La langue française

Coréférence

Sommaire

  • Phonétique de « coréférence »
  • Évolution historique de l’usage du mot « coréférence »
  • Citations contenant le mot « coréférence »
  • Traductions du mot « coréférence »

Phonétique du mot « coréférence »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
coréférence kɔreferɑ̃s

Évolution historique de l’usage du mot « coréférence »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « coréférence »

  •    Vraiment ? De nombreux chercheurs en intelligence artificielle nous disaient il y a deux ans qu’ils ignoraient si hybrider approche symbolique et apprentissage machine était seulement possible…F.L. : On commence à le faire ! Par exemple, on peut travailler les textes avec des règles de linguistique (soit une approche symbolique), avant de lancer l’apprentissage dessus. Prenons la phrase : « la poussette ne tient pas dans la valise car elle est trop grande, je la mets ailleurs ». « La poussette », « elle » et « la » désignent le même objet et forment une chaîne de coréférence. Dans mon laboratoire, on cherche à apprendre aux machines à les identifier. Ce n’est pas du luxe parce que si dans l’exemple je change « grande » par « petite », « elle » n’est plus la poussette mais la valise ! Les deux phrases, avec cette variante, forment un schéma de WinogradFermerGroupe de phrases qui ne diffèrent que d’un seul mot, apparemment anodin, mais ont des sens très différents. Par exemple, « l’alien ne passe pas dans le conduit d’aération car il est trop grand » et « l’alien ne passe pas dans le conduit d’aération car il est trop petit ». La résolution de ce test fait notamment appel à des connaissances lexicales (ce qu’est un alien, un conduit d'aération) mais aussi à des connaissances pragmatiques (comme les tailles relatives d’un alien « typique » et d’un conduit d’aération classique). Pour résoudre tous les schémas de Vinograd, il faudrait modéliser le fonctionnement complet de notre monde physique ! que les meilleures machines parlantes ne résolvent que dans 60 % des cas (ce qui est à peine mieux qu’en tirant la solution à pile ou face...) CNRS Le journal, Les androïdes de la saga Alien sont-ils pour 2093 ? | CNRS Le journal
  • En ce qui concerne en revanche le versant de la langue, objet du premier volet, à côté de la répétition morphémique ou lexicale, à fonction intensifiante ou désambiguïsante, dont nous avons parlé plus haut, la répétition acquiert une valeur syntaxique, basée sur la coindexation, dans le vaste domaine de l’anaphore. Celle-ci peut être réalisée par une itération à l’identique (anaphore fidèle) ou par la simple coréférence (cas de la dislocation du terme nominal avec reprise pronominale, cas de variation pronominale et cas de l’anaphore infidèle ou associative). À ce sujet, le cas des déictiques pose un problème intéressant, puisque le maintien du référent à travers les différentes prises de parole des interlocuteurs comporte non pas la répétition mais la variation du signe : c’est le cas, bien connu, des pronoms d’interlocution je et tu et des termes s’y rapportant, ainsi que des autres indexicaux de temps et de lieu. , La répétition en langue et en discours. Volet 1 : La répétition en langue

Traductions du mot « coréférence »

Langue Traduction
Anglais coreference
Espagnol correferencia
Italien coreference
Allemand koreferenz
Chinois 共指
Arabe كورفيرنس
Portugais correferência
Russe кореферентности
Japonais 相互参照
Basque coreference
Corse coreferenza
Source : Google Translate API
Partager