La langue française

Définiteur

Définitions du mot « définiteur »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉFINITEUR, subst. masc.

A.− Rare. Personne qui détermine les articles de la foi. Synon. définisseur.La maxime (...) Cujus Regio, Hujus Religio, qui constitue le prince défenseur, voire définiteur, de la foi commune (Philos., Relig., 1957, p. 4612).
B.− Religieux choisi, dans certains ordres, pour assister le général ou le provincial. Définiteur général, provincial (Ac.1798-1932).Grégoire, définiteur de l'ordre [du Carmel] pour la France (Huysmans, Oblat,t. 2, 1903, p. 197).
Prononc. et Orth. : [definitœ:ʀ]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1347 diffinitour (In G.-A. Matile, Monuments de l'hist. de Neuchâtel, 596 ds Quem. Fichier; v. aussi Pat. Suisse rom.); 1646 deffiniteur (Delb., Rec. ds DG). Empr. au lat. médiév. definitor de même sens xiies. ds Catholicisme, s.v.; ca 1235 ds Latham; déjà attesté en lat. impérial « celui qui définit » et en b. lat. « celui qui prescrit ». Fréq. abs. littér. : 2.

Wiktionnaire

Adjectif

définiteur \de.fi.ni.tœʁ\ masculin

  1. Qui définit.
    • L’Église définitrice de prescriptions n'est plus dans le champ de conscience de bien des gens.

Nom commun

définiteur \de.fi.ni.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : définitrice)

  1. Personne, institution qui définit.
    • La métaphysique élaborée par les Brahmanes s'imposa comme étant la religion par excellence et, à ce titre, assuma la fonction de définitrice idéologique pour l'ensemble de la société. Les Brahmanes ici jouent un rôle clé. — (Roger Lapointe, Socio-anthropologie du religieux: la religion populaire au péril de la modernité.)
  2. (Religion) Dans un ordre religieux, préposé pour assister le général ou le provincial dans l’administration des affaires de l’ordre.
    • Définiteur général.
    • Définiteur provincial.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉFINITEUR. n. m.
Celui qui, dans quelques ordres religieux, est préposé pour assister le général ou le provincial dans l'administration des affaires de l'ordre. Définiteur général. Définiteur provincial.

Littré (1872-1877)

DÉFINITEUR (dé-fi-ni-teur) s. m.
  • Titre d'officier dans les couvents. Le définiteur est un couseiller du général ou d'un provincial.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DÉFINITEUR. Ajoutez :

Nom donné, dans les couvents, à des moines qui, élus par une assemblée des frères de chaque province, étaient députés aux chapitres généraux avec pouvoir d'y définir, sous la présidence du supérieur de l'ordre, ce qui devait être fait pour le maintien de la discipline monastique, Hist. litt. de la Fr. t. XXV, p. 150.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « définiteur »

(Siècle à préciser) Du latin definitor → voir de- et finitor.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « définiteur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
définiteur defɛ̃itœr

Évolution historique de l’usage du mot « définiteur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « définiteur »

  • A partir de demain et jusqu'au 31 août, la médiathèque consacre une exposition au père Ambroise de Lombez, haut personnage né en 1708 à Lombez. Il marqua la vie spirituelle de son temps. Le vernissage aura lieu demain, à 19 h 30. Le père Ambroise est issu d'une noble famille d'Armagnac. Il fit ses études classiques chez les Doctrinaires de Gimont et de théologie à l'école Saint-Thomas-d'Aquin d'Auch. A 16 ans, il entre chez les Capucins et prend le nom de frère Ambroise. Il est d'abord directeur de l'étude de théologie au couvent de Saint-Sever, puis entre au couvent de Médoux, où, durant quinze ans, il dessert le sanctuaire. Maître des novices et gardien du couvent d'Auch, il est appelé à Paris pour remettre de l'ordre dans les couvents et devient aumônier des Capucines du Couvent royal de la place Vendôme. Il est alors le confesseur de la reine Marie Leczinska, épouse de Louis XV. Il est rappelé en province comme définiteur provincial et gardien du couvent d'Agen. Délégué de la province au Chapitre national, il s'opposa aux nouvelles réformes de l'Ordre. Parmi ses ouvrages, «Le Traité sur la Paix intérieure», «Lettres spirituelles sur la paix intérieure» et «Le Traité de la joie de l'âme chrétienne». Il meurt en 1778, à Luz-Saint-Sauveur. Ses ossements furent transférés sur le plateau de Solférino par Napoléon III. Sur son épitaphe, on peut lire : «Sous cette pierre reposent les restes du Vénérable Ambroise de Lombez, capucin de Saint-Sauveur, primitivement inhumés à l'entrée de la chapelle de la Vierge de Luz». A voir mardi et vendredi, de 14 heures à 18 heures ; mercredi, de 9 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures ; samedi, de 9 heures à 12 heures. Renseignements au 05.62.60.30.45. ladepeche.fr, Lombez. Exposition sur le Père Ambroise - ladepeche.fr
  • Nommé définiteur général de l’Ordre des carmes déchaux, il rejoint Rome en 1937. Il doit cependant retourner en France pour être mobilisé le 2 septembre 1939. Il ne retourne définitivement à Rome qu’en 1946. Cependant sa nouvelle charge de visiteur apostolique des Carmels de France à partir de 1948 lui permet de suivre l’évolution de son institut. cath.ch, Béatification du Père Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus en Avignon – Portail catholique suisse

Traductions du mot « définiteur »

Langue Traduction
Anglais definitor
Espagnol definidor
Italien definitore
Allemand definitor
Chinois 确定者
Arabe محدد
Portugais definidor
Russe definitor
Japonais 定義者
Basque definitor
Corse definitore
Source : Google Translate API

Définiteur

Retour au sommaire ➦

Partager