La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « contre-appel »

Contre-appel

Variantes Singulier Pluriel
Masculin contre-appel contre-appels

Définitions de « contre-appel »

Trésor de la Langue Française informatisé

CONTRE-APPEL, subst. masc.

A.− Vieilli. [Dans un scrutin] Appel nominal fait pour vérifier un appel précédent :
Pressés d'en finir, inquiets pour un dîner qui devenait problématique, les congressistes expédiaient bon train ce troisième tour. Après le dernier contre-appel, les huissiers emportèrent processionnellement les corbeilles où l'on avait reversé de l'urne les suffrages exprimés; ... De Vogüé, Les Morts qui parlent,1899, p. 356.
B.− Usuel. Appel fait dans une caserne d'une manière inopinée après l'appel régulier pour vérifier la présence des soldats. Être porté absent au contre-appel.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃tʀapεl]. Ds Ac. 1932. Cf. contre-. Étymol. et Hist. 1. 1690 escrime (Fur.); 2. 1825 lang. milit. (Le Couturier, Dict. portatif et raisonné des connaissances militaires, s.v. appel). Composé de contre-* et de appel*; une 1refois ca 1180 au sens de « plainte, protestation contre quelque chose » (A. de Paris, Alexandre, branche III, 2001, éd. Elliott Monographs, t. 2, p. 188). Fréq. abs. littér. : 12.

Wiktionnaire

Nom commun - français

contre-appel \kɔ̃t.ʁa.pɛl\ masculin (orthographe traditionnelle)

  1. Appel que l’on fait pour contrôler un appel précédent.
    • Ce soldat n’a répondu qu’au contre-appel.
    • Des contre-appels.
    • Moi-même, j’emprunte la 202 de mon frère pour aller plus souvent à Paris après le couvre-feu, emmenant avec moi des gradés qui m’assuraient l’impunité en cas de contre-appel (qui n’auront jamais lieu, d’ailleurs). — (André Courvoisier, Le Réseau Heckler : De Lyon à Londres, France-Empire, Paris, 1984, page 20.)
    • Bavant de rage, mais impuissant il s’en prit aux malheureux sergents de jour qui avaient imprudemment rendu compte qu’« il ne manquait personne » et les obligea à faire un contre-appel rigoureux. — (Les carnets de guerre de Louis Barthas, tonnelier 1914–1918, François Maspero, 1978, page 472.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONTRE-APPEL. n. m.
Appel que l'on fait pour contrôler un appel précédent. Ce soldat n'a répondu qu'au contre-appel. Des contre-appels.

Littré (1872-1877)

CONTRE-APPEL (kon-tra-pèl) s. m.
  • 1Second appel ayant pour but de constater si un appel a été régulièrement fait. Il n'était présent ni à l'appel ni au contre-appel.
  • 2 Terme d'escrime. L'appel qui répond à un appel de l'adversaire.

    Au plur. Des contre-appels.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CONTRE-APPEL. Ajoutez : - HIST. XIIe s. Tel cop li a doné de l'espée à noiel, Que mort l'a abatu, ains n'i ot contrapel, li Romans d'Alixandre, p. 308.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CONTRE-APPEL, s. m. (Escrime.) appel contraire à celui que l’ennemi a fait : ainsi si l’appel a été d’engagement à l’épée par le dedans, le contre-appel sera d’engagement à l’épée par le dehors.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « contre-appel »

Contre, dans le sens de qui est à côté, et appel.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de appel, avec le préfixe contre-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « contre-appel »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
contre-appel kɔ̃trapœl

Évolution historique de l’usage du mot « contre-appel »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « contre-appel »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « contre-appel »

Langue Traduction
Anglais counter appeal
Espagnol contra apelación
Italien contro appello
Allemand gegenbeschwerde
Chinois 反诉
Arabe نداء مضاد
Portugais contra-apelo
Russe встречное обращение
Japonais 異議申し立て
Basque kontrako errekurtsoa
Corse contrariettu
Source : Google Translate API

Contre-appel

Retour au sommaire ➦

Partager