La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « conure »

Conure

Définitions de « conure »

Conure - Nom commun

  • (Ornithologie) Désigne l'un des 56 types d'oiseaux répartis en 13 genres de la famille des Psittacidae, tels que les perroquets, aras, etc. Ces oiseaux de taille moyenne à grande possèdent des ailes effilées et une queue longue et pointue. Ils sont principalement répartis dans l'écozone néotropicale et incluent notamment les genres Psittacara, Pyrrhura et Aratinga.

    Il existe trois espèces de perruches nicheuses, la Perruche à collier, la Perruche Alexandre et la Conure veuve.
    — Muriel Lefevre, « Les perruches envahissent Bruxelles »

Étymologie de « conure »

Du latin scientifique Conurus (auct.) Kuhl, 1820, un protonyme attribué par erreur à plusieurs genres de conures (e.g. Conuropsis, Aratinga, Pyrrhura), tous néotropicaux. Initialement, Heinrich Kuhl avait réservé ce nom pour des psittaciformes de l'Ancien Monde du genre Psittacula, des perruches d'Asie du Sud-Est. Après la mort de Kuhl, des ornithologues ont erronément appliqué Conurus à des espèces néotropicales, conduisant à son usage vernaculaire actuel pour désigner ces oiseaux.

Usage du mot « conure »

Évolution historique de l’usage du mot « conure » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « conure » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Citations contenant le mot « conure »

  • La perruche que l’on croise tous les jours à Barcelone est originaire de la partie est de l’Amérique du Sud, de son petit nom « perriche veuve », « conure veuve » ou encore « perruche moine » (mais perruche verte, tout le monde comprend).
    Equinox — D’où viennent les perruches à Barcelone ?
  • Native de l’Amérique du Sud, la conure à joues vertes (ou conure de Molina) possède plusieurs qualités qui font d’elle un excellent animal de compagnie. Voici cinq raisons qui expliquent la popularité de ce perroquet coloré auprès des amateurs d’oiseaux.
    L'Éclaireur Progrès — Chronique L'animalerie de Beauce : Adopter un oiseau : 5 raisons de craquer pour la conure à joues vertes - L'Éclaireur Progrès
  • Lors de son dernier comptage, en décembre dernier, il avait écrit : 2.895. Le gardien avait réussi à protéger et à permettre la survie des conures à joues d’or.  
    Reporterre, le quotidien de l'écologie — Gonzalo Cardona, protecteur de la conure à joues d’or, assassiné en Colombie
  • Les conures de Caroline, dont le dernier spécimen s'est éteint en 1918 dans un zoo, ont été décimées par les activités humaines. Une étude révèle que l'extinction dans la nature a été brutale.
    Sciences et Avenir — Les conures de Caroline à cause des humains - Sciences et Avenir


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.