La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « convulsionné »

Convulsionné

Définitions de « convulsionné »

Trésor de la Langue Française informatisé

CONVULSIONNÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de convulsionner*.
II.− Emploi adj. Agité, déformé par des convulsions. Bras convulsionnés. Synon. convulsé (v. ce mot II A) et convulsif.La face convulsionnée du noyé (Zola, Th. Raquin,1867, p. 171):
La chéchia (...) réduite maintenant au vulgaire état de casque à mèche, et s'enfonçant jusqu'aux oreilles d'une tête de malade blême et convulsionnée... A. Daudet, Tartarin de Tarascon,1872, p. 56.
P. anal. Ces roches convulsionnées qui s'entassaient (Verne, Île myst.,1874, p. 24).

Phonétique du mot « convulsionné »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
convulsionné kɔ̃vylsjɔne

Citations contenant le mot « convulsionné »

  • Le monde a convulsionné trois fois La première s’adressait à nos Ancêtres Ils n’avaient en toi que la seule foi Ils n’avaient aucune idée de ton Être. , Poème : « Magnificat » de Marie Mechtilde Guirma - leFaso.net
  • L’ópera prima de la réalisatrice péruvienne Melina León, Canción sin nombre, est un film sur les injustices. Le long-métrage se déroule dans le Pérou convulsionné des années 1980 et raconte l’histoire d’une jeune femme autochtone, Georgina, qui, devant son accouchement imminent, répond à l’annonce d’une clinique qui propose des soins gratuits aux femmes enceintes. Mais après la naissance de l’enfant, on refuse de lui dire où il est. , Canción sin nombre : Chanson sans nom, pays sans justice – L'initiative
  • Les faits remontent à fin 2015. Ils sont jeunes, 29 ans au moment des faits. L’accouchement s’est avéré compliqué. De retour dans leur petit appartement, le nourrisson souffre de coliques et pleure souvent. Complètement désemparée, la mère finit par secouer son fils d’un mois. Le mois suivant, le père fait pareil. Lui non plus ne conteste pas avoir secoué le nourrisson. C’était le 12 novembre. Ce jour-là, sa compagne était partie faire les courses. Au moment du biberon, il aurait retrouvé son fils totalement convulsionné dans son lit. Il dit avoir d’abord tenté de le ranimer avec de l’eau, puis à l’air frais. Comme cela n’aurait rien donné, il l’aurait secoué. Par panique, dit-il : «Je voulais aider mon fils.» Le Quotidien, Bébé secoué : le père acquitté | Le Quotidien
  • Comme son compagnon, elle est poursuivie pour coups et blessures volontaires. Les faits reprochés à ce dernier remontent au 12 novembre. Lui non plus ne conteste pas avoir secoué leur fils. Ce jour-là, sa compagne était partie faire les courses. Au moment du biberon, il aurait retrouvé son fils totalement convulsionné dans son lit. Il dit avoir d’abord tenté de le ranimer avec de l’eau, puis à l’air frais. Comme cela n’aurait rien donné, il l’aurait secoué. Par panique, dit-il : «Je voulais aider mon fils.» «Je n’étais pas conscient que je pouvais le blesser», a-t-il précisé aux juges. Le Quotidien, Bébé secoué : “Il pleurait souvent” | Le Quotidien
  • À l’avant-veille d’un déconfinement, un élément vient me troubler. Une angoisse expressionniste distortionne le décor extérieur. Je suis soudainement sur ce pont, je suis ce personnage convulsionné qui a envie de crier. Crier une angoisse, crier un sentiment de bizarrerie. Je n’ai aucune envie de voir l’autre comme une menace, je ne veux encore moins être perçue par l’autre comme étant un danger potentiel. Je ne veux pas me masquer. Le masque m’angoisse au plus au point. Ce n’est pas ma faute. Je n’ai jamais aimé les masques. Chaque fois que j’ai vu quelqu’un masqué, je me demandais en fait, de quoi cette personne avait-elle peur. De la pollution, des maladies, de moi? J’ai toujours été répulsée par ce masque bleu, en tissu douteux. Le Nouvelliste, Le masque de Munch | Carrefour des lecteurs | Opinions | Le Nouvelliste - Trois-Rivières
  • Le charme de Versailles tient, aussi, pourtant à son statut de frontière — de frontière étrangement déplacée, elle aussi, à l’intérieur du royaume.  Le château Louis XIII en brique rouge, l’ancien relais de chasse convulsionné autour de sa cours d’honneur comme un nautile dans son coquillage se déploie horizontalement, côté parc, avec ses bras plus grands ouverts que ceux d’un méridien, comme une longue ligne de partage entre les siècles. Les Châteaux de la Loire, ces fausses forteresses dont on a allongé démesurément les pignons et les échauguettes pour qu’elles crèvent le ciel du Moyen-Age finissant, jouent aussi avec les limites du temps, au bord d’un fleuve trop indécis pour servir de frontière.  France Culture, Les frontières naturelles
  • À la barre, la jeune mère, âgée aujourd’hui de 31 ans, avait répété en larmes que c’était un geste involontaire. L’accouchement s’était avéré compliqué. De retour dans leur petit appartement, le nourrisson souffrait de coliques et pleurait souvent. Complètement désemparée, elle avait secoué son fils alors qu’il avait un mois. «C’était irréfléchi. Je ne voulais pas faire du mal à mon fils.» Le père avait secoué le nourrisson un mois plus tard. Il avait expliqué l’avoir retrouvé totalement convulsionné dans son lit. Pensant qu’il était en train d’agoniser, il aurait voulu l’aider… Aujourd’hui tout est rentré dans l’ordre, avaient assuré les parents. Ils auraient tout fait pour récupérer leur enfant et ils formeraient une famille heureuse. Le Quotidien, [Justice] Bébé secoué : les parents échappent à la peine | Le Quotidien

Traductions du mot « convulsionné »

Langue Traduction
Anglais convulsed
Espagnol convulso
Italien convulso
Allemand erschüttert
Chinois 抽搐
Arabe متشنج
Portugais convulsionado
Russe содрогнулся
Japonais けいれん
Basque konbultsioa
Corse cunvulsivu
Source : Google Translate API

Convulsionné

Retour au sommaire ➦

Partager