La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « crêpage »

Crêpage

Variantes Singulier Pluriel
Masculin crêpage crêpages

Définitions de « crêpage »

Trésor de la Langue Française informatisé

CRÊPAGE, subst. masc.

A.− TECHNOL. Action de crêper une étoffe, résultat de cette action.
Rem. Attesté à partir de Besch. 1845 ds la plupart des dict. gén. et ds Ac. 1932.
B.− COIFFURE
1. Action de crêper la chevelure.
Rem. Attesté ds Pt Lar. 1906-Lar. Lang. fr., Rob. Suppl. 1970.
2. P. anal., fam. Crêpage de chignon. Querelle de femmes, et p. ext., violente altercation entre deux personnes. J'ai vu un crêpage de chignons, hier. Elles [l'accoucheuse du bout de la rue et sa bonne] s'écharpillaient (Zola, Assommoir,1877, p. 546):
... elle dut quereller Lantier (...) il y eut certainement une brouille, Lantier cessa de lui parler pendant quinze jours, puis il revint le premier (...) La blanchisseuse préférait en prendre son parti, reculant devant un crêpage de chignons, désireuse de ne pas gâter sa vie davantage. Zola, Assommoir,1877p. 676.
Rem. Attesté ds Rigaud, Dict. jargon paris., France 1907, Carabelli, [Lang. pop]
Prononc. et Orth. : [kʀ εpa:ʒ]. Ds Ac. 1932 s.v. crépage. Pour cette graph. cf. aussi Ac. Compl. 1842, Land. 1834, Gattel 1841, Besch. 1845, Lar. 19e, DG, Guérin 1892 et Dub. Cette graph. se prononce nécessairement [kʀepa:ʒ]. Le mot est écrit crêpage d'apr. crêpe ds Littré (qui prononce [e]), Nouv. Lar. ill. (qui met cependant é accent aigu dans le corps de l'article), Lar. Lang. fr., Rob. et Quillet 1965. Cf. crêpe1. Étymol. et Hist. 1. 1729 draperie (J. Savary des Bruslons, Dictionnaire universel de commerce ds DG); 2. 1877 crêpage de chignon (Zola, op. cit., p. 546). Dér. de crêper*; suff. -age*. Fréq. abs. littér. : 2.

Wiktionnaire

Nom commun - français

crêpage \kʁɛ.paʒ\ masculin

  1. Action de crêper.
    • Le crêpage peut être fait à la main, avec un gant ou une serviette de toilette; sur cheveux secs ou mouillés, imbibés d’un produit (sève de cactus…) ou pas. — (Fatou Mama Awal, Apprendre Les Microlocks, le livre des locks parfaites, 2013)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CRÉPAGE. n. m.
T. d'Arts. Apprêt qui donne aux étoffes le plissement et l'ondulation du crêpe.

Littré (1872-1877)

CRÊPAGE (kré-pa-j') s. m.
  • Apprêt qu'on donne au crêpe.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « crêpage »

Crêper.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) De crêpe, avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « crêpage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
crêpage krɛpaʒ

Citations contenant le mot « crêpage »

  • Combien ? La question a fait l’objet d’un crêpage de chignon cette semaine entre les promoteurs immobiliers et la Ville. La Presse, Densifier Bridge-Bonaventure | La Presse
  • Crêpage de chignons Espace Bonnefoy, le vendredi 29 avril à 18:00 Théâtre ——- **Sortie de résidence** **Collectif Suzette et Nora** Une crêperie foodtruck, deux femmes en proie à une crise existentielle, voilà le décor de Crêpage de chignons, pièce initialement faite pour la rue. Les mains dans la farine et la tête embrumée, elles vont tenter de s’extraire des contraintes de la vie matérielle en portant un regard poétique sur leur condition. **De et par** Fanny Honoré et Nadège Rossato / Regards extérieurs Louise Tardif et Werner Buchler Entrée libre dans la limite des places disponibles Culture Unidivers, Crêpage de chignons Espace Bonnefoy Toulouse vendredi 29 avril 2022

Crêpage

Retour au sommaire ➦

Partager