La langue française

Coufique

Sommaire

  • Définitions du mot coufique
  • Étymologie de « coufique »
  • Phonétique de « coufique »
  • Évolution historique de l’usage du mot « coufique »
  • Citations contenant le mot « coufique »
  • Traductions du mot « coufique »
  • Synonymes de « coufique »

Définitions du mot coufique

Trésor de la Langue Française informatisé

COUFIQUE, adj. et subst.

I.− Adjectif
A.− [En parlant d'une ancienne écriture arabe, d'abord employée pour la calligraphie du Coran, puis dans les inscriptions ornementales et les monnaies] Qui est sans points diacritiques. Écriture coufique; caractères, lettres coufiques :
Je vis construire l'Hôtel de Ville et cette extravagante cathédrale décorée du haut en bas de sourates du Prophète, écrites en caractères coufiques, qu'un architecte ignorant a pris pour de simples arabesques, ... J. et J. Tharaud, La Fête arabe,1912, p. 208.
B.− P. méton. Qui est écrit ou gravé en caractères de ce type. Un manuscrit coufique. Des inscriptions coufiques d'une élégance et d'une richesse de formes (G. Marçais, L'Art de l'Islam,Paris, Larousse, 1947, p. 80).Des monnaies, des médailles coufiques. Des monnaies, des médailles portant des inscriptions en écriture coufique.
II.− Subst. masc. Le coufique. L'écriture coufique. Le coufique à caractères anguleux et rigides (G. Marçais, L'Art de l'Islam,Paris, Larousse, 1947, p. 80).
Coufique fleuri. Écriture dans laquelle les caractères sont prolongés et les espaces vides meublés d'éléments décoratifs végétaux.
Prononc. et Orth. : [kufik]. Ds Ac. depuis 1878. Var. koufique ds Nouv. Lar. ill., Lar. 20eet Quillet 1965; kufique ds Lar. 20e-Lar. Lang. fr.; cufique ds Lar. 19e. Étymol. et Hist. 1672 kiufi (A. Galland, J. d'Antoine Galland pendant son séjour à Constantinople, t. 1, p. 29 ds F. Nasser, Emprunts lexicologiques du français à l'arabe, p. 518); 1763 coufite, cuphique (Encyclop., Planches, t. 2, Caractères et alphabets des langues mortes et vivantes, p. 3 et planche III). Dér. du nom de la ville de Koufa, sur l'Euphrate; suff. -ique*. Fréq. abs. littér. : 2. Bbg. Lammens 1890, p. 263.

Wiktionnaire

Adjectif

coufique \ku.fik\ masculin et féminin identiques

  1. Qualifie les caractères alphabétiques dont se servaient les Arabes avant le quatrième siècle de l’hégire.
    • Entrons plus avant dans la texture de la page coufique. — (Dominique Clévenot, Une esthétique du voile : essai sur l’art arabo-islamique, 1994)
    • Une signature typiquement coufique, puisque cette variante de la calligraphie arabe se caractérise par une exagération des horizontales et des verticales. — (Laurence Cossé, La Grande Arche, 2016, page 242)
    • L’écriture coufique.

Nom commun

coufique \ku.fik\ masculin

  1. Écriture arabe à caractères anguleux et rigides.
    • Le kufi ou coufique tire en fait son nom de la ville de Koufa sur l’Euphrate, en Irak, et correspond à la plus ancienne forme de calligraphie arabe, celle-là même en suage dans les premiers exemplaires du Coran. — (Jean Pruvost, Nos ancêtres les Arabes. Ce que notre langue leur doit, 2017, pages 251-252)
    • Le coufique fleuri, écriture dans laquelle les caractères sont prolongés et les espaces vides meublés d'éléments décoratifs végétaux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COUFIQUE. adj. des deux genres
. T. de Philologie. Il se dit des Caractères alphabétiques dont se servaient les Arabes avant le quatrième siècle de l'hégire. L'écriture coufique.

Littré (1872-1877)

COUFIQUE (kou-fi-k') adj.
  • Terme de philologie. Caractères coufiques, caractères dont se servaient les Arabes avant le IVe siècle de l'hégire. L'écriture coufique n'a pas de points diacritiques.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « coufique »

Coufa, ville de l'Irak arabe, où cette écriture était en usage.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) De l’arabe كوفي, koufi (« de Koufa ») avec le suffixe adjectival -ique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « coufique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
coufique kufik

Évolution historique de l’usage du mot « coufique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « coufique »

  • L'écriture maghrébine est un style coufique, anguleux et ancien, alors que le diwani est une forme ottomane plus ornementale, utilisée dans la poésie. Orange Actualités, La Tunisie redécouvre la calligraphie, un art traditionnel marginalisé
  • Premièrement, Mme Mulder rappelle que le vêtement étudié date du 10e siècle. Le type de calligraphie «décelé» sur le textile, le coufique géométrique, n’est apparu que 500 ans après. Journal Métro, Non, des vêtements vikings ne portent pas l'inscription «Allah»
  • Initialement, ces broderies sur des tissus en soie avaient été prises pour des ornements caractéristiques de cette civilisation scandinave. Toutefois, l’examen attentif d’Annika Larsson, de l’Université d’Uppsala, a permis d’établir qu’il s’agissait en réalité d’écriture coufique.  Découvertes dans deux tombes séparées, ces morceaux de tissu autorisent à penser que l’islam a influencé les coutumes funéraires des Vikings. , Des Vikings musulmans? Découverte stupéfiante d’archéologues suédois - Sputnik France
  • Egalement appelée la “porte du bélier”, Bab Agnaou est composée de quatre arcs et autour des arcs est une frise qui stipule un verset du coran écrit en écriture coufique. Cette particularité est une des singularité de cette porte de Marrakech. L’écriture coufique est en effet une calligraphie arabe qui fût développée dans la ville de “Koufa” en Irak aux alentours du Xe siècle. Le coufique est l’une des écritures les plus anciennes de la calligraphie arabe. Cette caligraphie descend directement du siriaque, une langue écrite fort ancienne qui avant cours au début du début de l’ère chrétienne. Le style géométrique du coufique se prête parfaitement à un traitement architectural et confère à cette porte, “Bab” en Arabe signifie “porte”, un intérêt particulier. Marrakech City Guide, Bab Agnaou à Marrakech
  • La tombe d’Ézéchiel fait partie d’un complexe comprenant la mosquée al-Nukhailah et son minaret décoré de briques sculptées et de calligraphies en style coufique. Ils ont été érigés en l’an 1316 sous le règne du sultan Ilkhanide Uljaytu (1304–1317), l’un des descendants de Gengis Khan et de Hülagü, une dynastie qui a régné sur l’Irak, le Caucase, certaines parties de l’Asie mineure et tout l’Iran. Selon la cinéaste et journaliste correspondante de France 24 à Beyrouth, Leila Molana Allen, la menorah et les inscriptions en hébreu ont été recouvertes par des couches de chaux, à l’époque de Saddam Hussein. Mais elles ont depuis été restaurées. Et les murs restent richement décorés de textes hébreux. L'Orient-Le Jour, La tombe d’Ézéchiel fait renaître le passé juif en Irak - L'Orient-Le Jour
  • Les échantillons examinés par la chercheuse suédoise sont en soie fine avec un fil d'argent. Les mots «Allah» et «Ali» y sont parfaitement brodés l’un à côté de l’autre. Les broderies sont clairement écrites avec un style de calligraphie coufique, l’une des plus anciennes formes calligraphiques développées autour du VIIe siècle à Kufa, en Irak. , Suède : Les preuves de l’influence musulmane sur les Vikings grâce à une nouvelle découverte ?

Traductions du mot « coufique »

Langue Traduction
Anglais kufic
Espagnol cúfico
Italien kufic
Allemand kufic
Chinois 库菲克
Arabe كوفي
Portugais kufic
Russe куфические
Japonais クフィック
Basque kufic
Corse kufic
Source : Google Translate API

Synonymes de « coufique »

Source : synonymes de coufique sur lebonsynonyme.fr
Partager