La langue française

Décohérence

Sommaire

  • Définitions du mot décohérence
  • Étymologie de « décohérence »
  • Phonétique de « décohérence »
  • Évolution historique de l’usage du mot « décohérence »
  • Citations contenant le mot « décohérence »
  • Traductions du mot « décohérence »

Définitions du mot décohérence

Wiktionnaire

Nom commun

décohérence \de.kɔ.e.ʁɑ̃s\ féminin

  1. (Physique) Fait de perdre les propriétés de cohérence au sens de la physique quantique.
    • Empêcher la décohérence est un énorme enjeu pour les ordinateurs quantiques, dont le principe repose sur le stockage à long terme d’états quantiques. — (Joanne Baker, 50 clés pour comprendre la physique quantique, 2017)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « décohérence »

Calque de l'anglais decoherence. Peut être aussi interprété comme dérivé de cohérence avec le préfixe dé-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « décohérence »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
décohérence dekɔerɑ̃s

Évolution historique de l’usage du mot « décohérence »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « décohérence »

  • Rappelons que le Volume Quantique est un indice inventé par IBM pour donner une notion comparative à l’informatique quantique. Un Volume Quantique combine le nombre de qubits, le temps de décohérence, le taux d’erreur, le niveau de parallélisation des portes quantiques, la connectivité entre les qubits… Car pour IBM, le simple nombre de Qubits ne reflète pas la performance réelle de l’ordinateur. Ainsi, la dernière machine quantique d’IBM, Raleigh, avec ses 28 qubits supraconducteurs est mesurée à un Volume Quantique de 32. L’ordinateur de Honeywell est donc deux fois plus performant, en théorie, malgré un nombre bien inférieur de qubits. En pratique, la technologie de qubits à ions piégés est réputée plus stable et moins sensible aux erreurs que les qubits supraconducteurs. Et celle d’Honeywell, dénommée « Nature Qubit » (et plus techniquement Trapped-Ion QCCD), serait parmi les plus stables. Ce qui lui permet effectivement d’atteindre un Volume Quantique de 64 avec seulement 6 qubits ! InformatiqueNews.fr, L’ordinateur quantique d’Honeywell est officiellement disponible.
  • Il semble que l’informatique quantique soit de plus en plus avancée de jour en jour. Les qubits deviennent plus propres, les portes s’améliorent et les algorithmes deviennent plus complexes. Ce n’est apparemment qu’une question de temps avant que l’informatique quantique ne devienne une technologie de base. Cependant, il reste un obstacle majeur qui nécessitera d’immenses efforts pour surmonter: la décohérence. Breakingnews.fr, La décohérence est un problème pour l'informatique quantique, mais ...
  • Associée à la mécanique quantique, la notion de décohérence se rapporte à l’état de Dolores, unique et multiple à la fois. Cet état de " superposition " ou " d’unicité et de multiplicité " simultanée de l’entité Dolores reste cohérente tant que les Dolores préservent leur lien entre elles et n’entrent pas en interaction avec un autre environnement pouvant influer leur état psychique. Unification France, Westworld : Review 3.06 Decoherence - Unification France
  • Le service en ligne Azure Quantum de Microsoft offre aux développeurs la possibilité d’évaluer leurs algorithmes sur différents systèmes quantiques, ce qui devrait permettre de pouvoir établir des comparaisons. En particulier, les services en ligne de Microsoft sont censés prendre en considération les différentes architectures, en mesurant la fidélité des informations et leur degré de connexion, lesquels déterminent la manière dont le matériel utilise les technologies quantiques comme la superposition, la décohérence. LeMagIT, Honeywell met en service son ordinateur quantique à 64 qubits
  • Premier comportement contre-intuitif : une particule « n’existe » que quand elle est observée. Entre deux interactions son état est indéterminé. La notion de trajectoire disparaît. Une particule est vue en A puis en B mais entre les deux elle n’a pas de réalité. Tous les états possibles cohabitent, sont superposés. À la moindre interaction, on quitte l’état quantique en prenant un des états superposés au hasard. C’est la décohérence. Au hasard, certes, mais avec une probabilité déterministe. The Conversation, L’ordinateur quantique, pour bientôt ?
  • La faute à la « décohérence quantique ». C’est l’un des talons d’Achille des ordinateurs. Depuis plus de 20 ans, des recherches sont menées pour développer un mécanisme de correction d’erreurs : en 1997, Alexeï Kitaev, professeur russo–américain de physique à l’Institut de technologie de Californie et chercheur chez Microsoft, avait déjà travaillé sur ce sujet en s’inspirant de la topologie, branche des mathématiques. Techniques de l'Ingénieur, Le Graal quantique : des calculateurs moins sensibles au «bruit» | Techniques de l'Ingénieur
  • Différentes voies sont explorées pour obtenir des mémoires d'ordinateurs quantiques. Il faut être en mesure de stocker des qubits d'informations pendant un temps suffisamment long avant que la décohérence ne détruise la superposition des états permettant les calculs quantiques. Un groupe de chercheurs vient de battre un record du monde avec des systèmes solides, en l'occurrence des noyaux de phosphore dans un bloc de silicium : 39 minutes et, surtout, à température ambiante. Futura, Ordinateur quantique : un temps de décohérence record de 39 minutes
  • Le Projet Lasco est pour moi un manifeste ou un plan pour tout mon travail à venir qui implique la couleur et le multimédia. Il constitue en effet le plan de la maison que je suis en train de construire sous forme d’extensions de projets mais avec des noms différents du mien. Si mon nom Baudelocque est associé aux dessins en noir et blanc, cette reconnaissance constitue un frein dans les projets sur lesquels je travaille actuellement. Certains souhaiteraient que je reproduise ce type de dessins quand la couleur serait nécessaire ou dans le cas où la surface ne serait pas appropriée. Pour opérer ces changements, j’ai décidé de prendre des pseudonymes qui sont aussi les noms de ces différents projets. J’ai également créé un dispositif pour tous les assembler sans altérer leurs propriétés respectives. Je l’ai nommé “décohérence”. Ni incohérent, ni cohérent. À mes yeux, une cohérence en constante évolution. D’ailleurs, si je devais synthétiser ce que je fais par un mot, j’utiliserais le terme “fusion”, principe qui contient tous les temps et espaces. Artistikrezo, Entretien avec Philippe Baudelocque, l'artiste de "l’entre-deux" - Artistikrezo
  • Une conférence du physicien Jean Michel Raimond sur l'étude du paradoxe du chat de Schrödinger avec de la lumière en relation avec la théorie de la décohérence. © Institut des hautes études scientifiques (IHÉS) Futura, Des chercheurs font grandir des chats de Schrödinger de lumière pour étudier la décohérence

Traductions du mot « décohérence »

Langue Traduction
Anglais decoherence
Espagnol decoherencia
Italien decoerenza
Allemand dekohärenz
Chinois 退相干
Arabe فك الترابط
Portugais decoerência
Russe декогеренции
Japonais デコヒーレンス
Basque decoherence
Corse decorazione
Source : Google Translate API
Partager