La langue française

Débleuir

Définitions du mot « débleuir »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉBLEUIR, verbe trans.

Arg. [En parlant d'un novice, d'un bleu (jeune recrue)] ,,Affranchir, dessaler`` (Riv.-Car. 1969).
Rem. 1. Le terme est absent des dict. gén. du xixeet du xxes. 2. On rencontre ds la docum. un emploi d'aut., au sens de « atténuer, faire passer la couleur bleue ». Un régisseur [sur le plateau] (...) recensait : (...) le clair de lune à débleuir (...) et le téléphone à changer de modèle (Colette, Seconde, 1929, p. 178).
Étymol. et Hist. 1. 1880 arg. de la mar. milit. « rendre expert, affranchir » (d'apr. Esn.); 2. 1884 arg. matelots « chaparder » (ibid.); 3. 1929 « ôter à quelque chose sa couleur bleue » (Colette, loc. cit.). Au sens 1 dér. de bleu* subst. « novice »; préf. dé-*; dés. -ir. Au sens 3 dér. de bleu* adj. [couleur]. Sens 2 d'orig. obscure; d'apr. Esn. 1966. serait dér. de 1, synon. de « mettre en service, rendre utile ».

Wiktionnaire

Verbe

débleuir \de.blø.iʁ\ transitif, intransitif ou pronominal 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. Enlever la coloration bleue.
    • Au-delà, l’océan se lève dans un bleu si bleu qu’il débleuit tous les autres bleus dans cet univers de bleus. — (Don Winslow, Cool, 2012, page 41)
  2. (Pronominal) ou (Intransitif) Perdre sa coloration bleue.
    • En levant les yeux, par exemple, je vis le ciel se débleuir, s’assombrir ; et puis, soudainement, au-dessus de moi, j’aperçus à ma droite — c’est-à-dire un peu au sud du point vers lequel je montais — une noirceur qui grossissait à vue d’œil. — (Maurice Renard, Le péril bleu, 1974, page 198)
  3. Traiter une pièce de métal pour lui enlever le bleu.
    • L’acier qui a été bleui à la chaleur se débleuit immédiatement par son passage à l’acide chlorhydrique très-dilué, au dixième, par exemple. — (Alfred Roseleur, Manipulations hydroplastiques, 1873)
  4. (Marine) Faire perdre son innocence, sa naïveté à quelqu’un (un bleu).
  5. (Marine) Désapprêter (un vêtement).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « débleuir »

Composé de bleuir avec le préfixe dé-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « débleuir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
débleuir deblœir

Citations contenant le mot « débleuir »

  • La visite de la production se fait derrière les vitres. Impossible pour le visiteur de passer la tête de l’autre côté, les règles d’hygiène pour les produits qui bénéficient d’une appellation d’origine contrôlée sont très strictes. Nous regardons des femmes sortir le lait caillé. Elles moulent, à la main, les futurs maroilles. Cinq fois retourné puis passé dans la saumure, le maroilles blanc est terminé. La pellicule de pénicilline va venir se déposer sur le fromage, il faudra le brosser pour le débleuir. Dans la pièce à côté, au fond de la cave, le visiteur distingue les maroilles orangés ; devant lui, des grands, des petits, tous blancs... Ce sont les plus jeunes. La Voix du Nord, Produits du terroir : la ferme de Cerfmont, une affaire de famille - La Voix du Nord

Traductions du mot « débleuir »

Langue Traduction
Anglais unblue
Espagnol no azul
Italien unblue
Allemand unblau
Chinois 不蓝
Arabe غير أزرق
Portugais azul
Russe unblue
Japonais アンブルー
Basque unblue
Corse unblue
Source : Google Translate API

Débleuir

Retour au sommaire ➦

Partager