La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « défracter »

Défracter

Définitions de « défracter »

Wiktionnaire

Verbe - français

défracter \de.fʁak.te\ (Argot) 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) Réfracter en tous sens.
    • Lorsqu'on fait réfléchir sur un miroir rectangulaire un rayon de lumière simple sous une incidence très oblique (85 degrés par exemple), on obtient comme avec les bizeaux, des rayons défractés de même couleur. La défraction est plus grande pour le rayon rouge moindre pour le violet dans un rapport très rapproché de celui des accès pour l'incidence perpendiculaire. — (M. Biot, « Sur la défraction de la lumière par réflexion », dans les Archives des découvertes et des inventions nouvelles, faites dans les Sciences, les Arts et les Manufactures, tant en France que dans les Pays étrangers, tome 9, Paris : chez Éditeur : Treuttel et Würtz, 1817, p. 91)
    • Sous le dôme de l'immense cathédrale, Virnebourg resplendissait de magnificence ; sa mitre rouge et argent défractait en tous sens les lumières que lui décochait l'immense vitrail du jugement de Dieu qui le surplombait. — (Jean Bédard, Maître Eckhart, Éditions Stock, 1998)
    • Ces panneaux permettent de combiner les deux acoustiques de la salle (auditorium et cinéma) pour offrir un environnement très absorbant sur les côtés et au fond de la salle, idéal pour le cinéma", dit-il. Puis, il a repris les motifs du foyer pour le plafond de la salle afin de faire, à nouveau, "rebondir la lumière dans une double peau", laquelle s'est avérée "extrêmement efficace pour diffuser et défracter le son". — (David Serero, cité dans « Une canopée en béton "propre à la discussion, à l'échange et à la flânerie" ? », le 5 mars 2008, par Christophe Leray, sur le site CyberArchi (www.cyberarchi.com))
  2. (Argot) Défoncer ; briser ; casser. — Note : Ce sens apparaît souvent dans les débats des forums consacrés aux jeux vidéos.
    • Destiny proposera tout un arsenal ouvertement disproportionné pour défracter de l'alien par paquets de cent. Impressionnant et jouissif. — (Destiny : un trailer de présentation musclé pour le grand frère d’Halo, le 23/08/2013 par Julien Maron, sur le site Up'Tech (www.mensup.fr))
    • Quoi de plus réjouissant en effet, lorsque le moral oscille entre 6-pieds-sous-terre et le ras-des-pâquerettes, que de défracter la gueule à une odieuse connasse ? Effet immédiat à tel point que ça ressemble à du dopage. — (« Plancton », publié le 30 octobre 2013 par docadrenaline, sur Le club des médecins blogueurs (www.clubdesmedecinsblogueurs.com))
    • A deux reprises, le 3 juin, Ali avait appelé le directeur de l’école élémentaire Marie-de-Sévigné, en se faisant passer pour un dangereux extrémiste. « Je vais te défracter la gueule, te taillader, te tuer (…) Je passerai en voiture et tirerai trois élèves… », a-t-il lancé, […]. — (Jérôme Diesnis, « Montpellier: Le lycéen joue au terroriste et provoque un énorme émoi dans une école élémentaire », le 14/06/2016, sur le site de — (20 Minutes) (www.20minutes.fr))
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « défracter »

Origine douteuse.
Pour les phénomènes physiques, le mot est à rapprocher de réfracter.
Pour le terme aujourd’hui argotique, Mario Rossi, dans son Dictionnaire étymologique et ethnologique des parlers brionnais: Bourgogne du sud, Éditions Publibook, 2004, p. 147, indique une origine : « Du latin populaire effractare qui signifie briser, enfoncer. Cette racine a évolué vers défracter, briser, en Mâconnais. » Serait-ce un réemploi ? ou une création ex-nihilo ?
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « défracter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
défracter defrakte

Défracter

Retour au sommaire ➦

Partager