La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « constante gravitationnelle »

Constante gravitationnelle

Définitions de « constante gravitationnelle »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

constante gravitationnelle \kɔ̃s.tɑ̃t ɡʁa.vi.ta.sjɔ.nɛl\ féminin

  1. (Physique) Constante physique fondamentale de proportionnalité de l'attraction entre deux masses, en raison inverse du carré de leur distance, et proportionnelle au produit de ces masses, dans la loi de Newton sur la gravitation, notée G, de valeur environ 6,67428×10-11 m3 kg-1 s-2[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « constante gravitationnelle »

 Composé de constante et de gravitationnelle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « constante gravitationnelle »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
constante gravitationnelle kɔ̃stɑ̃t gravitatjɔnɛl

Évolution historique de l’usage du mot « constante gravitationnelle »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « constante gravitationnelle »

  • Les laboratoires de métrologie s'efforcent de mesurer avec davantage de précision la constante gravitationnelle. Avec comme objectif de découvrir peut-être une nouvelle physique. Sciences et Avenir, L'insaisissable constante de Newton - Sciences et Avenir
  • La constante gravitationnelle G fait partie de ces valeurs fondamentales de la physique, avec la vitesse de la lumière, la charge de l’électron, ou la constante de Planck et celle de Boltzmann. Ces valeurs, aussi appelées constantes universelles, sont sensées pouvoir être déterminées de façon exacte, comme leur nom l’indique. Et cela est le cas pour la majorité d’entre elles, avec une précision de l’ordre de 6 à 8 décimales. Seule G fait figure de mauvaise élève, avec une précision de 4 chiffres uniquement. The Conversation, Constante gravitationnelle universelle : quelle inconstance !
  • En théorie des cordes, tous les paramètres décrivant l’Univers, y compris la constante gravitationnelle, émergent naturellement du cadre mathématique de la théorie. Si cela est vrai, alors la constante gravitationnelle de Newton n’est pas simplement un nombre aléatoire, mais plutôt un processus complexe opérant au niveau subatomique, qui n’a pas besoin d’être constant. Et ainsi dans la théorie des cordes (et dans d’autres théories de la gravité), à mesure que l’Univers grandit et change, les constantes fondamentales de la nature pourraient bien changer en même temps. Trust My Science, La constante gravitationnelle pourrait-elle en réalité varier au fil du temps ?
  • Markus Aspelmeyer et ses collègues ont utilisé un dispositif classique : la balance de torsion. Il s’agit d’une barre suspendue par le milieu à un fil et aux extrémités de laquelle on fixe une masse test et un contrepoids. Quand on fait pivoter légèrement la barre, la torsion du fil exerce une force de rappel et le système se met à osciller pour revenir à sa position d’équilibre. Mais si on approche une grosse masse de la masse test, son attraction gravitationnelle modifie les oscillations (le système évoluant dans un plan horizontal, l’influence de la pesanteur terrestre ne joue pas sur la dynamique). Lors d’une expérience célèbre, en 1798, le physicien anglais Henry Cavendish avait ainsi mesuré la constante gravitationnelle qui intervient dans la loi de Newton. Cette expérience avait été menée avec des masses sources de plusieurs kilogrammes pour obtenir une précision suffisante. Pourlascience.fr, La force gravitationnelle la plus faible jamais mesurée | Pour la Science

Constante gravitationnelle

Retour au sommaire ➦

Partager