La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « cytaphérèse »

Cytaphérèse

Définitions de « cytaphérèse »

Wiktionnaire

Nom commun - français

cytaphérèse \si.ta.fe.ʁɛz\ féminin

  1. Technique de prélèvement de cellules, triées sélectivement dans le sang, qui fait ensuite l'objet de fractionnement en plusieurs composants utilisés séparément. Il est possible d'extraire à partir du sang – qui passe dans une machine (trieuse ou séparateur de cellules) avant d'être réinjecté au donneur – une catégorie choisie de cellules.
    • Les prélèvements par cytaphérèse ne doivent pas, sauf dans des cas exceptionnels, être effectués chez des personnes de plus de cinquante ans. — (Codes de la santé publique, de la famille et de l’aide sociale, Volume 1, 1989)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cytaphérèse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cytaphérèse sitaferɛs

Évolution historique de l’usage du mot « cytaphérèse »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cytaphérèse »

  • Le rapport d’étude de marché mondial La cytaphérèse est une recherche complète qui fournit des informations sur la taille du marché La cytaphérèse, les tendances, la croissance, la structure des coûts, la capacité, les revenus et les prévisions 2025. Ce rapport comprend également l’étude globale de la part de marché La cytaphérèse avec tous ses aspects influençant la croissance du marché. Le rapport sur le marché mondial La cytaphérèse est fourni pour les marchés internationaux ainsi que les tendances de développement, l’analyse du paysage concurrentiel et l’état de développement des régions clés. Les politiques et plans de développement sont discutés ainsi que les processus de fabrication et les structures de coûts sont également analysés. Ce rapport est une analyse quantitative exhaustive de l’industrie La cytaphérèse et fournit des données pour l’élaboration de stratégies visant à accroître la croissance et l’efficacité du marché La cytaphérèse. , Rapport sur l’industrie du marché La cytaphérèse 2020: taille, part, principaux fabricants, analyse de la croissance, tendances, demande, segments clés, revenus, recherche et prévisions jusqu’en 2026 – InFamous eSport
  • Il existe deux façons de prélever la moelle osseuse. La plus fréquente (3/4 des prélèvements) est la cytaphérèse: le donneur reçoit pendant quelques jours des facteurs de croissance pour stimuler la fabrication de cellules de moelle; puis on réalise une longue prise de sang (environ 4 heures) durant laquelle les constituants sanguins sont «triés», pour ne conserver que les cellules-souches hématopoïétiques, tandis que les autres éléments sanguins sont réinjectés au donneur. , 7 questions autour du don de moelle osseuse 
  • L'aphérèse est une technique de prélèvement qui consiste à extraire le sang du donneur bénévole, en isoler les composants ciblés, et lui réinjecter le reste du sang. Les formes les plus courantes de don d'aphérèse sont la plasmaphérèse (prélèvement de plasma) et la cytaphérèse (prélèvement de plaquettes ou de globules rouges). Le plasma, les plaquettes ou encore les concentrés de globules rouges constituent des produits de transfusion indispensables pouvant engager le pronostic vital de nombreux malades en cas d'hémorragies, d'interventions chirurgicales ou de maladies sanguines (polytraumatisés, grands brûlés, hémophiles, enfants immunodéprimés…). En France, les machines d'aphérèse nécessaires à ce procédé proviennent des sociétés Terumo, Fresenius et Haemonetics, cette dernière étant si majoritairement représentée (51% des parts de marché en 2016) qu'elle fournit "jusqu'à 100% des machines disponibles dans certains centres", écrivait l'Agence du Médicament (ANSM) dans un rapport de décembre 2017. Sciences et Avenir, Don de plasma et machines jugées défectueuses : des lanceurs d'alerte portent plainte - Sciences et Avenir
  • Le don de plaquettes par cytaphérèse fonctionne selon le même principe que le don de plasma. Il permet de recueillir une unité de plaquettes correspondant à 5 à 10 fois la quantité de plaquettes obtenue à partir d'une poche de sang total. Franceinfo, Don du sang : et si vous testiez vos connaissances ?
  • Quelles sont les principales étapes suivantes ?Ce sont : 1. Le conditionnement du receveur qu’on hospitalise sept à dix jours avant en chambre stérile pour détruire par chimiothérapie la totalité de sa moelle (son système immunitaire) afin qu’il ne rejette pas la greffe. 2. Le prélèvement des CSH chez le donneur : il se fait directement par ponction de moelle dans les os du bassin, sous anesthésie générale ou par une technique appelée cytaphérèse qui permet sans anesthésie et après administration d’un facteur de croissance cellulaire (G-CSF) d’obtenir dix fois plus de cellules souches dans le sang circulant dont elles sont extraites par centrifugation. Le choix entre les deux méthodes dépend de critères précis. Les CSH prélevées sont réinjectées le jour même au receveur par voie veineuse. Guidées par un récepteur propre à ce type de cellules, elles trouvent naturellement le chemin vers la moelle de leur hôte qu’elles colonisent en 24 heures. Un traitement immunosuppresseur est institué pour éviter que les CSH transplantées rejettent leur nouvelle domiciliation (maladie du greffon). Après six à douze mois, elles ont le plus souvent adopté leur hôte : on arrête alors les immunosuppresseurs. Une nouvelle vie commence. , Greffes de cellules sanguines: Méthodes et résultats
  • Dans « huit cas sur dix, la greffe s’effectue par simple “cytaphérèse” » assure le conférencier. Cette technique de prélèvement de cellules dans le sang est celle utilisée dans le cadre du don de plasma ou de plaquettes. « Il suffit d’une ou deux séances de trois heures », précise-t-il. www.lamontagne.fr, Six idées reçues et fausses qui freinent le don de moelle osseuse en France - Brioude (43100)
  • La moelle osseuse n’a rien à voir avec la moelle épinière : elle se trouve au cœur des os. Les cellules souches peuvent être prélevées sous anesthésie au bloc opératoire. La seconde solution se déroule au centre de transfusion sanguine. Après cinq jours de traitement par injection sous-cutanée, le donneur est branché trois à quatre heures sur une machine de cytaphérèse, qui récupère les cellules souches périphériques. En moyenne, un tiers des dons se déroule au bloc opératoire. Auparavant, le donneur doit aller au tribunal réaffirmer son consentement. Le Telegramme, Le Télégramme - Santé - Don de moelle osseuse. Le geste d’Adrien
  • – 1 machine de cytaphérèse Cobe Optia, HIBAPRESS, ACTION CARITATIVE EN FAVEUR DES ENFANTS CANCEREUX DEMUNIS EN PARTENARIAT AVEC LIONS CLUB CASABLANCA – LES IRIS - HIBAPRESS
  • Certains donneurs estiment que la sensation qui suit le prélèvement dans les os postérieurs du bassin ressemble à un « gros bleu », et que la préparation au prélèvement par cytaphérèse donne des symptômes grippaux, mais ce n’est pas systématique. Ces douleurs, si elles existent, peuvent être facilement soulagées par des antidouleurs classiques. Il est évident que la sécurité médicale des donneurs est assurée avant, pendant et après le don. , Et si vous faisiez un don de moelle osseuse ? Mode d'emploi | L'Éclaireur de Châteaubriant
  • Le don de plaquettes par cytaphérèse fonctionne selon le même principe que le don de plasma, il permet de recueillir une unité de plaquettes correspondant à 5 à 10 fois la quantité de plaquettes obtenue à partir d'une poche de sang total. 

Il dure de 1h15 à 2h selon le taux de plaquettes du donneur et selon la quantité de plaquettes à prélever. Allo docteurs, Cette semaine, donnez votre sang !
  • Le CHU d'Estaing, à Clermont-Ferrand, appelle Sonia, qui est prise en charge en ambulatoire : le don dure quatre heures. « J'étais allongée dans un lit avec un cathéter dans chaque bras, branchée à un appareil qui s'appelle la cytaphérèse, qui prélève du sang d'un côté et qui le réinjecte de l'autre, en prenant entre-temps les cellules souche hématopoïétique ». www.lamontagne.fr, Cette Bourbonnaise a fait un don de moelle osseuse à sa sœur, atteinte de leucémie - Moulins (03000)
  • Que s’est-il donc bien passé pour que cette technique de prélèvement de cellules souches si vitales dans les greffes de moelle osseuse, se retrouve réduite à sa portion congrue ? Le facteur financier aurait plus ou moins fortement joué. La technique est onéreuse : 6 000 €, largement plus élevée qu’un don de moelle osseuse plus “classique”, par ponction dans les os (du bassin) ou par cytaphérèse qui s’apparente à un don du sang ou plus sûrement un don de plaquettes. , Santé | L’hôpital de Chambéry a perdu un agrément donneur d’espoir
  • Quel est-il ?Il consiste, via des biotechnologies avancées, à transformer les lymphocytes sains (LS) du patient en lymphocytes tueurs de lymphomes (appelés CAR-T cells). Les LS sont prélevés dans le sang du sujet (cytaphérèse), manipulés génétiquement en laboratoire pour cibler une protéine propre aux cellules cancéreuses et réinjectés par voie veineuse au patient : ils se multiplient alors jusqu’à mille fois, puis attaquent leur cible, c’est-à-dire les cellules malignes. En quelques jours ou semaines (au prix d’effets secondaires réversibles), la fonte tumorale est spectaculaire : certes incomplète chez la moitié des patients, mais complète après six mois chez 30 à 40 % d’entre eux et de façon durable, semble-t-il. Cette nouvelle approche pourrait à terme s’appliquer à tous les LY. , Lymphomes non hodgkiniens : des avancées majeures
  • L’événement s’est déroulé au CHD de Bellepierre. Pour la première fois sur l’île, un donneur volontaire de moelle osseuse a été prélevé par la technique de cytaphérèse. « Compatible » biologiquement avec une personne atteinte d’un cancer grave à l’étranger (cette condition n’a qu’une chance sur un million de se réaliser), le donneur réunionnais a probablement sauvé la vie de son receveur. Moins de 48 heures se sont écoulés entre le prélèvement et la greffe. Le registre réunionnais des donneurs volontaires comporte actuellement 793 donneurs. Réunionnais du Monde, Ouverture d’une école de kinésithérapeutes à Saint-Pierre - Réunionnais du Monde
  • Conséquences négatives de cette idée fausse : près d’un tiers des hommes de 18-24 ans craignent que le don soit « douloureux » et « risqué ». Pour lever ce frein, il faut savoir que 3 fois sur 4, le don de cellules de moelle osseuse se fait par un prélèvement sanguin particulier appelé cytaphérèse**. Sinon par un prélèvement chirurgical au niveau du bassin, mais jamais dans la colonne vertébrale ! , Du 14 au 20 mars 2016 : 11e Semaine nationale de mobilisation pour le don de moelle osseuse - CareVox
  • Le second est un prélèvement des cellules dans le sang, dit "par cytaphérèse". "J'étais ouvert aux deux solutions. C'est le médecin qui a tranché et a opté pour le prélèvement dans le sang." Un peu soucieux au début, les discussions avec le médecin lui ont permis de dédramatiser la situation. "Les inquiétudes disparaissaient au fur et à mesure que je parlais avec lui. C'était la moelle osseuse, et pas la moelle épinière ; il n'y avait pas d'anesthésie générale…" Le Monde.fr, Don de moelle osseuse : "Autant saisir cette chance de pouvoir aider quelqu'un"

Traductions du mot « cytaphérèse »

Langue Traduction
Anglais cytapheresis
Espagnol citaféresis
Italien citaferesi
Allemand zytapherese
Chinois 胞饮
Arabe الفصادة الخلوية
Portugais citaferese
Russe цитафереза
Japonais サイフェレーシス
Basque cytapheresis
Corse citapheresi
Source : Google Translate API

Cytaphérèse

Retour au sommaire ➦

Partager