La langue française

Dédoré

Définitions du mot « dédoré »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉDORÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de dédorer*.
II.− Adjectif
A.− Qui a perdu sa dorure, dont la dorure est altérée. Bronze, cadre, cuiller, retable dédoré(e). Un peu à l'écart, se tenaient le curé du village avec sa pauvre croix dédorée (Tharaud, Déroulède,1914, p. 249).
P. métaph. L'illusion de la fraîcheur que verse une lune déjà haute, chaude et dédorée (Colette, Music-hall,1913, p. 54).
B.− Au fig. Dont la réputation ou la valeur est altérée. J'appartiens à cette catégorie de personnes que Mallarmé qualifie délicieusement de dédorée (Jammes, Corresp.[avec Gide], 1893-1938, p. 39):
Je ne parle pas des objets, ustensiles, meubles d'art dont regorgeait le palais et qui, par un éréthisme intellectuel ou sentimental, évoquent (...) une époque passée, une scène de famille ou d'histoire dédorée, et vous charment... Cendrars, Moravagine,1926, p. 64.
Fréq. abs. littér. : 40.

Wiktionnaire

Adjectif

dédoré \de.dɔ.ʁe\

  1. Qui a perdu sa dorure.
    • La petite glace que Juliette sortait de son sac fatigué, le bâton de rouge dans un étui dédoré et les gants de laine, raccommodés soigneusement au pouce… — (Elsa Triolet, Le premier accroc coûte deux cents francs, 1944, réédition Cercle du Bibliophile, page 60)

Forme de verbe

dédoré \de.dɔ.ʁe\

  1. Participe passé masculin singulier de dédorer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉDORER. v. tr.
Dégarnir de dorure en tout ou en partie. À force de toucher à ce cadre, vous le dédorez.

SE DÉDORER signifie Perdre de sa dorure peu à peu. Cette vaisselle commence à se dédorer.

Littré (1872-1877)

DÉDORÉ (dé-do-ré, rée) part. passé.
  • Un carrosse dédoré.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « dédoré »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dédoré dedɔre

Citations contenant le mot « dédoré »

  • Du boulevard, on ne voit qu’elle. Coincée au fond de sa ruelle, avec ses aiguilles dédorées et ses chiffres bleu faïence, on dirait un effet du hasard comme il s’en produit à la brocante : une pendule de cheminée entre les piles de livres des immeubles riverains. Le passant se demande quelle banque ou quelle compagnie d’assurances a échappé ainsi au cordeau du père Haussmann. Ou encore quelle gare désaffectée, d’où serait parti, pour ne jamais revenir, le dernier train de plaisir d’avant la Grande Guerre, plein de fêtards à canotier, de cousettes à tournures et d’envies de lilas, en voiture s’il vous plaît. Le Monde.fr, Les 75 ans du « Monde » : le temps de la rue des Italiens
  • Alcide Darbois, modeste garagiste, hérite à la mort de son frère, d’une fortune colossale. Il achète une usine, y construit des voitures qui porteront sa marque et, bientôt célèbre, ne tarde pas à fiancer sa fille Suzanne au comte Gaëtan de la Michaudière, dont le blason est passablement dédoré. Mais Suzanne aime le petit mécano Bégonia qui doit conduire la voiture “Darbois” à la victoire sur la piste de Monthléry. Darbois apprenant l’inclination de sa fille chasse Bégonia. Gaëtan le remplacera mais, au cours d’essais, il démolit la voiture au grand désespoir de Darbois. Le jour de la course cependant, une voiture “Darbois” se classe en tête. Bégonia aidé de Suzanne a mis au point un modèle d’essai muni d’un carburateur de son invention. Et ainsi il pourra épouser la jolie Suzanne. , Amour et carburateur de Pierre Colombier (1925) - UniFrance
  • Eventail pliant. Plumes d'autruche chinées, écaille brune, ornement en argent ou vermeil dédoré ornés de diamants, rubis et émeraudes. 1878. Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris. Marie France, magazine féminin, Que faire pendant les vacances? Courir au Palais Galliera-mariefrance.
  • Éventail pliant, 1878 Plumes d'autruche chinées, écaille brune, ornement argent ou vermeil dédoré, diamants, rubis et émeraudes © Julien Vidal / Galliera / Roger-Viollet Vogue Paris, L'exposition La Mode retrouvée au Palais Galliera | Vogue Paris
  • Il est arrivé en avance, patientant le ventre serré au coin des Grands Boulevards. Les cafés servaient leurs premiers « petits noirs », avec parfois un peu de gnôle au fond de la tasse. Quelques voitures à gazogène et autres tractions avant passaient le long du trottoir. Dans la nuit, une énorme horloge en faïence bleue et aux aiguilles dédorées lui a servi de pôle magnétique. Puis, sur une façade, deux mots en lettres gothiques : « Le Temps ». Le titre d'un quotidien installé là en 1911, qui a fini par se saborder à Lyon, en 1942. Ses murs et ses rotatives ont été réquisitionnés, car il s'est mal conduit pendant la guerre. Dans l'urgence de la reconstruction, on n'a pas encore eu le temps d'effacer son nom. « Théo » trempe à nouveau maladroitement sa plume dans l'encre violette. Certains disent qu'il lui manquait « un bout d'index », d'autres « des ongles ». Les phalanges de ses doigts semblaient en tout cas « raccourcies ». Même parmi les plus jeunes ou les derniers arrivés, rares sont ceux qui se souviennent précisément des mains de Jean-Marc Théolleyre. « J'observais à la dérobée, fasciné, ces doigts raides comme des spatules qui écrasaient le Bic, raconte Pierre Georges, une des « plumes » du quotidien et son premier fan. Jamais pourtant je n'aurais osé l'interroger là-dessus. D'ailleurs, il n'aurait pas répondu. » Les mains de « Théo », un non-dit enfoui dans la mémoire du Monde ; le stigmate d'un journal qui a voulu, comme la France, tirer un trait sur cinq années de guerre. Le Monde.fr, Le jour où... Beuve-Méry recruta ses premiers compagnons

Traductions du mot « dédoré »

Langue Traduction
Anglais dedored
Espagnol dedored
Italien dedored
Allemand gewidmet
Chinois 屈服
Arabe مخصوم
Portugais dedorado
Russe очищенный
Japonais 脱脂
Basque dedored
Corse deduratu
Source : Google Translate API

Dédoré

Retour au sommaire ➦

Partager