La langue française

Conséquentialiste

Sommaire

  • Phonétique de « conséquentialiste »
  • Évolution historique de l’usage du mot « conséquentialiste »
  • Citations contenant le mot « conséquentialiste »
  • Traductions du mot « conséquentialiste »

Phonétique du mot « conséquentialiste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
conséquentialiste kɔ̃sekɑ̃tjalist

Évolution historique de l’usage du mot « conséquentialiste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « conséquentialiste »

  • Deux théories s’affrontent : la morale Kantienne et la théorie conséquentialiste, celle qui s’intéresse aux conséquences des actes. Pour un kantien, les choses sont réglées, il ne faut pas prendre : si plus personne ne prend l’avion, explique Kant, il n’y aura plus d’avion et alors les avions ne pollueront plus. Oui mais pour un conséquentialiste, c’est plus compliqué que cela, car que deviendrait le siège que vous êtes censé occuper dans un avion si d’aventure vous décidez de ne pas l’occuper ? Autrement dit, puisque l’avion va partir de toute façon pourquoi ne pas en profiter pour le prendre ? Mais pas du tout, répond Kant, puisqu’à ce compte-là on va tout justifier, y compris le crime : puisque le crime existe pourquoi ne pas « crimer » ? Pour quelqu’un qui s’en tiendrait aux conséquences de ses actes en revanche, le bilan moral de la décision de prendre l’avion est nul si et seulement si on est certain que l’avion partirait que l’on décide ou non de le prendre.  France Culture, Vacances, morale Kantienne et théorie conséquentialiste
  • Les vagues tentatives d’emmener la série vers un dilemme philosophique – la fin justifie-t-elle les moyens ? – sont nulles et non avenues, puisque dès la première saison, Payton et son équipe ont prouvé qu’ils suivaient effectivement une morale conséquentialiste (les conséquences d’une action donnée constituent la base de tout jugement moral de ladite action, ainsi Payton accepte de mentir ou d’être mêlé à des actions douteuses, comme la potentialité de truquer une élection, sous prétexte qu’il veut vraiment changer le monde et sauver la planète d’un désastre écologique). Konbini Biiinge - Le meilleur de la culture série saison après saison, En saison 2, The Politician continue de désacraliser la politique (et c'est très drôle)
  • En effet, il doit être compris que la fin ne saurait justifier les moyens et que la force ne doit rester à la loi que si elle est absolument nécessaire et légitime.L'enjeu essentiel pour la sécurité du quotidien est de revenir à des comportements personnels vertueux de la part des policiers, basés sur une éthique conséquentialiste, c'est-à-dire, relative à une analyse morale fondée sur les conséquences des actions individuelles ou communes, pour une police au service des citoyens, respectée parce qu'elle est respectable et non parce qu'elle est crainte. lejdd.fr, Accusée de violences et de racisme, la police peut elle changer d'éthique?
  • En fait, même si nous nous en tenons à une éthique purement conséquentialiste, il n’est pas évident que la surveillance des malades soit une action bonne, c’est-à-dire efficace. Il est en effet facile, pour se soustraire à cette surveillance, de sortir en laissant son téléphone chez soi, d’avoir deux téléphones, de ne pas en avoir du tout, ou de simplement déclarer ne pas en avoir. Bien entendu, une parade a déjà été trouvée : mettre un bracelet électronique à toutes les personnes malades qui déclarent ne pas avoir de téléphone. Mais y aura-t-il assez de bracelets électroniques pour tout le monde ? Pourlascience.fr, Covid-19 : une surveillance des malades efficace&nbsp? | Pour la Science
  • L’objectif n’est pas ici d’apprécier l’importance des contraintes incitatives dans le choix de la politique de redistribution, ni de regarder s’il existe des raisons conséquentialistes à la progressivité que cette vision pourrait ignorer (éviter la « grogne sociale » et les révoltes, par exemple). Il est plutôt de s’interroger sur la pertinence de l’approche conséquentialiste au regard des jugements émis par les individus. Autrement dit, les individus apprécient-ils l’équité d’une politique fiscale uniquement sur la base des conséquences ou intègrent-ils (également) des considérations sur la répartition des efforts de contribution entre les citoyens ? Nous reportons ici les résultats d’une recherche cherchant à évaluer l’importance attachée à la progressivité. Dans cette enquête par questionnaire, il était demandé aux participants de comparer des barèmes fiscaux ayant différents degrés de progressivité et différentes conséquences en termes de distribution des revenus. , Sommes-nous attachés à la progressivité de l’impôt ? - La Vie des idées
  • L'enjeu essentiel pour la sécurité du quotidien est de revenir à des comportements personnels vertueux de la part des policiers, basés sur une éthique conséquentialiste, c'est-à-dire, relative à une analyse morale fondée sur les conséquences des actions individuelles ou communes, pour une police au service des citoyens, respectée parce qu'elle est respectable et non parce qu'elle est crainte. Franceinfo, La police peut-elle changer d’éthique ?
  • En fait de "concepts de l’éthique", les auteurs de cet ouvrage se concentrent sur les rapports entre les valeurs (la justice, la liberté, etc.) et les normes ("il ne faut pas mentir", par exemple). Cela n’est en rien une faiblesse : ils montrent comment les questions soulevées par les liens entre normes et valeurs sont fondamentales pour la compréhension des débats contemporains en philosophie morale. À commencer par celui qui oppose déontologie et conséquentialisme : comment justement distinguer proprement la déontologie du conséquentialisme si l’on ne dispose pas au préalable des concepts de norme et de valeur ? Déontologistes et conséquentialistes peuvent s’accorder sur les valeurs sans s’accorder pour autant sur les normes : par exemple, ils peuvent s’accorder pour dire que la liberté d’expression est une valeur, tout en se contredisant sur l’attitude à adopter vis-à-vis d’une valeur. Un conséquentialiste pourra affirmer qu’il faut promouvoir la liberté d’expression, et accepter, dans certains cas, de limiter la liberté d’expression de certains, pour augmenter celle d’autres. Au contraire, un déontologiste pourra affirmer qu’il ne faut pas promouvoir ou maximiser la liberté d’expression, mais la respecter, et refuser de porter atteinte à la liberté d’expression d’un individu quand bien même cela pourrait au final conduire plus d’individus à perdre la leur. Ils s’accordent ainsi sur des valeurs mais pas sur les normes à adopter en fonction de ces valeurs : ce qui différencie la déontologie et le conséquentialisme, c’est le rapport envisagé entre normes et valeurs. , Les normes et les valeurs - Nonfiction.fr le portail des livres et des idées
  • L’approche "moraliste" serait celle prônée par le mouvement Extinction Rebellion. Au départ, il y a la perception d’un problème moral urgent : si personne ne bouge, la catastrophe climatique est prévisible. Pour sauver l’humanité, il est donc impératif d’agir vite et fort, c’est une question de sauvegarde de notre Planète, de notre Bien Commun. Et comme les politiques sont incapables de prendre des décisions, c’est au citoyen de prendre le sujet à bras le corps, quitte à désobéir aux lois. C’est une approche essentiellement utilitariste, orientée vers le résultat qui prime (une éthique conséquentialiste, comme diraient les philosophes). Les Echos, Opinion | Faut-il « brûler » la démocratie pour sauver le monde ? | Les Echos

Traductions du mot « conséquentialiste »

Langue Traduction
Anglais consequentialist
Espagnol consecuencialista
Italien consequenzialista
Allemand konsequentialist
Chinois 结果论者
Arabe العواقبية
Portugais consequencialista
Russe консеквенциализм
Japonais 結果主義者
Basque consequentialist
Corse consequenziali
Source : Google Translate API
Partager