La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « coyloup »

Coyloup

Définitions de « coyloup »

Wiktionnaire

Nom commun - français

coyloup \kɔj.lu\ masculin (pour la femelle, on dit : coylouve)

  1. (Rare) Canidé de l’est de l’Amérique du Nord, résultant de l’hybridation du coyote (Canis latrans), du loup, notamment du loup gris (Canis lupus), ainsi que du chien (Canis lupus familiaris) dans une moindre mesure.
    • Le regard d’un coyloup. — (Paolo Bacigalupi, Les cités englouties, 2013.)
    • Sur l’île de Montréal, la présence des coyotes et de coyloups augmente en flèche depuis 10 ans. — (ici.radio-canada.ca, Le coyote, ce nouvel habitant des villes, 25 septembre 2016.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « coyloup »

(début XXIe siècle) Mot-valise formé de coyote et de loup ; formé d’après l’anglais coywolf.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « coyloup »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
coyloup kɔilu

Citations contenant le mot « coyloup »

  • Ce n'est pas un mystère: les loups qui vivent en Ontario, la région la plus peuplée du Canada, manquent cruellement de partenaires sexuels, et ce depuis 100 ou 200 ans. Une situation durable qui les a conduits à s'accoupler... avec des coyotes et des chiens. Ces usages sexuels poussés par un instinct de préservation, très largement répandus, ont conduit petit à petit à la création d'une nouvelle espèce surnommée "coywolf" (ou, en français, "coyloup"). C'est ce que rapporte The Economist. BFMTV, Le "coyloup", nouvelle espèce née du loup, du chien et du coyote
  • L’alimentation du coyote est variée. Il chasse les lièvres, les rongeurs, les oiseaux, les grenouilles et parfois des faons. Il peut aussi se nourrir d’insectes et de carcasses d’animaux. La présence de cet animal au Québec est récente puisque ce n’est que dans les années 1940 que les premiers individus y auraient été aperçus. Cette migration des coyotes, de l’ouest d’où il origine, vers l’est découlerait de la presque extermination des loups au Canada dont il occupe maintenant une partie du territoire. C’est d’ailleurs pendant cette migration que des loups qui auraient trouvé refuge au parc Algonquin en Ontario se seraient accouplés avec des coyotes et donné naissance à une nouvelle espèce (1) de canidé, le coyloup. , Les coyotes du Mont-Saint-Bruno – Le Montarvillois
  • Lorsque le coyote s'est dirigé vers l'est, il a fait la rencontre du loup de l'est, une petite population de loups qui avait trouvé refuge au parc Algonquin, en Ontario. Ils se sont accouplés et ont créé un hybride : le coyloupRadio-Canada.ca, Le coyote, ce nouvel habitant des villes | Radio-Canada.ca
  • Le coyloup est un terme informel utilisé pour décrire un canidé hybride qui provient d’un mélange des coyotes, des loups de l’Est et des loups gris. Ils partagent plusieurs caractéristiques entre les espèces et ont une taille qui est entre celle du coyote et du loup. Journal Métro, Voici pizzly, une espèce apparue en raison du réchauffement climatique
  • Un automobiliste a filmé ce qui s’apparente à un coyote ou encore à un hybride coyote et loup, un coyloup, qui se promène lentement dans les rues de Montréal, aux limites de Montréal-Nord et d’Ahuntsic. Journal Métro, Chien, coyote ou loup? Une vidéo sème un débat sur le web

Coyloup

Retour au sommaire ➦

Partager