont les plus intéressantes pour la culture. Les caractéristiques morphologiques de leurs fruits sont très proches, notamment au niveau du calibre du noix. Les taux de déhiscence des fruits et la production de fruits vides varient d’une année à l’autre. AgriMaroc.ma, Tout ce qu'il faut savoir sur le pistachier – AgriMaroc.ma
  • Il peut être ostéointégré mais ne répond pas aux exigences esthétiques, la position est trop mésialée, trop distalée, trop vestibulée (fig 2) ou trop palatine par rapport à l’axe de la dent réhabilitée. C’est alors un échec esthétique plus que fonctionnel. Dans l’exemple montré à la figure 2a, une déhiscence importante (fig 2b) conduit à la dépose de l’implant (fig 2c). Deux implants bien positionnés avec greffe de matériau de comblement osseux (fig 2d) vont répondre aux besoins prothétiques et esthétiques. LEFILDENTAIRE magazine dentaire, Échecs et complications en implantologie
  • Greimas aspire à introduire de nouvelles axiologies pour contrecarrer l'insignifiance qui guette l'homme de la modernité. C'est l'enjeu anthropologique qui se dégage de sa méthode. Il se range ainsi dans l'épistémé de son époque, caractérisée par Paul Ricoeur avec les trois maîtres du soupçon: Marx, Nietzsche et Freud. Alors qu'ils ouvrent grand la porte à la déhiscence entre le sens et la conscience, Greimas, maître lui, de la fiducie, ouvre une porte étroite pour raccommoder sens et (con)science et réinstaurer la force adhésive de la croyance aux valeurs. , P. Hermans, A.J. Greimas: maître de la fiducie. Raccommoder sens et (con)science

Traductions du mot « déhiscence »

Langue Traduction
Anglais dehiscence
Espagnol dehiscencia
Italien deiscenza
Allemand dehiszenz
Chinois 裂开
Arabe طحن
Portugais deiscência
Russe зияние
Japonais 裂開
Basque dehiscence
Corse dehiscenza
Source : Google Translate API

Déhiscence

Retour au sommaire ➦

Partager