La langue française

Davidique

Définitions du mot « davidique »

Wiktionnaire

Adjectif

davidique \da.vi.dik\ masculin et féminin identiques

  1. (Bible) (Religion) Relatif à David, roi d'Israël.
    • L’arrivée de Makhir en France marque le premier pas vers l’affranchissement du rabbinat français. Ce savant appartenait, dit-on, à la famille du Prince de l’exil, laquelle se prétendait d’origine davidique ; c’est pourquoi, imitant l’exilarque, il se para du titre de Nassi, qui veut dire Prince. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937, page 38)
    • Ces psaumes davidiques occupent presque tout le premier livre (Ps 3-41), puis on les retrouve avec les Ps 51-65; 68-70; 108-110; 138-145. — (Maurice Gilbert, Il a parlé par les prophètes ; Thèmes et figures bibliques, 1998)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

DAVIDIQUE (da-vi-di-k') adj.
  • Dont le style est inspiré, comme celui des psaumes de David.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DAVIDIQUE. Ajoutez :
2Qui appartient, qui se rapporte à David, roi des Hébreux. Il faut en tout cas diminuer notablement le nombre des psaumes davidiques, A. Réville, Rev. des Deux-Mondes, 1er nov. 1875. Cette considération suffirait à beaucoup d'esprits de nos jours pour révoquer en doute l'origine davidique du Psautier, ID. ib.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « davidique »

David, roi de Judée.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De David, roi d’Israël, auquel est ajouté le suffixe -ique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « davidique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
davidique davidik

Évolution historique de l’usage du mot « davidique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « davidique »

  • Dans un article publié dans le Journal de l’Institut d’Archéologie de l’Université de Tel Aviv jeudi, un trio de chercheurs rejette une hypothèse vieille de plusieurs décennies selon laquelle la ligne 31 de la stèle fait référence à « Beit David », la biblique Maison de David. Cependant, en utilisant une combinaison de méthodes d’imagerie de haute technologie, un autre chercheur étaye la lecture davidique dans un article à paraître dans la revue Semitica du Collège de France. The Times of Israël, Une étude high-tech d'une stèle prouve la dynastie du roi David | The Times of Israël
  • Sans cette catastrophe nationale d'une ampleur inégalée, les judéens seraient restés chez eux, dans les limites de leur mère patrie. Leurs sages auraient continué d'être des prophètes, des prédicateurs, des prêtres et des Psalmistes. Ils auraient continué à avoir des rois de la lignée davidique et la terrible leçon brandie par le livre du Deutéronome, l'exil et la déportation, ne les auraient même pas effleurés. Le second livre des Rois qui se termine sur un faire-part de deuil, n'aurait jamais vu le jour. Et surtout ce maquis de lois, d'interdits, de règles et de codes (sacerdotal et royal) n'auraient jamais vu le jour. Le HuffPost, A quoi ressemblerait le judaïsme d'aujourd'hui sans la chute du Temple en l'an 70? | Le HuffPost
  • Saint Marc n’a pas connu les récits de l’enfance de Jésus, tout au moins il n’en fait pas mention. Saint Jean introduit son Évangile par un long prologue portant sur le Verbe de Dieu incarné en Jésus. Matthieu et Luc ont connu une catéchèse sur l’enfance de Jésus. Dans ces passages, Matthieu insiste sur le rôle de Joseph, alors que Luc met davantage en évidence celui de Marie. Ces accents particuliers ne font qu’enrichir la mémoire chrétienne. Les deux enfants de Jésus s’entendent toutefois pour situer la naissance de Jésus à Bethléem, lieu de naissance de David. Est-ce que c’est pour accentuer la descendance davidique de Jésus et mieux faire ressortir le fait qu’il soit « roi d’Israël » ? Certains le croient, et c’est l’hypothèse retenue dans l’article de M. Côté. En a-t-on les preuves archéologiques (argument de base de l’auteur pour justifier toutes ses avancées) ? La réponse est non, pas plus d’ailleurs que pour Nazareth. Une chose est certaine : la naissance de Jésus à Bethléem porte le message que l’enfant qui vient de naître est le Messie attendu. La foi des premiers chrétiens s’exprime ainsi. Qu’il soit né à Bethléem ou à Nazareth ne change en rien cette affirmation de foi. L’actualité, Touche pas à ma bible ! | L’actualité
  • C’est d’ailleurs à lui que revient de nommer Jésus et donc de lui donner son identité qui va lui permettre de s’inscrire dans la généalogie davidique. De même, c’est lui qui veut l’inscrire au recensement (Lc 2, 2-3), une inscription qui « manifeste clairement l’appartenance de Jésus au genre humain, comme homme parmi les hommes » selon les mots de Jean-Paul II dans son exhortation Redemptoris custos. Croire, Le père dans la Bible

Traductions du mot « davidique »

Langue Traduction
Anglais davidic
Espagnol davidic
Italien davidico
Allemand davidic
Chinois 大卫
Arabe ديفيديك
Portugais davidic
Russe давидова
Japonais デビディック
Basque davidic
Corse davidic
Source : Google Translate API

Davidique

Retour au sommaire ➦

Partager