La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « déductivement »

Déductivement

Définitions de « déductivement »

Trésor de la Langue Française informatisé

Déductivement, adv.,philos. Par le moyen de la déduction. L'ensemble de ces trois lois suffit donc pour que le problème général de la mécanique puisse être abordé déductivement, en ramenant graduellement (...) les cas les plus compliqués aux plus simples (Comte, Catéch. posit.,1852, p. 116). 1reattest. 1852 id.; de déductif, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 3.

Wiktionnaire

Adverbe - français

déductivement \de.dyk.tiv.mɑ̃\ invariable

  1. (Philosophie) Par la déduction.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « déductivement »

(1852) Dérivé de déductif, avec le suffixe -ment[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « déductivement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déductivement dedyktivœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « déductivement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déductivement »

  • Je ne suis pas généticien mais… Suivant les analyses documentées et qui me semblent pertinentes de Jean Deusch, généticien - Professeur de l’université Pierre et Marie Curie s’étant fait connaître pour ses travaux d’intégration de la biologie de développement et de la pensée évolutionniste (« evo-dévo ») -, je relève, dans son ouvrage : Le gène, un concept en évolution, que Deutsch évoque comme point de réfutation du dogme central de la biologie génétique structurale selon lequel « il est possible de « remonter de l’ARN vers l’ADN ». C’est maintenant de plus en plus admis. De surcroît, il écrit : « On découvrira bientôt que la transcriptase inverse n’est pas restreinte à certains virus ; c’est un composant d’une enzyme essentielle chez les eucaryotes…, p. 149, (2). A ceux qui cherchent une (des) cause(s) génétique(s) à la vulnérabilité des organismes touchés par cette pandémie (le fameux « terrain »), déductivement, une question est posée : Comment un virus, qui touche mortellement 2,5 % d’une population et conduit 4 à 5 % de celle-ci en réanimation, épargne-t-il certains ; ou les infecte-ils comme une simple grippe quand d’autres, d’une façon asymptomatique, ne se rendront même pas compte d’avoir été contaminés ? De cette population, nous n’avons, pour l’instant, que quelques bribes d’informations plus ou moins fiables. Témoignages.RE - https://www.temoignages.re, Je ne suis pas généticien, mais… comment neutraliser la transcriptase inverse des virus ? - Di sak na pou di - Infos La Réunion
  • La volatilité de l’esprit, comme celle des gênes pourrait-on dire de nos jours, indissociablement ancrée dans le corps, et sur laquelle Piazza insiste dans le premier chapitre, nous la constatons au niveau des comportements lorsque ceux-ci se libèrent des idéologies. Très peu de gènes (architectes) sur les 20 400 environ sont mis à contribution pour spécifier le phénotype. Les autres, déductivement, contribueraient à notre adaptation. Pour autant nous reconnaissons que lorsque nous passons au niveau neuronal, les habitudes liées au mode de vie (habitus) peuvent figer cette adaptation qui quelquefois s’instaure pour le pire. Le pire serait toutes les maladies de civilisation que la médecine aura tendance à médicaliser. La grande nouveauté en dehors de celle liée à la révolution épigénétique mentionnée au premier chapitre Piazza évoque une plasticité de l’homéostasie que l’on croyait quelque peu figée. Témoignages.RE - https://www.temoignages.re, « Homo biologicus » de Pier Vincenzo Piazza : pour une alternative radicale à la psychiatrie adulte - Di sak na pou di - Infos La Réunion
  • Victimes d’un endoctrinement pour partie salvateur auquel le Consistoire central des Gaules avait donné sa bénédiction et dont on imagine mal qu’une poignée de collaborateurs avertis eussent rechigné à mettre la main à la pâte indigeste, les Juifs du Maghreb montrèrent parfois quelque difficulté à isoler l’effet historique de leur omniprésence au cœur des monceaux d’impostures qui la discréditaient à proportion de la légitimité qu’elle leur conférait, à savoir que leurs ancêtres avaient participé de la libération de plusieurs provinces conquises par une civilisation raffinée régnant par la terreur sur la mer Méditerranée et qui, après avoir utilisé leur faculté légendaire à booster la prospérité des terres et des mers qu’ils foulaient tout en les protégeant d’un bloc de romanité germanique trop sûr de lui-même pour anticiper les conséquences néfastes que ne manqueraient pas de produire sur son propre rayonnement le tarissement de cette étrange manne antéChRIsTIQUE, s’était fourvoyé à son tour dans l’autosuffisance d’une régression fatale face aux échanges commerciaux, mais inévitablement spirituels, inductivement intellectuels et déductivement cultuRels, exposant ses dhimmî israélites à l’émulation civilisationnelle que nourrissaient et dont se repaissaient les petits protégés de Cosme de Médicis, échanges aussi florissants que désaxiaux. Les pan-nationalistes nassériens ne la ramenaient pas trop non plus lorsque l’on évoquait l’existence d’une créance ensanglantée qui aurait fait d’eux les débiteurs d’un puissant royaume conquérant et néanmoins allié au côté duquel ils s’étaient certes vaillamment battus, mais sans lequel ils ne se seraient jamais crus capables de bouter l’oppresseur ottoman hors de ces terres dont ils n’étaient pas près d’accepter qu’elles ne se soumissent pas à une Reconquista arabica n’ayant jamais cessé chez eux de recouper le concept plus large de la Reconquista islamica. Les mutations systémiques de la France leur profiteraient de manière indéniable ; en termes de santé publique (réduction drastique de la mortalité infantile) ; en termes d’éducation aux universaux (l’un des carburants principaux de l’effort de guerre d’indépendance, hélas détruit d’avance par le soutien d’aliénateurs panarabislamistes et stalino-nazis), — mais comment en vouloir à un indigénat pour sa défiance à l’égard d’un régime racialiste prodiguant ses bienfaits avec condescendance ? Veillons toutefois à ce que notre relation paradoxale au foyer historique de Max Régis puisse bénéficier d’un arsenal de nuances non moins national que le sien, un trésor recouvrant la totalité du territoire psychophysique de notre pays commun dont les mines de sagesse, de miséricordialité sociale, d’instinctualité conservatrice, d’élasticité créatrice et de plasticité évolutive l’emporteront toujours sur ces fâcheuses inclinations qui ne manqueront pas de la réinciter, siècle après siècle, à sombrer dans l’ivresse d’un décorum garnis de vanités hamlétiques. Les Juifs sont rendus fous de loi par leur contestation viscérale d’une logique implacable qui veut qu’un peuple élu auquel un Dieu unique promit une terre unique ne cherche à étendre sa souveraineté nulle part sinon dans le Lieu même de sa fondation ; probablement ce trait de caractère insaisissable et fulgurant, rappelant la structure d’un éclair, les incita-t-il à préconiser la droiture des États dont ils contribuèrent à soutenir la masse magnétique du génome. La Règle du Jeu, Claude Sitbon, Albert Memmi : vie et oeuvre de l’auteur du «Portrait du colonisé» - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts
  • Mais si une théorie, en conjonction avec des conditions initiales particulières, n'exclut aucun comportement, comment peut-elle expliquer déductivement un comportement particulier quel qu'il soit ? Car l'explication déductive revient à exclure : comme l'a souligné Spinoza, affirmer (dériver) p revient à nier tout proposition incompatible avec p. On notera qu'en théorie psychanalytique comme dans la physique de Newton, par exemple, les énoncés à forme de loi ou autres énoncés généraux ne peuvent expliquer de comportement particulier sans des conditions initiales : sans des spécifications convenables concernant la vélocité initiale, les lois du mouvement et de la gravitation de Newton ne donnent pas une orbite elliptique de la terre sous l'action gravitationnelle du soleil. Par conséquent, si aucun comportement potentiel ne pouvait réfuter la psychanalyse dans des conditions initiales données I, cette théorie ne pourrait, en conjonction avec I, expliquer aucun comportement réel de manière déductive. A fortiori, si cette théorie T était irréfutable, elle ne pourrait expliquer tous les comportements, comme le soutient Popper. En outre, si la conjonction T et I ne permet pas d'expliquer déductivement un certain comportement b particulier, I et b ne peuvent confirmer (soutenir) T hypothético-déductivement. Donc, si la psychanalyse était irréfutable, comment pourrait-elle expliquer un comportement réel quelconque - sans parler de tous les comportements physiquement possibles - de manière à en tirer une confirmation inductive, comme le soutient Popper ? Bien au contraire, la prétendue irréfutabilité interdirait une telle confirmabilité hypothético-déductive. Club de Mediapart, Un aperçu de la controverse entre Karl POPPER et Adolf GRÜNBAUM. | Le Club de Mediapart
  • Imaginons que Dame Pigeaud procède déductivement. Pour elle donc, a priori, dès lors que des combattants meurent sur le champ de combat, devrait-on en déduire l’existence de crimes de guerre, d’assassinats ou de crimes de sang ? Comment madame Pigeaud pense-t-elle avoir des certitudes sur ce qu’elle appelle abusivement « un état de guerre permanent de 2002 jusqu’en 2011 » en Côte d’Ivoire ? Comment Dame Pigeaud peut-elle d’une part reconnaître que le Sergent Ibrahim Coulibaly et ses compagnons de lutte tombés le 27 avril 2011 étaient des rebelles, des putschistes, des membres du Commando invisible qui menaient des combats pour renverser successivement les régimes Bédié, Gbagbo et Ouattara, et de l’autre côté les considérer comme d’innocentes victimes d’un assassinat prémédité ? Que dire alors des victimes du Commando Invisible ou des putschs successifs et combats auxquels IB et ses compagnons se sont livrés de 1999 à 2011 ? camer.be, CÔTE D'IVOIRE :: Réflexions sur le dossier confus de Fanny Pigeaud sur Mediapart contre le leader Guillaume Soro :: COTE D'IVOIRE
  • Dans son principe, le projet de Frege est sans mystère. Il s'inscrit dans un vaste mouvement pour rendre les mathématiques toujours plus rigoureuses. C'est pour cela qu'il s'attache à définir les notions les plus usuelles, les plus intuitives, comme celle de "nombre". Aux intuitions, il substitue les règles d'un système formel. Ainsi prend forme le "logicisme", c'est-à-dire la tentative de construire déductivement les mathématiques à partir des lois logiques. Ces lois, pour Frege, ne sont pas des conventions. Intangibles, elles s'imposent aux hommes, qui les saisissent mais ne les créent pas. C'est ce qu'on appelle le "platonisme" de Frege, fréquent chez les mathématiciens : ces derniers ont le sentiment de découvrir des objets et des lois qu'ils n'inventent pas mais qu'ils rencontrent, comme des navigateurs un continent inconnu. Le Monde.fr, "Liberté et vérité. Pensée mathématique et spéculation philosophique", d'Imre Toth : libérez les mathématiciens !

Traductions du mot « déductivement »

Langue Traduction
Anglais deductively
Espagnol deductivamente
Italien deduttivamente
Allemand deduktiv
Chinois 演绎地
Arabe استنتاجيًا
Portugais dedutivamente
Russe дедуктивно
Japonais 演繹的に
Basque deductively
Corse deduttivamente
Source : Google Translate API

Déductivement

Retour au sommaire ➦

Partager