La langue française

Critériologie

Définitions du mot « critériologie »

Trésor de la Langue Française informatisé

CRITÉRIOLOGIE, subst. fém.

LOG. Science des critères de la connaissance, de la vérité. (Quasi-)synon. épistémologie, critique de la connaissance.Il faudrait donc qu'une critériologie de la volonté divine fût possible (Marcel, Journal,1920, p. 259):
... le chercheur (...) crée sa problématique, c'est-à-dire que pour résoudre un problème donné il choisit un certain nombre de critères et élabore (...) son système de recherche. Le choix optimum des critères relève d'une réflexion méthodologique apparentée à la recherche opérationnelle : la critériologie. Dumazedier, Ripert, Loisir et culture,1966, p. 30.
Étymol. et Hist. 1920 (Marcel, loc. cit.). Dér. de criterium, critère*; suff. -logie*. Fréq. abs. littér. : 7.
DÉR.
Critériologique, adj.,log. Relatif à la critériologie. Examen critériologique. Il est clair en réalité que le problème même ne peut pas se poser en ces termes critériologiques élémentaires (Marcel, Journal,1914, p. 52).Il semble cependant que s'éveille de nos jours, dans la jeunesse intellectuelle russe, très sensible au problème critériologique, le désir d'une « philosophie » proprement dite (Maritain, Primauté spirit.,1927, p. 267). 1reattest. 1914 (Marcel, loc. cit.); de critériologie, suff. -ique*. Fréq. abs. littér. : 3.

Wiktionnaire

Nom commun

critériologie \kʁi.tɛ.ʁjo.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Philosophie) Science des critères de jugement, de la connaissance de la vérité.
    • La théodicée science rationnelle de Dieu en dehors de toute révélation. La logique qui formule les règles à suivre pour que l’esprit parvienne à la vérité et la critériologie qui expose les fondements de la certitude, les rapports entre le sujet connaissant et l’objet connu. — (Paul Otlet, Monde, 1935)
    • Le choix optimum des critères relève d'une réflexion méthodologique apparentée à la recherche opérationnelle : la critériologie. — (Dumazedier, Ripert, Loisir et culture, 1966)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « critériologie »

(1920) Dérivé de critère avec le suffixe -logie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « critériologie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
critériologie kriterjɔlɔʒi

Évolution historique de l’usage du mot « critériologie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « critériologie »

  • Le premier module sera strictement académique, ou l'université proprement dite, encadré par l’essentiel du rang magistral, des ingénieurs et autres corps techniques en quantité suffisante pour les laboratoires pédagogiques et la recherche. Ce premier module sera en quelque sorte le moteur et la force de frappe du système de l’enseignement supérieur ; il accueillera seulement le tiers des effectifs des bacheliers sur la base d’une critériologie à redéfinir entièrement. C’est en somme l’espace qualitatif de la formation supérieure.  http://www.liberte-algerie.com/, DÉGHETTOÏSER L’UNIVERSITÉ: Toute l'actualité sur liberte-algerie.com
  • Repenser le monde sur les traces des mythes est le propre de toutes les sociétés. L’on interroge ainsi sans cesse l’importance, l’origine et la permanence du mythe dans toutes les civilisations.  Dans le prolongement des sciences empiriques, le mythe apporte des réponses aux questionnements fondamentaux du type: d’où vient l’humain? Où va l’humain après la mort? Qu’est-ce que la mort? Qu’est-ce que la vie? Comment telle civilisation est advenue? Comment telle autre a disparu? Évaluant l’intersection de la vie et de mort, le mythe est variablement un récit de naissance et de disparition d’une réalité, d’une coutume, d’une société, d’un être, d’un phénomène ou d’une pratique. Science et mythe représentent chacun la limite de l’autre. Si le mythe peut être considérer comme la continuité de la science, celle-ci en est sa fin. On comprend aisément pourquoi tous les faits socio-historiques sont tissés par les fils du mythe. Quand bien même l’enracinement et l’expansion des savoirs se font aussi par les mythes, il importe de les catégoriser afin d’en étudier la critériologie et la typologie.  Dans une approche relevant des gender studies on pourra polariser les mythes pour les classifier et les analyser. On parlera alors de mythes féminins et de mythes masculins. Quelle est la place des mythes féminins dans la construction des imaginaires. Dans la culture humaine post-générique qui égalise et fusionne masculin et féminin, érigeant l’entre-deux en identité pour sécréter l’esthétique de l’hybride, il est important de se demander l’implication de la polarité du mythe dans la construction des imaginaires. Qu’est-ce qu’un mythe féminin? Comment déterminer la polarité d’un mythe? On peut constater que nombre de mythes mettent en avant des héros et personnages féminins tout comme des mythes se construisent autour des schèmes du féminin. S’il est difficile d’établir un cloisonnement rigide entre les genres des protagonistes des récits mythiques et/ou mythogène, il peut être d’intérêt de se demander la contribution de la part féminine du mythe dans son aventure et sa traversée de la création artistique.  , Les mythes féminins et leurs avatars dans la littérature et les Arts
  • L’Organisation a dû s’ajuster très rapidement et apprendre de ces épidémies. Après  quoi  sont  nés  tous  les  concepts  d’urgence sanitaire  à  caractère international. Ce concept est donc relativement récent. Sa critériologie est en mouvement. C’est facile de dire que l’OMS a réagi trop vite ou qu’elle n’a pas agi trop vite. Il n’y pas de critères absolus dans les deux cas de figure. http://www.liberte-algerie.com/, “L’OMS ne peut pas se substituer aux états”: Toute l'actualité sur liberte-algerie.com
  • Pour y remédier, Lombard Odier IM a fait le choix de lancer un fonds ciblant les obligations climatiques, se réservant à la fois le droit de filtrer l'univers des green bonds, mais aussi d'intégrer des obligations classiques qui, de par la qualité de leur émetteur, correspondent à sa critériologie, établie avec un spécialiste, Affirmative IM. A chacun sa manière de faire ? « Si les "green bond principles" permettent de cadrer les émissions, ils donnent peu d'indications sur la qualité environnementale, résume Mathilde Dufour. La standardisation du marché des green bonds reste un enjeu et une taxonomie partagée serait un progrès important. » Les Echos, Les green bonds sont-ils aussi verts qu'ils en ont l'air ? | Les Echos
  • Dans cet élan de déconstruction et de décloisonnement générique, de non limitation de l’expérience scripturale et de démesure, insufflant souvent un mariage audacieux et parfois déconcertant des trajectoires littéraires et artistiques, de nouveaux paradigmes sont convoqués pour tenter de désigner et de lire les pratiques littéraires nouvelles. Ainsi, des spécifications génériques, selon le mot de Gérard Genette, comme « écriture n’zassa » (J-M Adiaffi), « écriture interorale » (Hanétha Vété-Congolo-Leibnitz), « écriture intermédiale » (Philip Amangoua Atcha), «  écriture jazz » (Robert Fotsing Mangoua) sont mis au goût du jour par les auteurs ou la critique africaine sans épuiser entièrement la diversité, la complexité ou la variabilité des pistes de lecture qu’augure le « nouveau » roman africain. Se fondant sur les romans africains (1990 – 2012), ce collectif entend étudier la fabrique de l’informe dans l’écriture et les contributeurs sont alors appelés à s’approprier ses lignes d’orientation : définir une critériologie ou établir en un ensemble de marqueurs qui, à défaut d’établir toutes les formes de novation du roman africain, permettraient de re-visiter la question de la représentation (de la codification générique) dans l’espace littéraire africain. La lecture de l’informe suppose que l’on  interroge, à nouveaux frais, les notions de genre, de type et de canon générique. , L'informe dans le roman africain contemporain
  • Un second point de convergence concerne la valeur des images d’archives, comprises non plus en tant qu’objets matériels, ayant une valeur marchande, mais en tant que biens communs. Les politiques patrimoniales, qui en ont pris acte depuis les années 1980, n’en tirent pas encore toutes les conséquences. Archiver, c’est « être conscient de la critériologie politique, économique ou autre […] qui gouverne ces stocks ». Il peut alors apparaître tendancieux de « favoriser des mécanismes de préférences en fonction de désirs actuels de chercheurs et/ou archivistes ». Se référer aux attentes présupposées d’un « grand public » ou au goût des internautes, mesuré au nombre de clics et de likes, ne l’est-il pas davantage ? The Conversation, À qui appartiennent les images ? (2)

Traductions du mot « critériologie »

Langue Traduction
Anglais criteria
Espagnol criterios
Italien criteri
Allemand kriterien
Chinois 准则
Arabe المعايير
Portugais critério
Russe критерии
Japonais 基準
Basque irizpide
Corse criterii
Source : Google Translate API

Critériologie

Retour au sommaire ➦

Partager