La langue française

Défensable

Définitions du mot « défensable »

Wiktionnaire

Adjectif

défensable \de.fɑ̃.sabl\ masculin et féminin identiques

  1. (Eaux et forêts) Qui est capable de se défendre de la dent ou du pied des bestiaux, ou dont les taillis sont assez âgés pour que les droits usagers puissent y être exercés sans dommage.
    • Les droits de pâturage ou de parcours dans une forêt, ne peuvent être exercés (par les communes ou particuliers qui en jouissent, en vertu de leurs titres , ou des usages et statuts locaux ) que dans la partie de cette forêt déclarée défensable et désigné pour l’usage. — (J. B. Sirey, Codes d’instruction criminelle, pénal, forestier et de la pêche fluviale, 1832)
    • …Ceux de la commune de Regnier (Basses-Alpes) sont autorisés à faire pacager pendant cinq ans leurs bêtes à laine dans les cantons de bois déclarés défensables, aux mêmes conditions… — (Charles Michel Galisset, Corps du droit français ou recueil complet des lois, décrets, ordonnances…, 1813)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

DÉFENSABLE (dé-fan-sa-bl') adj.
  • Terme d'eaux et forêts. Qui est en état de défensabilité.

HISTORIQUE

XIIIe s. Des engins des poissons deffensables [qu'il est défendu de pêcher] en a cil Guerins les amendes, Liv. des mét. p. 14. Ja nel garra [protégera] ne clef ne serre, Ne mur ne fossé deffensable [qui est de défense], Ren. 9943.

XVe s. Armés, et portant espée ou bastons defensables, Froissart, II, III, 36. Le lieu n'est pas defensable, car la motte est de main d'homme faite et petite, Commines, 12.

XVIe s. L'homme s'oublie ès choses qu'il doit tenir pour les plus defensables [prohibées], Despériers, Contes, XCII. Des manieres de fortifier les places, très utiles pour leur petit coust, et non moins defensables que celles tant superbes que les ingenieurs avoyent auparavant inventées, Lanoue, 336. Terres qui sont aux issues des villes, bourgs et villages, ne sont defensables [interdites au libre parcours et vaine pâture], si elles ne sont bouchées, Loysel, 241. Bois defensables, Du Cange, defensa.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « défensable »

Du moyen français defensable (« propre à la défense »), dérivé du latin defensa.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Défense.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « défensable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
défensable defɑ̃sabl

Évolution historique de l’usage du mot « défensable »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « défensable »

  • « Une telle défense des privilèges les moins défensables fait penser, irrésistiblement, la réaction nobiliaire qui précéda 1789 » : défendables – à la réaction L'interconnexion n'est plus assurée, 10 choses apprises en lisant « Paris et le désert français » – L'interconnexion n'est plus assurée

Traductions du mot « défensable »

Langue Traduction
Anglais defensible
Espagnol defendible
Italien difendibile
Allemand vertretbar
Chinois 可辩护的
Arabe يمكن الدفاع عنه
Portugais defensável
Russe защитимый
Japonais 防御できる
Basque defensible
Corse difendibili
Source : Google Translate API

Défensable

Retour au sommaire ➦

Partager