La langue française

Déchristianisation

Définitions du mot « déchristianisation »

Trésor de la Langue Française informatisé

Déchristianisation, subst. fém.Action de (se) déchristianiser, état résultant de cette action. Le lent mouvement de déchristianisation qui naquit dans la haute bourgeoisie voltairienne et prit un siècle pour s'étendre à toutes les couches de la société (Sartre, Mots,1964, p. 79). [dekʀistjanizasjɔ ̃]. 1reattest. 1876 (F. Dupanloup, Où allons-nous? p. 33 ds Littré); de déchristianiser, suff. -(at)ion*. Fréq. abs. littér. : 4.

Wiktionnaire

Nom commun

déchristianisation \de.kʁis.tja.ni.za.sjɔ̃\ féminin

  1. (Christianisme) Action de déchristianiser, résultat de cette action.
    • Or, elle a démontrablement contribué à éloigner maints fidèles et à faire progresser de façon dramatique la déchristianisation. — (Jacques Paternot & Gabriel Veraldi, Dieu est-il contre l'économie?: lettre à Jean-Paul II, 1989, page 11)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

DÉCHRISTIANISATION (dé-kri-sti-a-ni-za-sion) s. f.
  • Action de déchristianiser. Sous le nom de cléricalisme, c'est le christianisme qu'ils attaquent, c'est à l'Église qu'ils en veulent, c'est la religion qu'ils outragent, c'est la déchristianisation de la France qu'ils poursuivent, Dupanloup, Où allons-nous ? Paris, 1876, p. 33.

REMARQUE

Le mot paraît être de Michelet : la déchristianisation des races latines. Mais j'ignore où est le passage.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « déchristianisation »

(Siècle à préciser) → voir dé-, Christ, -ien, -iser et -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « déchristianisation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déchristianisation dekristjanisasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « déchristianisation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déchristianisation »

  • Philippe Abjean, fondateur de la Vallée des Saints, est un homme à contre-courant. Si, à la fin du Moyen-Age, il y avait des Galilée et des Giordano Bruno qui s’opposaient à l’Église et finissaient parfois sur le bûcher, aujourd’hui on a des Philippe Abjean qui vont, eux, dans le sens contraire, à contre-courant de la déchristianisation générale qui sévit en Europe. Agence Bretagne Presse, La Vallée des Saints à la croisée des chemins ?
  • J. F. : Par de nombreux aspects, le paysage culturel et idéologique n’a plus grand-chose à voir avec ce que l’on a connu. Bien sûr, chaque génération a la faiblesse de penser qu’elle est en rupture par rapport à celles qui l’ont précédée. Mais ce à quoi nous assistons aujourd’hui n’est pas seulement le résultat d’un renouvellement générationnel, mais d’un basculement civilisationnel et anthropologique sans précédent. Il y a d’autres critères que le taux de remplissage des églises qui indiquent la déchristianisation de la France : les préférences en matières d’obsèques (l’incinération a pris le pas sur l’enterrement), les mariages et la nuptialité, la sexualité, la décrispation de la société sur l’homosexualité. On voit les plaques tectoniques bouger de manière spectaculaire, alors qu’elles étaient restées immuables pendant des siècles. Entre 1945 et le début des années 1980, les naissances hors mariage représentaient moins de 10 % des naissances. Aujourd’hui c’est 60 %. C’est devenu la norme, en l’espace de deux générations. Avec bientôt l’élargissement du droit à la PMA aux couples de lesbiennes ou aux femmes célibataires, on va aboutir à des naissances sans père. Une rupture encore avec l’ordre philosophique, anthropologique et même psychologique que l’on a connu. Quand on pose la question aux Français aujourd’hui en évoquant le manque de père, 50 % sont favorables à l’élargissement de la PMA, 50 % sont défavorables. Les générations les plus âgées y sont aux deux tiers opposées. Les moins de 35 ans y sont aux deux tiers favorables. L’ordre social et familial n’en sera pas forcément bouleversé, étant donné le petit nombre de personnes concernées. Mais sur des questions assez fondamentales, les conceptions changent radicalement. Avec ces lois qui se succèdent, c’est tout le référentiel qui, peu à peu, mais rapidement, se modifie. Au début des années 1970, apparaît la pilule et l’IVG est légalisée, ce qui dissocie sexualité et procréation : il peut y avoir sexualité sans procréation. Quarante-cinq ans plus tard, nous pourrions avoir une procréation sans sexualité. Croire, Conséquences de la déchristianisation : une France divisée ?
  • Dans une note d'analyse publiée cette semaine, l'institut CSA présente une actualisation de ses données sur le catholicisme en France. La France a connu ces dernières décennies un important mouvement de déchristianisation. À l'image de celui sur le mariage homosexuel, de récents débats ont toutefois démontré que le catholicisme conserve un pouvoir d'influence et de mobilisation important au sein de la société française, affirme l'institut. Néanmoins, le catholicisme devrait, «sauf un retournement de tendance que ne laissent pas présager nos résultats, continuer à perdre en importance au sein de la population française, sans perdre son statut de première religion.» D'ici 20 à 30 ans, les personnes se disant sans religion pourraient être plus nombreuses que celles se revendiquant du catholicisme. Ceci marquerait, «un tournant historique pour la France», observe CSA. Le Figaro.fr, La déchristianisation touche de plus en plus de jeunes Français
  • Le bilan des missions coloniales est complexe à établir. Léon XIII (1878-1903) est le pape qui a correspondu à cette époque de fièvre coloniale, notamment en Afrique et aux Indes. Il s’est montré longtemps circonspect face à l’envoi de missionnaires. Se laissant convaincre de l’utilité des missions, il a voulu les orienter selon deux directions : se détacher du mouvement colonial, pour ne pas donner l’impression que les missionnaires arrivaient dans les fourgons du colon ; et former un clergé local afin de créer une évangélisation des peuples autochtones par les peuples autochtones eux-mêmes. Ces deux points n’ont pas vraiment été respectés. On constate ainsi aujourd’hui que les pays qui sont le plus fortement touchés par la déchristianisation, sont également ceux qui ont envoyé le plus de missionnaires dans les colonies. Belgique et Hollande ont fourni un contingent immense de missionnaires. Ces prêtres qui sont partis au loin n’ont-ils pas manqué pour évangéliser leur propre peuple ? On peut se poser la même question pour la France, qui elle aussi a généré beaucoup de missionnaires. Ces prêtres n’auraient-ils pas été plus utiles pour évangéliser les ouvriers plutôt que de les laisser aux marxistes ? Ce sont là un certain nombre de questions délicates que les historiens du catholicisme peuvent travailler. Contrepoints, Les raisons de la déchristianisation de l’Europe | Contrepoints
  • Si les chrétiens de France ne sont pas menacés comme peuvent l'être leurs frères orientaux, le catholicisme hexagonal a cependant été laminé par le XXe siècle, et la spirale de la déchristianisation annonce des lendemains inquiétants. Valeurs actuelles, SOS chrétiens d'Occident | Valeurs actuelles

Traductions du mot « déchristianisation »

Langue Traduction
Anglais dechristianization
Espagnol descristianización
Italien scristianizzazione
Allemand entchristianisierung
Chinois 去基督教化
Arabe إزالة المسيحية
Portugais descristianização
Russe дехристианизации
Japonais 脱キリスト教
Basque dechristianization
Corse dechristianizzazione
Source : Google Translate API

Déchristianisation

Retour au sommaire ➦

Partager