La langue française

Corydalis, corydale

Définitions du mot « corydalis, corydale »

Trésor de la Langue Française informatisé

CORYDALIS, CORYDALE, subst.

A.− BOT. Plante herbacée vivace, de la famille des Fumariacées, à fleurs jaunes, blanches ou roses, ayant un pétale en éperon et dont la racine, chez certaines espèces, est utilisée en médecine pour ses propriétés médicales. La corydale bulbeuse (Lar. 19e; cf. aussi Planchon, Collin, Drogues orig. végét.,t. 2, 1895-96, p. 854).
Rem. Corydalis en ce sens est considéré comme masc. par Guérin 1892, Nouv. Lar. ill., Lar. encyclop., Quillet et comme fém. par Besch. 1845, Lar. 19e-20e.
B.− ENTOMOL. [P. anal. de forme] Insecte névroptère d'Amérique du Nord, à grandes ailes et à mandibules puissantes en forme de faux, volant surtout la nuit. Nos corydalis dont les larves aquatiques sont carnivores (Schneider, Charbon,1945, p. 287).
Rem. Corydalis en ce sens est considéré comme masc. par Besch. 1845, Guérin 1892, Quillet et, comme fém. par Lar. 19e-Lar. encyclop.
Orth. Corydale ds Besch. 1845, Guérin 1892; ds Lar. 19e-20eces derniers dict. mentionnent aussi corydalis et corydalus (masc.). Nouv. Lar. ill. et Lar. 20eenregistrent séparément corydale (bot.) et corydalis (entomol.). Quillet 1965 et Lar. encyclop. distinguent corydallis (bot.) de corydalis (entomol.). Lar. 19edonne en outre un terme d'ornith. sous la graph. corydalle. Étymol. et Hist. 1. 1704 bot. corydalis (Trév.); 2. 1829 entomol. corydale (Boiste); 1900 corydalis (Nouv. Lar. ill.). 1 empr. au b. lat. corydallus, corydalis « alouette huppée », gr. κ ο ρ υ ́ δ α λ ο ς, κ ο ρ υ δ α λ λ ι ́ ς; 1 en raison de l'appendice de la fleur de la fumeterre, qui ressemble à l'ongle du pouce de cet oiseau (Privat-Foc. 1870); 2 du lat. sc. corydalis, 1805 (Latreille, Hist. Crust. Ins. 13.44 ds Neave) peut-être en raison des mandibules développées de cet insecte rappelant une crête. Fréq. abs. littér. Corydale : 1.

Wiktionnaire

Nom commun

corydale \kɔ.ʁi.dal\ masculin ou féminin (l’usage hésite)

  1. (Botanique) Plante qui compte de nombreuses espèces, annuelles, bisannuelles, vivaces et qui appartient à la famille des fumariacées.
    • Au-delà de la poésie que dégagent ses fleurs couleurs de soleil, le Corydale jaune, comme la flore des murs en général nous donne une séduisante démonstration de la puissance colonisatrice des végétaux [...] — (Bernard Boullard, Plantes et arbres remarquables de Rouen, 2006)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CORYDALIS, sub. f. (Hist. nat. bot.) genre de plante à fleur polypétale, irréguliere proprement dite, ressemblante aux fleurs papilionacées, mais qui en differe cependant par un prolongement du pétale en forme de queue. Cette fleur est composée de quatre pétales, & d’étamines qui soûtiennent des sommets & qui sont réunies en forme de gaîne. La partie interieure de la fleur garnie d’une trompe, devient une silique qui n’a qu’une seule cavité, & qui renferme des semences globuleuses & pour ainsi dire crochues. Pontedera, anth. lib. III. Voyez Plante. (I)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Phonétique du mot « corydalis »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
corydalis kɔridali

Évolution historique de l’usage du mot « corydalis »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « corydalis »

  • Les chercheurs estiment que l'extrait de corydalis yanhusuo pourrait être utilisé pour la douleur faible à modérée. Psychomédia, L'effet antidouleur de la racine de corydale yanhusuo (complément disponible dans le commerce) mieux compris | Psychomédia
  • Attention : On peut actuellement trouver des extraits naturels de corydale en vente sur Internet MAIS il ne faut pas l'utiliser tant qu'elle n'est pas autorisée officiellement pour mise sur le marché français. De nouvelles études, visant à évaluer la toxicité de la molécule, sont déjà nécessaires pour envisager le développement d'un quelconque médicament. Medisite, Découverte d'une plante antidouleur qui ne rend pas accro !
  • Délicate en apparence, la jolie corydale, ou fausse-fumeterre, démontre une ardeur incroyable au jardin. Elle est de celles qui fleurissent le plus longtemps. De mai à juillet, elle donne sans interruption une abondance de petites fleurs jaunes. Lorsque vous la croyez à bout de souffle, elle poursuit sa floraison à un rythme variable jusqu'à la fin du mois de septembre. La Presse, Pour un été fleuri | La Presse
  • L'extrait de racine de la plante à fleurs corydale yanhusuo (Corydalis yanhusuo ou YHS), une plante médicinale traditionnelle chinoise qui pousse au nord de la Chine et au Japon, est utilisé depuis des siècles pour le traitement de la douleur et de l'inflammation, indiquent les auteurs d'une étude publiée dans la revue PLOS One. Psychomédia, L'effet antidouleur de la racine de corydale yanhusuo (complément disponible dans le commerce) mieux compris | Psychomédia
  • Botaniquement parlant, « elle fait partie de la famille des Fumariaceae qui comprend les fumetteres et les corydales », explique François Radigue, coprésident de l’AFFO (Association faune et flore de l’Orne). Egalement incluse dans la famille des Papaveraceae, celle des coquelicots et autres pavots ». , Découvrez la Corydale solide, plante rare dans le Perche | Le Perche
  • Une molécule présente dans la corydale, une plante utilisée dans la médecine chinoise, serait efficace contre les douleurs chroniques. Non additive, elle ouvre la voie à un traitement médicamenteux très attendu. Topsante.com, Douleurs chroniques : la médecine chinoise au secours des... - Top Santé
  • Sorties  tout droit d’un film d’horreur Avec une taille d’environ 7 cm et des mandibules de plus d’un centimètre (pour les mâles), les corydales cornues ont l’air de petits monstres sortis tout droit d’un film d’horreur. La surprise atteint son apogée lorsqu’elles prennent leur envol! Ces insectes, qui passent le plus clair de leur vie dans l’eau à l’état larvaire (immature), en sortent pour devenir adultes et se reproduire. C’est à ce moment que les adultes, désorientés par les lumières des villes, se retrouvent dans les piscines de propriétaires stupéfaits qui croient découvrir «une nouvelle espèce d’insecte». Malgré leur apparence, les corydales cornues sont inoffensives. Journal Métro, Quatre insectes québécois inusités

Traductions du mot « corydalis »

Langue Traduction
Anglais corydalis
Espagnol corydalis
Italien corydalis
Allemand corydalis
Chinois 延胡索
Arabe كوردياليس
Portugais corydalis
Russe хохлатки
Japonais コリダリス
Basque corydalisean
Corse corydalis
Source : Google Translate API

Corydalis

Retour au sommaire ➦

Partager