La langue française

Corrégienne

Définitions du mot « corrégienne »

Trésor de la Langue Française informatisé

CORRÉGIEN, IENNE, adj.

A.− Propre au Corrège, caractéristique de son art :
1. Il [Corrège] a su dégager de la femme et de l'enfant une grâce qu'on ne soupçonnait pas (...) et qu'on ne saurait mieux désigner que par le nom même du peintre tourné en épithète : grâce corrégienne. T. Gautier, Guide de l'amateur au Musée du Louvre,1872, p. 228.
B.− À la manière du Corrège, qui présente une ressemblance avec l'art du Corrège (par la grâce, le caractère évanescent).
1. Dont le style ou la facture ressemble à ceux du Corrège.
a) [En parlant d'un peintre] Qui peint à la manière du Corrège. Paul Baudry a été tour à tour corrégien, véronésien, mais n'a jamais eu de signature à lui (Goncourt, Journal,1886, p. 527).
Emploi subst. La grâce un peu lâchée des derniers corrégiens (Hourticq, Hist. Art,La France, 1914, p. 165).
b) [En parlant de pers. ou de détails d'un tableau] Il [Greco] évitera de donner presque le même visage à la Vierge et au plus jeune des bergers, tous deux encore très corrégiens (Escholier, Greco,1937, p. 111).
2. [En parlant d'une pers., principalement du visage] D'un type ressemblant à celui des personnages peints par le Corrège :
2. ... une génération [de filles] fine et mince, à front large, aux yeux « qui font le tour » d'une petite tête, à nez proéminent, à bouche et menton étroits, corréggiens si on peut dire. Larbaud, Journal,1932, p. 265.
Rem. La docum. atteste le subst. masc. corrégianisme. Caractère de ce qui est à la manière du Corrège (supra B 1). C'est merveilleux, le fondu, le flou, le corrégianisme de cette planche (Goncourt, Journal, 1893, p. 495).
Orth. On rencontre ds la docum. la graph. corréggien (supra ex. 2). Étymol. et Hist. 1812 grâce corrégienne (Stendhal, Corresp., t. 1, p. 385). Dér. du nom du Corrège, peintre italien [ca 1489-1534] célèbre pour ses décorations des églises de Parme. Fréq. abs. littér. : 3. Bbg. Pamart (P.). Écriture artiste et créations verbales. Vie Lang. 1970, p. 306.

Phonétique du mot « corrégienne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
corrégienne kɔreʒjɛ̃n

Évolution historique de l’usage du mot « corrégienne »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « corrégienne »

  • Il suffit de songer à Charles Maurras qui toute sa vie a été un fieffé mécréant, qui croyait plus à la lumière grecque qu’à la douceur corrégienne de  la Vierge immaculée. « Je suis athée mais catholique » répéta-t-il à l’envi toute son existence avant que sur son lit de mort, « il n’entende quelqu’un venir » : il était temps mais dans une perspective janséniste, on peut penser que le Royaume des Cieux lui a été ouvert comme au fils prodigue ou à l’ouvrier de la onzième heure. Causeur, Fratelli Tutti, l’encyclique qui appuie là où ça fait mal - Causeur
  • Il nous reste, pour rêver, la façon dont Godard, dans les interstices d’une bande-son qui joue avec le paysage sonore d’une modernité devenue agressive, filme la douceur paradoxale, presque corrégienne, de jeunes femmes en quête d’une liberté qui est au coin de la prochaine barricade. Causeur, "Masculin/Féminin", le Godard qui serait aujourd'hui censuré par #Metoo - Causeur

Traductions du mot « corrégienne »

Langue Traduction
Anglais corrégienne
Espagnol corrégienne
Italien corrégienne
Allemand corrégienne
Chinois corrégienne
Arabe كوريجين
Portugais corrégienne
Russe corrégienne
Japonais corrégienne
Basque corrégienne
Corse corrégienne
Source : Google Translate API

Corrégienne

Retour au sommaire ➦

Partager