La langue française

Cui-cui

Définitions du mot « cui-cui »

Trésor de la Langue Française informatisé

CUI(-)CUI, COUI(-)COUI,(CUI CUI, CUI-CUI, COUI COUI, COUI-COUI) onomat.

Onomatopée imitant un petit cri aigu (d'oiseau principalement). La mésange, (...) qui pleurait! « cuî, cuî, rends-moi mes petits » (Frapié, Maternelle,1904, p. 134).
P. anal. La semelle bâillante de ses souliers faisait « coui coui » dans la boue (Goncourt, Journal,1889, p. 1077).
Emploi subst. (masc.). Petit cri aigu. Un cui-cui prolongé. Le cui-cui pointu des rats (Dorgelès, Croix de bois,1919, p. 87).Le coui-coui aigu, aigre, et plaintivement désespéré des avocettes (Arnoux, Rhône, mon fleuve,1944, p. 370).
Prononc. et Orth. : [kyikyi], [kwikwi]. Dans l'emploi subst. s'écrit avec le trait d'union. Les dict. n'indiquent pas de plur. Mais Rob. Suppl. 1970 donne un ex. de J. Perret, Bâtons dans les roues, p. 271 où l'expr. est invariable. Étymol. et Hist. A. Subst. 1856, nov. coui-coui « cri (ici d'un jouet) » (Goncourt, op. cit., p. 290); 1882 le cui-cui d'un rouge-gorge (P. Arène, Paris ingénu, p. 309). B. Onomatopée 1899, nov. coui coui « bruit de chaussures qui couinent » (Goncourt, op. cit., p. 1077). Onomatopée simple ou redoublée imitant le cri des oiseaux ou d'autres bruits analogues. Fréq. abs. littér. Cui(-)cui : 4, Coui(-) coui : 2. Bbg. Morin (C. Y). The Phonology of echo-words in fr. Language. Baltimore. 1972, t. 48, no1, p. 105.

CUI(-)CUI, COUI(-)COUI,(CUI CUI, CUI-CUI, COUI COUI, COUI-COUI) onomat.

Onomatopée imitant un petit cri aigu (d'oiseau principalement). La mésange, (...) qui pleurait! « cuî, cuî, rends-moi mes petits » (Frapié, Maternelle,1904, p. 134).
P. anal. La semelle bâillante de ses souliers faisait « coui coui » dans la boue (Goncourt, Journal,1889, p. 1077).
Emploi subst. (masc.). Petit cri aigu. Un cui-cui prolongé. Le cui-cui pointu des rats (Dorgelès, Croix de bois,1919, p. 87).Le coui-coui aigu, aigre, et plaintivement désespéré des avocettes (Arnoux, Rhône, mon fleuve,1944, p. 370).
Prononc. et Orth. : [kyikyi], [kwikwi]. Dans l'emploi subst. s'écrit avec le trait d'union. Les dict. n'indiquent pas de plur. Mais Rob. Suppl. 1970 donne un ex. de J. Perret, Bâtons dans les roues, p. 271 où l'expr. est invariable. Étymol. et Hist. A. Subst. 1856, nov. coui-coui « cri (ici d'un jouet) » (Goncourt, op. cit., p. 290); 1882 le cui-cui d'un rouge-gorge (P. Arène, Paris ingénu, p. 309). B. Onomatopée 1899, nov. coui coui « bruit de chaussures qui couinent » (Goncourt, op. cit., p. 1077). Onomatopée simple ou redoublée imitant le cri des oiseaux ou d'autres bruits analogues. Fréq. abs. littér. Cui(-)cui : 4, Coui(-) coui : 2. Bbg. Morin (C. Y). The Phonology of echo-words in fr. Language. Baltimore. 1972, t. 48, no1, p. 105.

Étymologie de « cui-cui »

Imitation du piaillement des oiseaux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Imitation du piaillement des oiseaux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cui-cui »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cui-cui kµikµi

Évolution historique de l’usage du mot « cui-cui »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cui-cui »

  • y a un moment que c'est cui-cui , depuis 1981 .........la France set morte et bien morte, de temps en temps on entend des gens se plaindre , mais ; on pisse en l'air , ça aura le même effet. ladepeche.fr, Muret. Haute-Garonne : une scène ultra-violente diffusée sur les réseaux sociaux, l’auteur arrêté - ladepeche.fr

Traductions du mot « cui-cui »

Langue Traduction
Anglais cui-cui
Espagnol cui-cui
Italien cui-cui
Allemand cui-cui
Chinois 翠翠
Arabe كوي كوي
Portugais cui-cui
Russe цуй-цуй
Japonais cui-cui
Basque cui-cui
Corse cui-cui
Source : Google Translate API

Cui-cui

Retour au sommaire ➦

Partager